Best Of Cyrillo

Page précédente

Matinée inattendue

La journée avait bien commencée : je m'étais réveillé avec une trique d'enfer que j'avais honorée d'une branlette torride en me remémorant les scènes torrides que j'avais joué la veille au sauna avec quatre mecs super chauds ... Après une bonne douche, je commençais ma journée par mes visites à domicile.

Sur mon répondeur, une jeune femme me demandait de venir chez elle pour son fiancé qui souffrait de migraines. Comme ils vivaient non loin de là, je décidais de commencer ma journée par eux.

En arrivant, je sonnais à la porte : un magnifique gaillard vint m'ouvrir... Un large sourire illuminait son visage ; il étais très légèrement vêtu : un boxer blanc et un tee-shirt sans manches. Il me dit que sa fiancée, qui venait de partir travailler, s'était affolée pour rien et qu'il se sentait beaucoup mieux que la veille. Je lui proposais, puisque j'étais là, de procéder à un examen plus approfondi.

D'habitude, au boulot, je parviens à contrôler mes réactions face aux mecs beaux et virils, mais cette fois-ci, la réaction de ma bite m'a trahi et, gêné, je faisais tout pour masquer la bosse entre mes jambes. Le mec s'est bien vite aperçu de mon manège : il était comme absorbé par ma queue ! Son regard ne parvenait pas à quitter cet endroit. J'avais beau lui parler pour reprendre le dessus, il gardait les yeux fixé sur ma braguette.
De deux choses l'une : ou bien ce mec était un mateur (et rien qu'un mateur) ou bien il était bi et il m'envoyait un message...

Je décidais de prendre les devants : pour pratiquer un examen particulier, je me plaçais derrière lui en prenant bien soin d'appuyer sa tête sur mon "endroit stratégique". Il ne me parut pas gêné par la situation ; bien au contraire, je voyais devant moi son sexe se raidir et envahir progressivement son caleçon ... Je lui demandais alors de se dévêtir puis de s'allonger : il ne traîna pas et se trouva allongé en moins de deux, la bite dressée en l'air !

Il s'excusa prétendant que c'était la première fois qu'un examen médical le mettait dans un tel état. Je lui demandais franchement s'il était gay. Il me répondit que non ! Il avoua toutefois avoir déjà été troublé par des mecs ... comme c'était le cas aujourd'hui. Je lui demandais s'il souhaitait franchir le cap : il répondit fébrilement "oui"! Je me suis alors totalement déshabillé, sous son regard perçant, avide de contempler le contenu de ce qu'il matait depuis tout à l'heure. Nous étions tous les deux nus ; je chopais alors son pic et, après l'avoir manipulé quelques secondes, l'enfonçais au fond de ma gorge... Il se tortillait de plaisir : le jeune hétéro découvrait le plaisir entre mecs ... et il n'était pas au bout de ses surprises !

C'est alors qu'il se redressa, qu'il se leva, me laissant sur le bord de son lit. Puis il s'approcha de moi, m'embrassa avec fureur et vint tâter ma bite avant de l'engloutir dans sa bouche. Le salaud suçait comme une bête ! On aurait dit qu'il était maître en la matière ... Avant de décharger mon foutre, je parvins à me détacher de mon complice qui ne tarda pas à reprendre les opérations en main. Il me fit asseoir et commença une sorte de danse autour de ma bite, jusqu'à ce que son anus vienne rencontrer celle-ci ! Quel plaisir ! A peine initié aux plaisirs vrais, il avait envie de se faire prendre ! Je chopais du gel et une capote dans mes affaires, lui travaillais un peu la rondelle et le pénétrais sans souci avant de le limer à fond. Il pris un plaisir infini à ce jeu. Pendant ce temps, il se branlait et, comble de mon bonheur, réussi à se pomper la bite grâce à une souplesse certaine !
Nous avons jouis en coeur : je crachais de longs jets chauds pendant qu'il se délectait de sa substance avec sa langue.

Il n'a pas voulu en rester là. Moi, j'étais mort ! Ma nuit avait été plus qu'agitée et ce début de journée m'avait pompé beaucoup d'énergie (et pas que ça ...)!

Nous avons alors repris nos activités : toutes les positions y sont passées ! Pour une première fois, il n'a rien manqué ! A quatre reprises, nous avons éjaculé. Son sexe énorme a craché des jets longs et fournis de foutre qu'il a adoré léché.

Quel pied j'ai pris à dépuceler ce mec, qui avoue apprécier les plaisirs homos et être prêt à recommencer à la prochaine migraine. Je lui ai dit que mes visites matinales lui seraient réservées tant que nous n'aurions pas trouvé le bon traitement !

Vivement les prochains maux de tête !!!

kim

digital.doc@wanadoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.