Page précédente

Médecine illégale

Suite a une demande de mon club sportif je prenais rendez vous pour une visite traditionnelle chez un médecin que je ne connaissais pas

Donc rendez vous fut pris pour un mardi a 19h00
Je me présentais donc le jour j a son cabinet
A l'accueil une femme me reçu et me dirigea vers la salle d'attente
Il n'y avait personne je devais être son dernier patient car la femme pliait bagage
Le médecin après m'avoir fait entrer dans son bureau s'assura que la porte d'accès au cabinet était fermée

Alors me dit 'il quel sport pratiquez vous
Je lui répondis que je venais de m'inscrire dans un club de muscu il me dit passez derrière le paravent et déshabillez vous ce que je fis sans problèmes

Après m'avoir pesé il me fit m'assoir sur son lit d'auscultation et après les vérifications d'usages me fit m'allonger

Le toucher de ses mains commençait à me provoquer une érection difficilement dissimulable
La bosse de mon slip était plutôt explicite
Je rougissais il me dit tout cela est bien naturel jeune homme c'est que cela fonctionne correctement

Il me baissa mon slip et entrepris de me tâter les couilles soulevant ma verge qui devenais de plus en plus incontrôlable

Ses mains devinrent de plus en plus caressantes et précises et cela ne correspondait plus à un examen médical

Il se pencha et sa bouche déposa un baiser sur ma queue
Je lui saisi la tête et il goba mon sexe tout entier passant sa langue autour de mon gland ses mains remontant sur ma poitrine

Il m'enleva mon slip qui m'entravait les cuisses puis ôta sa blouse
Sa poitrine velue m'apparue je me redressais puis lui roulais une pelle d'enfer tout en passant ma main sur son sexe durci
À travers son pantalon de toile légère je pouvais sentir la bête gonflée je lui défis sa ceinture son pantalon glissa sur un boxer en lycra
La douceur du tissu m'excita encore plus il ne tarda pas a se retrouvé nu

Nous étions l'un contre l'autre nous embrassant fiévreusement nos queues blotties l'une contre l'autre
Je descendis jusqu'a sa tige puis commençais à lui tailler une pipe
Je faisais rouler son gland avec ma langue et mes va et vient lui arrachait des râles de plaisir

Il me redressa au bord de l'éjaculation me retourna doucement me pencha en avant puis avec sa bouche fouilla entre mes fesses
Sa langue passait et humectait mon anus
Il présenta sa queue sur ma rondelle et pénétra sans effort
Il faut dire que celle ci en avait vu d'autres il commença un doux va et vient puis accéléra
Il se contracta et m'inonda les entrailles

Il resta ainsi quelques instant plier sur moi me couvrant le dos de milles baisers puis il me dit je veux que tu me prennes

Il m'installa assis sur une chaise et vint à califourchon sur moi
Il s'empala littéralement sur mon chibre sans préliminaire
Nos bouches se soudèrent à nouveau il s'agitait de plus belle sur moi et je l'aidais avec mes mains
Son manège ne me fit pas tenir longtemps et dans un dernier mouvement j'explosais en lui et lui continuait à se trémousser sur ma verge en râlant de plus en plus

Puis ma verge dégonflant elle s'échappa et ainsi se termina notre accouplement
Il s'agenouilla et se mis à me nettoyer le sexe avec sa langue et une fois l'outil rutilant il se redressa remit son pantalon sa blouse et s'assit derrière son bureau, rempli ma fiche et me la donna

Je restais la nu sur cette chaise interloque par temps d'empressement je remettais mes fringues en lui demandant combien je lui devais
Il me dit tu m'as largement payé, m'embrassa sur les lèvres et me fit sortir par une porte dérobée qui depuis je dois dire me sert souvent

Je ne suis jamais allé aussi souvent au médecin ma vie

Jype

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.