Page précédente

Épisode 1 ICI

Un mercredi après midi … (2)

Comme vous le savez avec Mick, nous avons déjà joué à se faire plaisir ensemble lors de la dernière histoire.

Ce mercredi là, il venait chez moi comme ça pour passer le temps et on ne savait pas trop quoi faire pour s’occuper !
Il me proposa de faire un poker ! Moi ça me plaisait bien et je lui dis : « je vais chercher des jetons pour parier »
Lui : « Non attend ! Pour que ça soit plus marrant, on peut parier nos vêtements ! »
Moi : « Oui si tu veux ça peut être marrant »
Alors nous nous installons sur une couverture dans le salon devant la cheminée.
Nous commençons à jouer, je perds, il perd, rien de particulier. Mais ensuite j’ai eu moins de chance et j’ai perdu tout mes vêtements jusqu’au boxer !

Et là grand coup de bol, un jeu du tonnerre : un full aux dames par les as !! Alors là je me suis dit tu paris à mort mon gars mais qu’est ce que j’allais pouvoir parier !

Mick eu une idée tout de suite : des gages !
Alors on devait définir ça avant tous les 2 et moi je ne voulais pas céder vu mon jeu !
Alors j’ai parié :
- mon boxer
- de me trémousser devant lui avec de la musique en enlevant mon boxer
- de me branler devant lui seul
- de jouir dans un verre et de boire
- de le déshabiller en le caressant partout
- de le branler
- de lui faire une fellation
Et pour ce dernier gage, vu qu’il savait que ça me faisait peur de le faire , il me dit que l’on prendrait notre temps petit à petit de 30 secondes à 10 min !
Ayant eu ce qu’il voulait on se montra nos jeux.
Moi tout fier, je sors cash mon full et lui prit son temps et me sorti une paire de 2

 

et trois rois !!!!!!!!!!!!!!
Un full aux rois par les 2 j’étais vert !

Alors fut venu le temps des gages, je suis allé chercher un verre, j’ai mis de la musique et je me suis attelé à exécuter mes gages un à un.

Je me suis trémoussé devant lui (il était confortablement installé sur le canapé et moi debout devant la cheminée)
Je me dandinais, j’ai baissé mon boxer en lui dévoilant mes petites fesses puis je me suis retourné, je bandais ! Lui appréciait le spectacle les bras croisés.
Ensuite je devais me branler jouir et boire mon éjaculat ! ce que je fis.

Maintenant ça devenait plus intéressant pour lui, je l’ai déshabillé en le caressant partout ce qu’il apprécia fortement je le vis tout de suite en remarquant son paquet grossir fortement et lorsque je lui ai enlevé son pantalon, j’ai découvert son engin raide sous son boxer avec de la mouille partout ! Il me demanda un petit gage supplémentaire : lui bouffer la queue par dessus son boxer ce que je fis c’était pour moi un premier contact pour ma bouche sans sentir directement son sexe. Je lui bouffais, je le mordais, je léchais, j’y prenais goût ! Il savait comment s’y prendre pour me rendre domptable pour la suite des évènements.
Je lui ai retiré son boxer et son sexe est sorti tout raide au garde à vous.
J’ai commencé par le branler doucement, puis avec plus d’entrain puis j’ai commencé à le sucer ! Eh oui, le grand moment était arrivé !

Je commencé par lui lécher les couilles, et la tige pendant 30 secondes
Puis, j’ai léché son gland, son frein, puis j’ai pris son gros calibre dans ma bouche, un peu bizarre au début mais je commençais à y prendre goût !
Je lui suçais sa queue avec entrain lui caressant les couilles, le torse, les cuisses, et il me demandait de le regarder dans le yeux.
Ensuite on se mit sur la couverture et il me suça aussi nous étions en 69 et il me caressait partout j’étais en ébullition…
Il me caressa aussi la rondelle délicatement et il me mit un doigt pour voir ma réaction.
Le plaisir était si grand que je me suis laissé faire !
Il mit un deuxième doigt ! Trop bon, je sentais une sensation inconnue envahir mon corps.
Il me retourna mais je ne voulais pas qu’il me prenne sans préservatif ! Alors on remit cette étape pour une autre fois et nous avons terminé en se suçant jusqu’à la jouissance en se déchargeant de notre sperme dans la bouche l’un de l’autre en sentant bien toutes les contractions de cette verge contre mes lèvres et ma langue. Nous sommes resté un peu allongé l’un contre l’autre se tenant chaud et sentant le cœur battre à cent à l’heure.
La sueur dégoulinait sur nos peaux brûlantes : nous nous sommes endormis un peu et sommes allé prendre une douche où nous nous sommes savonnés mutuellement en se branlant encore une fois.

Trop bon souvenir

Merci Mick

Luc

decton1@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.