Best Of Cyrillo

Page précédente

MON COIFFEUR

Je suis marié et tous les deux mois, n’ayant pas le temps d’ aller dans un salon J’ ai donc pris un coiffeur a domicile

Il venait régulièrement depuis plusieurs années

Ce jour là j’ étais en congé , ma femme étant absente , je me mis en maillot de bains et après m’être enduit de crème solaire décidais de me mettre a bronzer sur un bain de soleil, le simple fait de m’ enduire de crème déclenchait déjà une demi érection qui apparaissait sous mon maillot de bains mais comme j’ étais seul et sur ma terrasse je ne m’ y attardais pas plus que cela .je commençais a somnoler lorsqu’un coup de sonnette me fis sortir de ma douce rêverie parsemée de belles filles en string sur une plage ensoleillée .

Je levais pour aller ouvrir et vit a travers la vitre qu’il s’agissait de mon coiffeur, j’avais oublié le rendez vous, je lui ouvris la porte.

« Bonjour, excusez ma tenue, j’avais oublié notre rendez vous

-Qu’ importe, je peut vous couper les cheveux tout de même, ne vous en faites pas

Nous allons donc vers la véranda ou j’installai une chaise près de la table ou il posait ses affaires, je m’assois sur la chaise , reste torse nu et en slip de bain, il me passa ce poncho en satin bleu des coiffeur et commençai la coupe en parlant .

Arrivé a la taille des pattes avec le rasoir , il me tenait la joue de l’ autre main afin de tendre la peau et un de ses doigts vint frôler mes lèvres, je ne sait pas ce qui m’ a pris mais je me mis a le sucer  machinalement ,, il se retira sans rien dire , mais je vis une bosse se dessiner dans son pantalon moulant , faisant mine de rien il vint faire l’ autre patte , et discrètement frotta sa bosse sur mon épaule , je sentis sa queue durcir au contact de mon épaule ,puis il recommença  son petit doigt frôlant mes lèvres , pour voir je le repris dans ma bouche , mais cette fois goulument en l’ aspirant fortement ,il laissa échapper un petit cri de surprise , puis approcha un deuxième doigt ,auquel je fis subir le même sort, je  pris de moi-même un troisième doigt , puis de mes mains libres, je déboutonnais son pantalon tendu a mort par son érection,

T’aime les mec toi lui dis-je en faisant sortir sa queue , au bout de laquelle une goutte pointait ; je la pris d’ une main ferme et la décalotta puis d’ un seul coup je l’ engloutis en aspirant très fort, il ne résista pas et éjaculas dans ma bouche de grands jets , du coup il était tout rouge et gêné , pour autant je continuait de le sucer et sa queue repris de la vigueur ;

« tu aime ca lui dis je , c’ est la première fois ?

« Même ma femme=me me fait pas cet effet dit il, »

§Je continuait a le masturber doucement en le caressant , je l’ allongeais sur la table et lui enlève son pantalon et slip , ainsi que sa chemise ,son érection tendait sa bite au maximum et il était tout tremblant , je lui pince les tétons et cela lui arracha un petit cris , je continuait a le caresser et je m’installait sur lui un genoux de chaque coté de son torse imberbe et  approche ma queue

Tendue elle aussi près de sa bouche , il détourna la tête  puis tout  en le caressant je recommençais ,il commença avec sa langue en donnant de petit coup , comme s’ il léchait une glace , il tremblait puis comme s’ il était d’ un coup décidé il l’engloutit frénétiquement et la suça avec ardeur Je le laissais sucer r puis me retournant je descendis vers sa bite toujours dure et je le suçais a mon tour après quelques instants je décidais de passer aux choses sérieuses , je me relevait puis commence a le doigter d’ un doigt son trou était brulant et humide, je luis introduisit un , puis deux doigt , il commença a  geindre et couinait a chaque fois que mes doigts s’ enfonçaient , je lui fis cela quelques instant puis approchant ma bite de son trou je lui posai mon gland épais sur sa rondelle ,il se tordit un peu en disant , non ! , non ! puis il se tordait encore , je lui pince les tétons et d’ un seul coup lui enfonce ma queue épaisse , il cria de surprise , puis je commençais a aller et venir doucement de grands et longs coup ,puis un grand coup sec qui le faisant se dresser en ouvrant grand ses yeux et sa bouche, puis inlassablement je continuait ainsi 20 minutes , il tremblait de tout son corps et couinait gémissait en m’agrippant les fesses  mes coups de boutoirs s’accélérèrent puis d’un ultime grand coup j’ éjaculait dans son trou , ce qui le fit partir lui aussi en grand jets qui lui atteignaient le visage ;Nous reprimes nos esprits apres quelques minutes et je lui dit / :

« c’ etait vraiment la premiere fois ? »

« oui , mais pas la derniere , surement»

Etienne777

Etienne1961@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.