Page précédente

Epidode précédent

Mon oncle -2

Après qu'il gicla et ke j'essuyais sa queue, il pensait que j'en avais finit de lui et sa queue. Mais il se trompait car je recommencais à le pomper en lui caressant le torse. Cela le fit rire. Je sentais son odeur, cel d'un male, d'un vrai qui vient de se défouler sur un le cul d'un petit jeune. J'aimais sentir sa queue dans ma bouche et sentir sa puissance quand elle pénetre dans mon cul. J'en revoulez mais la réalité nous rappela à l'ordre. Il commencait à remettre son teeshirt pendant que je le sucais. Il relva ma tête et me dit :
  - Je vois que t'as aimé sa !! Si sa te dit on peut remettre sa une prochaine fois avec une petite surprise?
  - Je veux encore de toi, j'acompagné les mots au geste et le suca une fois. Et la surprise c'est quoi?
  - Si on remets sa tu vera et tu ne sera pas déçu crois moi,. J'espere que tu dira oui car t'es le meilleur vide couille que je conais.

   J'accpetais l'offre, lui passait son slip que je lui remit en lechant une fois sur sa bite pour la sentir une dernier fois avant de repartir. On se rabilla, s'embrasse une derniere fois. Mon oncle me dit qu'il m'enverrais un message pour me dire le jour de notre rencontre sexuel. Je repartis en repensant à ce grand moment de baise.

   Je pensais qu'il aller me rappeler dans la semaine mais le temp d'attente fut plus long. On s'est revu une fois à un repas de famille ou il m'embrassa en furtif. Au bout d'un mois je recu un texto "je t'attend se soir au 18 rue du printemps (rue fictive). Une fois à l'interieur suit les ordre que j'aurai mis à l'entrer." Je me demandais ce qu'il sous entandait par ordre. Le soir venu je me diriger à l'endroit indiquer avec une certaine excitation, cel de regouter au plaisr de mon plaisr que mon oncle m'a offert, et la crainte en rapport à son textos et les ordre que je devrais exécuter.

J'arrivai à l'adresse sonnait a l'entré pendant 5 min sans aucune réponse, je tournai la poigné de la porte (au pire je m'excuserai si ce n'éatit pas la bonne adresse) et la porte s'ouvrit. Je demandais si il y avait quelqu'un mais aucune réponse je fit quelques pas puis trouvé sur le mur un papier qui ressemblait à une liste. Celle-ci était en fait les ordres de mon oncle. Le premier était d'aller à la salle de bain et de mettre les vetements qui était dans le sac. Le second est de rentrer dans la chambre et le dernier est de suivre les ordres direct de mon oncle. J'allais donc rapidemeent dans la salle de bain et ouvrit le sac qui ne comporter qu'un jocstrap bleu qui me serrait bien comme il faut et montrer mon plus bel atout qui est mon cul. Ensuite j'allais dans la chambre qui était dans le noir. J'allumais la lumière, il était la, vetu d'un boxer en cuir. Mais il n'était pas seul, il y avait un homme, poilu au niveau du torse musclé et barbu.

Mon oncle me regarda et me demanda si j'aimais sa surprise, Paul, un gars rencontrés sur un site et qui voulait se défouler sur un petit cul de minet. Paul était vetu  d'un slip cuir tres moulant. il s'approcha de moi me roula une bonne pelle et me fit sentir du poppers car Paul n'était pas la seul surprise. mon oncle me dit de me mettre a genou. Je m'exécutais. A hauteur du boxer et slip je voyais mieux les formes qui se dessinait.
   - Prépare toi car tu vas autant en prendre dans la bouche que dans ton petit cul, lanca Paul.
   - allez suce nous, ordnna mon oncle.

   Je commencais par mon oncle car je voulais la retrouver la sentir encore molle jusqu'a ce que le  charme de mes levres la durcisse. En même temps que je faisais monté l'exitation de mon oncle je caressais le slip de PAul. Au bout de 2 min je voulais voir ce qui se caché sous on slip. Je regardais Paul droit dans les yeux et enlevais le slip qui emprisonné une queue tendue. j'attaquais a le sucer en le regardant. Il ajouta un crachat sur sa queue ce qui m'exita. MOn oncle se branlait en nous regardant et me proposa de le sucer en meme temps. J'acceptais avec rétisence car un engin sa va mais deux cela risquait d'être difficile pour mes lèvres . Mon oncle se mit a coter de Paul, l'embrasse pendant que je m'occupais de leur bijoux. Je me prit au jeu et les sucer en meme temps, non sans mal. Paul me releva et me prit pour me mettre sur le lit. J'étais d'abord parrelele a la largeur du lit pour pouvoir sucer  Paul et me faire diater le cul par mon oncle plus facilement . Il n'eut pas de mal à le faire entre  le poppers et mon exitation cela fut rapide.
   - Paul, Tu veut y gouter en premier? On fait comme on a dit? Il regarda PAul d'un air complice, que PAul rendu par un sourire.

   IL s'inverserent les rôles. je sentais la queue de Paul se frotait à mon cul. Je repondit  en bougeant mon cul. Paul entra sa queue délicatemnt dans mon cul avant de mettre un coup de rien qui la fit rentrait en entier et qui me fit crier de douleur, mais ce cri atténué par la queue de mon oncle. Les vas et vient continuer aussi bien au niveau du cul que de la queue, et les 2 actifs inverser les rôles.

   Mon oncle s'allongea sur le lit et je montais sur lui avant que Paul se mit en position pour y entrer sa queue également. Ma seconde surprise était arrivé et je l'adorer. Les 2 si donner à coeur joie et je leur rendait par des cris et des rales.

   Au bout de 5 min, les 2 sortirent de moi. Je les sucais a nouveau. Paul pris ma tête et me fit bouffer sa queue. Il me retenue la tête, je sentis un liquide chaud parcourir ma bouche. La dose de spreme était tellement grande qui sortit sa queue de moi et j'en recu sur le visage. Les reles de Paul et l'éjaculation faciale avait eu raison de l'exitation de mon oncle, c'était à son tour  et je n'en perdit pas une miette. Son sperme se mélangea à celui de Paul. Je nettoyait leur queue et finit par celle de mon oncle avec laquel je me netoyit le visage. Sa queue devenu mole sur mon visage m'exita. Une fois ce boulot finie j'embrassait mononcle et alla voir Paul pour lui donner mon numéro et l'embrassa en me collant en lui. Pour enerver mon oncle et exitait mon oncle je mretournait, laissait Paul m'embrassait dans le cul et tortiller mon cul pour sentir sa queue. Paul partit comblés et j'en fit de même aprés un conseil de mon oncle.
  "J'en est finie avec toi ce soir mais demian le jour se lève donc reste pres de ton téléphone".

titi-boy-french

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.