Best Of Cyrillo

Page précédente


Mes potes et moi

Pendant les vacances de Pâques, avec mes deux meilleurs copains, nous avions prévu trois jours ensemble chez Vassily pour bien délirer.

Petite présentation : d'abord Vassily (c'est un prénom russe), 18 ans, 1,75m, cheveu et yeux brun, assez musclé, très mignon. Puis il y a Alexandre, 18 ans, 1,70m, cheveu et yeux très noir, très musclé (il fait du karaté, de la natation et un peu de muscu). Enfin moi, Martin, 18 ans, 1,80m, cheveux châtains et yeux brun clair, musclé comme il faut.

Les parents de Vassily étaient partis chez des amis qui habitaient assez loin. Nous avions donc la maison pour nous tous seuls !! Une très belle maison avec jardin, piscine (mais en mars ce n'était pas trop possible). Mais le séjour ne s'est pas passé comme prévus : nous avions pensé joué au foot dehors, ou d'autres conneries en extérieur, mais il n'a fait que pleuvoir ! Alors la Gamecube a bien fonctionné. Nous jouions à Mariokart. Mais au bout d'un moment, Alexandre en eu marre car on joué certes mais ça manquait de piment. Alors il proposa de rendre le jeu plus excitant : il proposa que le perdant de la course ait une sorte de gage choisi par les deux autres. On accepta.

Et le premier à perdre fut Alexandre ! Alors Vassily et moi nous sommes mis dans un coin pour choisir le gage. Vassily proposa qu'il fasse des pompes. Je lui ai dit que c'était nul et pas très drôle. J'espérais que ça prendrait une tournure plus sexuelle. Mais je n'arrivais pas au point voulu. Mais, après deux trois minutes de débat, on conclut qu'Alexandre devra faire le tour du pâté de maison en calbute. On lui dit. Il accepta. Il se dessapa donc lentement. J'en ne perdis pas une miette. Je contemplais son torse sculpté par la muscu. J'en bandais un peu mais pas trop. J'en voulais plus. Après son petit tour, il se rhabilla et nous avons recommencé une course. Et cette fois-ci c'est Vassily qui a perdu. Alexandre et moi, nous nous mettons dans un coin pour discuter.

Je lui propose la même chose qu'il a eue, mais au lieu d'un tour, il devrait faire deux tour. Alexandre dit que c'était nul et que pour ça devienne de plus en plus drôle, il faudrait que les gages soient de plus en plus méchants. Il proposa donc qu'il aille sonner dans la maison de son choix nu. On lui dit et accepta. Il se dessapa donc et se dirigea vers une maison et sonna. Un jeune ouvrit et crut halluciner. On était mort de rire. J'ai pu ensuite voir sa bite quand il est revenu vers la maison. Elle était assez petite mais très épaisse. Il se rhabilla et nous avons entamé une troisième course. J'ai perdu. Ils se mirent dans un coin et discuta. Ils ont mis beaucoup de temps avant de se décider. Enfin ils sont revenus vers moi en me disant : « Voilà, ton gage c'est nous faire un striptease complet sur une musique techno ! » Je vous raconte pas la galère. J'adore les striptease mais quand c'est moi qui admire ; mais en plus le faire sur une musique techno, quelle idée. Mais !
bon j'ai dû me lancer. J'ai fait comme j'ai pu. J'ai d'abord retiré le plus sensuellement. Ensuite j'enlevai mon pantalon. Et me voici donc on calbute en train de danser de la techno ! Ils se mirent à dire en chour « la suite ! La suite ! » Alors j'enlevai mon calbute rapidement. Je vis une bosse se former dans le jean d'Alexandre. Ensuite je me rhabillai rapidement pour enchaîner sur une nouvelle course. Mais juste avant de commencer, Alexandre nous demanda si nous étions d'accord pour que le prochain gage soit plus conséquent. Nous acceptions. La course se passa dans une atmosphère tendue. Je perdis encore une fois. Vassily et Alexandre s'isolèrent. Je flippais un peu par ce gage plus conséquent. Enfin, ils sont revenus vers moi et Alexandre m'a dit :

« Avant de dire ton gage, on voulait te demander si tu partageais notre avis sur  un point.
-Oui, je veux bien, mais lequel ? réponds-je
-Et a-t-on le droit de refuser un gage ?
-Bah normalement non.
-Bon alors ça va. On est de ton avis, mais on voulait s'en assurer. »

Ils m'ont présenté 3 papiers en me disant qu'il y avait trois gages écrits dessus, plus ou moins méchant et que je ferai le gage que je piocherai en premier. Je piochai et je lus ce qui était écrit dessus à haute voix : « Suces-nous jusqu'à éjaculation ! ». Je les regardai inquiet et demandai si c'était sérieux. Ils me répondirent oui. Je demandai donc par qui je commence. Alexandre réagit le plus vite. Je m'approchai donc et descendis son pantalon puis son boxer. Puis je gobai sa bite. Elle avait une bonne odeur. Il me dit « Plus profond ! ». Je m'exécutai. Mon nez touchait son pubis. Je fis  ces va-et-vient durant cinq bonnes minutes jusqu'au moment où il me dit de m'arrêter et de passer à Vassily. Je passai donc à Vassily qui s'était déjà déshabillé. Je pris donc sa bite en bouche. Elle étais plus fine mais plus longue. Je fis ce même va-et-vient. Au bout de cinq minutes, Alexandre me dit « Surprise ! On va éjaculer sur ta petite face ».

A peine j'eus le temps de réagir que je reçu quatre gros jets de foutre en pleine face. Je repris mes esprits quatre secondes que Vassily en rajouta une couche. J'avais la face plein de foutre. Ils étaient eux mort de rire et moi j'avais beaucoup aimé ce moment. Il se passa d'autres trucs ces trois jours-ci et beaucoup plus loin ; c'est une autre histoire.

soufflo

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.