Page précédente

Épisode précédent

Mon nouveau colloc... -3

Tu fais quoi mec? Tu m'attends pas?
C'est Yassine. Il se tient devant ma chambre. Il sourit. Il tient dans ses mains une boite de capotes, et un tube de gel. Visiblement, il n'a pas l'intention de s'arrêter là...

Yassine s'approche de moi. Il pose le gel et les capotes sur le lit juste à côté de moi. Puis il se replace entre mes jambes. Sa bite est encore très dure. Il la frotte encore contre mes fesses.
- Non Yassine vraiment je ne peux pas...
- Ecoute mec, ça fait plusieurs semaines que tu me chauffes, alors là tu vas me laisser faire. T'es un allumeur ou quoi?
- ...
- T'inquiète pas... ça va bien se passer (clin d'oeil)
Il a raison. J'ai joué avec le feu, maintenant je me brûle...
Je le laisse donc faire. Il prend le gel et en met un peu sur ses doigts. Il en met ensuite sur ma rondelle. C'est froid. C'est une sensation nouvelle pour moi. Je décide de fermer les yeux. Comme ça, ça passera peut-être mieux... Je sens alors l'index de Yassine me pénétrer. Je connais cette sensation, je ne ressens aucune douleur. Même, avec le gel, son doigt rentre beaucoup mieux. Il joue comme ça quelques secondes. Puis je sens un 2 doigts rentrer. Aucune douleur, mais beaucoup de plaisir. Le gel aide vraiment bien. Yassine tente alors un 3e doigt. Cette fois ça coince un peu. Il écarte alors mes fesses avec son autre main. Le 3e doigt rentre alors tout doucement. Ses doigts bougent en moi. J'ai l'impression qu'il cherche quelque chose... Je ne comprend pas trop ce qu'il fait. Puis d'un coup ses doigts se posent sur quelque chose. J'ignore encore ce que c'est, mais je sens un plaisir intense en moi. Je ne suis pas loin de l'orgasme. Je rouvre les yeux.
- Arrête Yassine...
- (sourire) Qu'est-ce qu'il y a..?
- Tu fais quoi là..?!
- Je te fais du bien (clin d'oeil)
- Ouais mais un peu trop...
Je me surprend à sourire à mon tour. Je commence à me détendre.
- On dirait que j'ai trouvé la prostate (sourire)
- Comment?
- Bah n'importe quel mec joui quand on lui touche la prostate. C'est pour ça que c'est trop bon de se faire enculer, ou que même des hétéros aiment quand une meuf leur titille la rondelle. C'est une zone érogène.
Grâce à Yassine, je découvre de nouvelles sensations. J'apprends à mieux connaitre mon corps. Je referme les yeux et le laisse encore un peu joué avec mes entrailles.
Yassine prend ensuite ma main droite et m'intime à le faire moi même. Je rentre alors un doigt, puis 2, et enfin 3. Il me regarde faire. On dirait que ça l'excite. Il se touche un peu en même temps. Son regard transpire l'envie. Cela m'excite moi même encore plus. Je me surprend à faire un peu ma salope. Je dandine du cul. Il sourit. Il aime. Je referme les yeux. Je me doigte vraiment maintenant. Puis je sens la main de Yassine se poser sur la mienne. Il retire ma main. Je sens son sexe à l'entrée de mon cul.
- Non Yassine... S'il te plait..
- Putain j'ai trop envie mec!! Et puis on dirait que tu prends ton pied par le cul (clin d'oeil)
- Ouais... mais va doucement alors...
Yassine se remet entre mes jambes. Il a mit une capote et du gel. Il lève et écarte un peu mes cuisses. Je referme les yeux. Je sens son gland à l'entrée de mon cul. Yassine est très doux. Il me caresse le torse et le ventre. Il me pénètre de quelques centimètres, mais le reste ne rentre pas. J'ai trop mal.
- Je suis désolé... ça n'ira pas...
- C'est la 1ère fois c'est normal. Puis c'est pas l'idéal comme ça pour une 1ère fois. Mets toi sur le ventre.
Je m'exécute. Je m'allonge complètement.
- Non pas comme ça. Attends je vais te montrer.
Yassine ne se moque pas, ni ne me juge. Il est très patient. Il sait que je suis inquiet. Il fait tout pour me détendre. Yassine m'attrape par les hanches et me relève le bassin. Il appui sur ma tête pour la laisser contre le lit.
- Voilà de cette façon ça rentrera mieux. Fais moi confiance bébé.
Alors il se rapproche de moi. Frotte un peu son sexe contre mes fesses. Il met son gland à l'entrée et me pénètre de quelques centimètres, comme la 1ère fois. Je n'ai pas mal. Je ne ressens pas vraiment de plaisir mais je n'ai pas mal. On dirait déjà que mon trou s'est élargi. Yassine fais quelques mouvements de va-et-vient. A chaque coup de rein, sa bite me pénètre un peu plus. Il y va progressivement, me demandant régulièrement si tout va bien, si je n'ai pas mal. Il est parfait.
Pourtant je sens que les derniers centimètres ne passent pas. Yassine n'ose pas insister de peur de me faire mal. D'ailleurs je commence un peu à avoir mal.
- Attends Yassine. Les derniers centimètres ça va pas aller.
- Mais là je vais pas réussir à te faire l'amour. Je serais pas bien en place. Et toi tu ne ressentiras pas de plaisir. Crois-moi, les derniers centimètres c'est les plus importants.
-...
- Attends j'ai un idée...
Il retire alors presque toute sa queue. Et me met un peu de gel à l'entrée de mon cul. Encore une fois c'est froid. Il fait quelques va-et-vient comme ça. Sa bite glisse beaucoup mieux comme ça.
- Je vais rentrer les derniers centimètres t'es prêt?
- ... ouais...
Yassine sort alors presque totalement sa bite. Il m'attrape par les hanches, et en quart de seconde me donne un coup de rein qui fait pénétrer complètement sa queue!
- AAAaaaaaaah!!!
- T'as mal!!!?
- Ouais... mais là ça va... reste comme ça un peu que je m'habitue
Yassine reste comme ça quelques secondes. Puis je commence à bouger un peu pour sentir sa queue dans mes entrailles. Je commence à ressentir du plaisir. Yassine comprend et commence alors à refaire des mouvements du bassin.
Je ne ressens plus aucune douleur. Les mouvements de Yassine se font de plus en plus amples. Il sort sa queue de plus en plus. Maintenant je sens toute la longueur de son engin me pénétrer à chaque coup de rein.
Je gémis. Je couine même. Pas comme une femme. Non je couine comme un mec qui se fait défoncer par un autre mec. Yassine lui ne fait aucun bruit. Tout juste quelques gémissements. J'entends juste son souffle et sa respiration saccadée.
Maintenant Yassine se fait plus violent. Plus bestial même. Il m'attrape par les cheveux et me démonte littéralement le fion. Je râle de plus en plus fort. Je suis à 4 pattes maintenant.
- T'aimes ça, hein!!?
- Grave! Continue!
Que Yassine me parle m'excite encore plus!!! Nouvelle sensation. Je suis soumis et j'aime ça!
- Tu la sens bien là ma queue!
- Ouais! Défonce moi mec! Je suis à toi!
- T'es une vraie chienne!
Je suis surpris au début qu'il me parle comme ça. Mais j'aime.
- Oui une vraie chienne. Je suis TA chienne. Mets la moi bien profond! Plus fort! Plus vite!!
Yassine m'obéit. Ses mouvements sont plus rapide. Il me défonce comme un fou. Comme s'il n'avait pas baiser depuis des mois!! Je sens son bassin claquer à chaque fois contre mon cul.
- Putain je vais partir L.
- Vas-y lâche toi bébé!!!
Alors Yassine se déchaine dans mes entrailles. Clac! Clac! Clac! Son bassin claque encore plus fort. Je veux qu'il vienne en moi.
Et dans un râle, je sens Yassine se raidir. Son corps se contracte. Il jute. Je sens chaque pulsation de sa queue. Il se déverse dans sa capote. Yassine fait alors encore quelques mouvements, mais cette fois-ci beaucoup plus lent. Il m'embrasse dans le coup et vient poser son torse sur mon dos. Il transpire. Il s'est donné à fond.
Il se retire ensuite toute doucement et va dans la salle de bain pour enlever sa capote.

Moi j'ai les couilles encore terriblement pleine. Je ne me suis pas branler pour ne pas juter sur les draps. Mais j'ai moi aussi envie de me vider. Je rejoins Yassine dans la salle de bain. A mon tour maintenant...

L.

sckwicky@live.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.