Page précédente

Une nuit enfermée dans un glory holl

Pour ceux qui on déjà lu mes histoires savent que je suis une bonne salope, que j’aime la bite et que j’aime me comporter comme une chienne. J’aime être traité comme une chienne et une pute et me faire insulter comme tel.
Un jour je tombe sur une annonce ;

« Restaurateur recrute salope endurante pour soirée a thème… » Je réponds par curiosité en lui demandant d’autres informations concernant cette soirée en lui laissant mes coordonnées.
2 jours plus tard je reçois un mail de sa part me disant qu’il tenait un bars et qu’il recherchait une salope endurante pour sucer des bites enfermé dans un glory holl pour une soirée qu’il organisait et que si j’étais d’accord je devais venir le voir afin de passer un casting tel jour et tel heure car c’était son jour de fermeture hebdomadaire .
Le RDV pris je me présente devant son établissement, comme convenu je sonne 3 fois à la petite porte a coté et 3mn plus tard un mec m’ouvre.
-     Salut… je suis le patron du bar… tu viens pour le casting ?
-     Oui…
-     Ok rentre…
Nous longeons un petit couloir qui mène a sa salle de bar et me fais rentrée. Surpris, je m’aperçois que je ne suis pas seul, en effet 4 autres mecs sont présents. Le patron prend alors la parole.
-     Bon…tout le monde est là, le casting peu commencer…mettez vous tous sur une ligne et déshabillez vous… aller, aller… tout le monde a poil !!!…
On se met tous à poil et on attend ses instructions.
-     Ok… a genoux maintenant…
On s’exécute, il déboutonne sa braguette et en fait sortir sa queue toute molle et ses couilles et dit :
-     Vous aller tous me sucer la bite et je prendrais celui qui suce le mieux…
Il s’approche du 1er mec.
-     Aller…vas-y commence… suce…
Le mec lui gobe sa pine et essaye de la faire grossir mais il a du mal, il parvient quand même a lui donner une petite érection mais sans plus, le patron sort de sa bouche en disant « mouai…bof… » Et passe au 2eme.
-     A toi maintenant…
Le 2eme reprend la bite et lui donne cette fois-ci une bonne érection. Il gémit...
-     Humm… ouai… pas mal…
Il sort de la bouche du mec et passe au 3eme, c’est mon tour.
-     Aller…a toi…
J’ouvre la bouche pour prendre cette bite bien raide et commence a suçoté son gland bien décalotté, je tourne ma langue autour, sort ma langue pour lui lécher le frein avant d’engloutir toute sa bite dans ma bouche.
-     Humm… ouai… pas mal !!!...humm…
Il se laissa sucer plus longtemps qu’avec les 2 précédents mecs puis me dit :
-     Stop !!! arête !...
Il sort de ma bouche et passe au 4eme mec.
-     Aller… vas-y a toi maintenant…
Le mec le suce goulument et prend sa bite fond de gorge.
-     Humm… oui… c’est bon…vas-y…

Au bout de quelque seconde le patron lui lâche sa purée dans sa bouche et le mec avale tout.
-     Ok… vous pouvez vous rhabillé… je vais prendre ma décision et je vous contacterais.
Nous nous sommes rhabillé et fut raccompagné a la porte.
Une semaine plus tard je reçois un mail du patron me disant que j’étais retenu pour sa soirée, surpris de cette décision car ce n’était pas moi qui l’avais fais jouir il me dît que c’était quand même grâce a moi et que n’y tenant plus il s’était décharger dans la gueule du 4eme mec.
Le jour de la soirée arrive, je me rends dans son bar et il m’entraine dans son sous-sol. Je sens que son attitude à changer car le ton de sa voix est plus sec et plus autoritaire.

-     Fou toi a poil et donne moi tes fringues…
J’obéi.
Il ouvre alors un espèce de caisson en bois avec un ban a l’intérieur et 2 trou de chaque coté.
-     Aller... entre la dedans…
J’obéi.
-     Tu vois les 2 trous ?
-     Oui
-     Bon… donc ton rôle sera de sucer toute les bites qui y rentreront ok ?
-     Ok…

Puis il m’enferme en cadenassant la porte.
J’attends…j’attends et rien ne se passe…tout est calme dans ce sous-sol, seul le bruit que j’entends est le brouhaha des clients du bar lorsque soudain j’entends du bruit, quelques seconde se passe et je vois une bite passer par l’un des trous, je la prends en bouche, le mec bande vite, je m’active sur cette queue et entends des gémissements, je la branle, la suce, j’essaye de faire duré le plaisir mais le mec m’envois une énorme giclé de sperm  dans ma bouche, je me retire aussitôt en continuant a le branler regardant sortir ses long jet de foutre chaud sur moi que j’étale sur mon torse. Je reprends sa queue dans ma bouche pour la nettoyer et la bite disparait comme elle était venue.

L’attente fut encore un peu longue avant qu’une autre bite vienne se présenter, direct je me mets à l’action et je la suce, pendant ce temps une autre bite se présente au 2eme trou et j’alterne passant de bite en bite, la 1ere bite éjacule dans ma bouche, je n’avale pas et garde le sperm dans ma bouche, je passe a l’autre bite pour la sucer laissant dégouliner le sperm que j’ai en bouche, je sens qu’il ne tarde pas a venir, j’accélère ma suce et vlan… une 2eme rasade de foutre épais me remplis la bouche que j’avale, une autre bite se présente,  je la suce goulument en salivant, une autre bite se présente a l’autre trou, sans attendre je la suce en branlant l’autre, a ce moment précis je me sens comme une vrais salope car je bande, je me sens être une chienne et une pute, un objet sexuel donnant du plaisir aux mâle…excité je décide de m’offrir entièrement, je me lève, me penche en avant en mettant un pied sur le ban et dirige l’une des queue vers mon  cul, je frotte le gland mouillé de ma salive sur mon trou et m’enfonce lentement dessus, je commence par des petits va et viens laissant simplement le gland me pénétrer afin de bien excité le mec et peu a peu je m’encule sur ce pieu anonyme comme sur un god, pendant que je me lime le cul je suce l’autre bite.

« Humm… putain !!! C’est bon… j’adore…une bite dans le cul et une autre dans la bouche », me sentant parfaitement dans mon élément  je m’insulte moi-même, « putain !!! C’est vrais que t’es une salope de chienne, tu te conduis comme une vrais putain…humm… ho oui… c’est bon… »

Je sens la bite dans mon cul se raidir de plus en plus, le mec va jouir, je continu a m’enculer dessus et le mec se décharge dedans, je plaque mon cul contre la paroi et le mec continu à me limer le fion, il se retire, je me retourne vers l’autre bite que je suçais en même temps et la dirige sur mon trou, le sperm servant de lubrifiant je m’empale sur cette queue d’un seul coup et me lime le cul, je n’ai pas le temps de me faire remplir une seconde fois qu’une autre bite se présente devant ma bouche, putain !!! Les queues s’enchaine je n’ai pas le temps de me refroidir, je plaque mon cul contre la paroi pour que le mec puisse m’enculer comme il le veut  pendant que je suce, puis… chose que j’adore par-dessus tous arrive…

les 2 mecs éjacule en même temps, je me fais remplir le cul en même temps que je me fais remplir la bouche, la force de gicle du mec étant si abondant que je n’ai pu tout avalé, les 2 mecs se retire, je me rassois et dans cette pose je laisse ma bouche ouverte laissant dégouliner sur moi tout le foutre que j’avais dans la bouche, je sens le sperm chaud mêler a ma salive se répandre le long de mon torse, mon ventre, ma bite et mes couilles, mais le repos fut court car d’autre bites arrivaient et je dû continuer a faire mon travail jusqu'à ce que le patron du bar vienne me chercher, il me découvrit immaculé de foutre.

-     Et ben ma salope… je ne regrette pas de t’avoir choisi…je n’ai eu que des félicitations a ton égard…
Puis me rendant mes fringues.
-     Tiens… tu peu te rhabillé…et si je fais d’autre soirée de ce genre tu serais prêt a revenir ?
-     Oui… avec plaisir…
-     Ok super…
Je me suis rhabillé couvert de tous les sperm que j’avais reçu et rentrée chez moi à l’aube

 

Rick.Lope

rick.lope@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.