Page précédente

un pari gagnant.

L'histoire que je vais vous raconter est toute fraîche car elle date d'hier.

Comme il faisait encore chaud hier soir et après avoir regardé un film X, je n'avais pas envie de me soulager manuellement alors j'ai décidé d'aller sur un lieu de drague pour essayer de trouver quelque chose à me mettre sous la dent.

Malheureusement, comme il était plus d'une heure du matin, il n'y avait personne sur le parking et je décidait d'aller marcher un peu quand tout à coup un espace se ramène et se gare pas trop loin de ma voiture, le chauffeur ouvre son carreau et s'allume une cigarette. Il regardait de façon insistante de mon côté mais sans faire aucun signe m'invitant à le rejoindre. Je me dit que je n'avais rien à perdre et je sors de ma voiture, me rapproche de la sienne et directement lui met la main au paquet en lui disant bonsoir. Il me répond et se laisse faire. Je commence donc à le caresser et sent que ça gonfle dans son bermuda. Tout à coup il me dit qu'il doit téléphoner. J'arrête mes caresses, retire ma main et le laisse prendre son portable. Il appelle une personne et lui dit « ça y est c'est bon j'ai trouvé ».

Là petit mouvement de panique de ma part et je me demande si je suis pas tombé sur un flic en civil mais tout de suite il me rassure et me dit qu'il a fait un pari avec deux potes à lui et qu'il a perdu et le « gage » de ce pari c'est de se faire sucer par un mec.

Moi rassuré je lui dit qu'il n'y a pas de problème et que je vais m'occuper de réaliser ce gage. Et là il me raconte que ça ne lui est jamais arrivé, que c'est la première fois et que pour valider son gage, ça doit se passer devant ses copains. J'ai de nouveau un petit moment de panique car combien d'agressions se réalisent comme ça alors que tout commence bien. Il me rassure tout de suite à nouveau en me disant que je ne craint strictement rien et pour me le prouver il me demande mon numéro de portable que je donne, il compose mon numéro et le sien s'affiche sur mon écran. Et là il me dit « te voilà rassuré tu as mon numéro ».

On discute un petit moment quand une voiture arrive avec deux mecs dedans. Je peux dire que j'avais une belle brochette ce soir là pour me régaler même si je ne m'occupais que d'un seul.

Ils discutent tous les trois et me demandent si on peut pas aller dans un endroit plus discret pour être tranquille. Je ne sais ce qui me passe par la tête mais je leur réponds qu'on peut aller chez moi et on sera vraiment tranquille. Ils sont d'accord. Lui monte dans ma voiture en laissant la sienne sur le parking et ses copains nous suivent jusque chez moi.

Une fois arrivé je leur demande s'ils veulent boire quelque chose pour détendre un peu l'atmosphère, les sentant quand même un peu stressés. On boit donc tous un whisky. Eux trois assis sur le canapé et moi par terre face à eux. Quand il se lève se met à genou devant moi et me dit qu'il est temps de passer à l'acte. Je déboutonne son bermuda, tout en le caressant, baisse son slip et j'entreprend ma partie du gage. Je sens son sexe gonfler assez vite dans ma bouche et atteindre des proportions plus que raisonnable. Je le suce tout en lui caressant les couilles et les fesses. Ses copains s'étaient mis à coté pour mieux regarder. Quand je ne sais ce qui ma pris j'ai tendu la main vers la braguette de l'un des mec. Il bandait !!! Le spectacle lui plaisait. J'en fait autant de l'autre côté et lui aussi bandait. Tout en suçant l'un, je caressais les deux autres qui on vite ouvert leur braguette pour exhiber leur sexe. Je suis donc passé de l'un à l'autre, chacun son tour, en les suçant et les caressant et tous les trois y ont trouvé leur contentement car je les ai fait jouir tous les trois en l'espace d'une demi heure. Une fois ma tache accomplie, ils se sont rhabillés, m'ont remercié et sont partis. Moi tout content, même si aucun ne m'a touché, d'avoir eu quelque chose à me mettre dans la bouche car j'avoue qu'ils étaient tous les trois bien montés. J'étais tellement sur mon petit nuage que j'ai été me coucher sans me finir en pensant à cette agréable soirée. Je ne sais pas leur prénom mais le plus important est ce qui c'est passé et le souvenir que j'en garderais.

Ce matin, il fait déjà soleil et la température va encore monter. Je descend me faire un petit café (enfin petit pour nous les gens du nord c'est plutôt un cafetière). Tout à coup on frappe à ma porte. Moi en pyjashort sans réfléchir je vais ouvrir et je vois à la porte l'un des trois mecs de la veille. il me dit qu'il avait oublié son portable chez moi. Il était habillé d'un tee shirt et d'un cycliste bien moulant. Il me dit qu'il a profité de son jogging pour passer par chez moi récupérer son portable. Je lui propose un café et lui de but en blanc me dit j'ai envie de plus qu'un café et que ce que je lui avait fait la veille lui avait plu. Il a même rajouté que sa femme n'aimait pas le sucer. Comme il avait bien transpiré je lui propose de prendre une douche et le rejoint assez rapidement. Ben la je peux vous dire que non seulement on a remis ça mais il y a mis beaucoup plus de sa personne. Il vient juste de partir et m'a promis de repasser. Je lui ai demandé s'il allait en parler à ses copains, il m'a répondu avec un grand sourire. Mais pour nos ébats de ce matin je vous le raconterai dans une autre histoire car ça a duré plus qu'une demi heure.

manopale

manopale@aol.com ou manopale@hotmail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.