Best Of Cyrillo

Page précédente

Paris Biarritz

Hétéro de 30ans, attiré par les hommes mûrs, actifs, j'imagine souvent des scénarios dans lesquels je suis leur jouet sexuel...
De nombreux contextes alimentent mon imagination.
Parmi les plus fréquent, le train de nuit...
J'ai longtemps discuté avec un gars qui était contrôleur de train, et nos propos ont largement contribué à imaginer cette histoire.

Sur un Biarritz-Paris, une nuit, le contrôleur se présente pour vérifier mon titre de transport.
Il est de taille moyenne, 1,75m, bel homme, des lunettes et une fine moustache lui donnent une allure respectable, et a un peu d'embonpoint.
Il s'aperçoit que je le regarde de la tête au pied, et faisant mine de prolonger l'examen de mon billet, il remarque que je fixe sa braguette un moment.
Il me le tend :"très bien, merci, mais par contre il faut que je vérifie, il y a un supplément pour votre bicyclette".
"Ah bon ?"
"Oui, passez me voir à ma cabine d'ici 1/4 d'heure, nous verrons cela..."
Il s'en va, et après l'échéance, je le rejoins.
"Entrez, fermez la porte s'il vous plaît..."
J'obéis, j'entre dans sa cabine, et affiche un regard un peu intimidé lorsqu'il me dévisage à son tour.
Il a un regard malicieux, et m'invite à m'asseoir.
J'obéis toujours.

Il se lève, et m'explique en me tournant le dos que je ne suis pas complètement en règle. "Il y a un petit supplément pour votre vélo, mais vous êtes jeune, et assez mignon", glisse-t-il en se retournant pour voir ma réaction...
Celle-ci ne le déçoit pas, car il me surprend encore en train de regarder sa braguette, puis de fuir son regard en regardant le sol...
Intimidé, je rougis.
"... alors on peut sûrement s'arranger" poursuit-il.
En terminant sa phrase, il s'approche de moi, et commence à passer sa main dans mes cheveux.
Je ne dis rien, et me laisse faire.
Ce qui l'incite à poursuivre sa démarche, et à passer sa main gauche sur son pantalon, pour carrément aller baisser sa braguette.
Il en sort son sexe, à moitié dur, et devine ma surprise.
"Allons, n'aie pas peur..." dit-il à la fois avec un ton rassurant, mais en même temps, dominateur.
Il approche son sexe de mon visage, et commence à me caresser avec.
J'ai un reflexe de recul, mais sa main droite se raffermit, et il me maintient...
Je ne bouge pas, mon regard rejoint le sien, et évoque à la fois mon étonnement, mais aussi ma soumission...
Il s'en aperçoit et poursuit sa conquête.
Ses caresses se concentrent maintenant sur mes lèvres, que je maintiens fermées, jusqu'à ce qu'il s'y enfonce en ayant à peine forcer...
Il se plaque au fond de ma gorge, et me regarde avec insistance, pendant que je sens son sexe finir de gonfler dans ma bouche.
Ceci fait, il entame de lents vas-et-viens.
Sa main gauche rejoint la droite, et il me saisit la tête avec les deux pour me maintenir immobile, pendant qu'il me lime doucement la bouche.
Je ne dis toujours rien, mais ma respiration trahit l'excitation que ce mâle est en train de m'infliger.
"Hummmm... c'est ça, laisse toi faire..."
Il accélère...
"Hummmm... c'est bon, vas-y... suce moi bien..." m'intime-t-il.
Je lève alors timidement une main, pour prendre son sexe, et commence mes vas-et-viens de façon autonomes.
Maladroit au début, mon excitation me fait rapidement progresser.
Trahi par celle-ci, mon mâle s'en aperçoit.
"T'aime ça finalement hein... cochonne...", me dit-il, avec un ton d'une étonnante courtoisie qui rend l'insulte douce et excitante...
Du coup, je mets davantage de cœur à l'ouvrage, et essaie de m'appliquer à le satisfaire.
Peu à peu la complicité s'installe, et les règles s'établissent.
Je suis en train de devenir la salope de ce mâle mûr, et je vais devoir le satisfaire...
Celui-ci a vite pris en compte ma docilité, et ne manque pas d'en profiter.
Sentant monter son plaisir, il me retient, et sort de ma bouche.
Assis face à sa hallebarde, je le regarde, impuissant.
Il me donne quelques coups avec son sexe sur ma bouche.
"Cochonne...T'aimes ça hein..."
Je ne dis rien, il continue.
Puis il me lève, me retourne.
"Allez, mets toi à poils maintenant, que nous fassions un peu plus connaissance..."
J'obéis rapidement, et me retrouve de dos devant lui.
Il me prend la tête de sorte que je me trouve les coudes sur le siège.
Fesses en l'air.
"Hummmm... Cambre moi ce joli petit cul..."
J'obéis.
"Mieux que ça !" commente-t-il, en me mettant une claque sur le cul.
Son geste provoque un petit gémissement de ma part.
"Ah... mais t'as l'air d'aimer ça aussi..."
Sans que j'aie le temps de répondre, je reçois une série de douces fessées.
Toujours avec courtoisie, il continue sa punition et ses commentaires...
"Tiens vilaine... prends ça!... Eh ben ma salope..." dit-il gentiment.
Sa courtoisie et sa douceur viennent rassurer ma timidité, et je laisse exprimer ma soif de mâle dominant.
Je m'abandonne d'autant plus qu'il montre bien qu'il s'agit d'un jeu entre nous...
Je prends un plaisir un couiner, et à me retourner de temps en temps pour le regarder me fesser.
Il marque une pause, le temps d'enfiler un préservatif.
Et je le fixe, s'apprêtant à prendre possession de mon cul.
Nos regards se croisent et se "parlent"...
"Ohhhhh... oui... vas-y...possède moi"...
"Donne moi ce petit cul de salope, je vais t'apprendre un peu..."
Il entre sans mal, sa queue est de taille moyenne, ce qui me convient parfaitement.
Ses gestes sont très lents, mais il prend bien soin de m'enculer à fond.
Il marque bien son territoire, d'autant que je continue de le regarder et lui aussi.
Il cherche ma soumission dans mon regard, et je le satisfais.
Abandonné à son plaisir, il en profite et me ramone jusqu'à plus soif.
Je couine de plus en plus, ce qui intensifie ses allers-retours.
C'est une vraie artillerie.
Pour accentuer davantage ma cambrure et ma soumission, il m'attrape les cheveux à la base de la nuque et applique une légère traction.
L'effet est immédiat et saisissant.
Puis il ralentit, me lève, me retourne, et m'allonge sur le dos sur son bureau.
Il installe mes jambes sur ses épaules, et me reprends avec encore plus de frénésie...
Cette fois il n'en plus plus.
"Huuummmmm...... Que t'as un bon cul, ma salope!!!"
Nos respirations s'accélère, et alors que je devine qu'il va jouir, il s'empare de ma bite, et lui imprime de rapides mouvements afin que je l'accompagne.
"Hummmmmmmmmmmmmm........"
Il ressort, enlève vite sa capote, et me jouit sur le ventre.
Il reprend sa respiration, mais comme je n'ai pas fini, il me glisse vite deux doigts, et tout en continuant à me branler, commence à me fouiller l'anus.
Je maintiens de moi même les jambes en l'air, lui offrant mon trou.
Et bien qu'ayant fini, il réussi à continuer de m'inspirer une incroyable sensation de soumission.
Mon cul offert à ses doigts frénétiques, et lui me regardant droit dans les yeux, mon plaisir lui appartenant...
Je ne tarde pas à jouir aussi.
Le temps s'arrête, je reprends aussi ma respiration.
"Hummm.... et bien ma cochonne...."
Je ne dis rien, je rougis.
"Merci", me dit-il.
Sa courtoisie et sa classe lui donne décidemment le droit de tout me dire...
Je me rhabille.
"N'hésite pas à repasser, me dit-il..."
Je ne réponds pas, mais mon regard suffit.
Je rejoins ma cabine.
Un peu plus tard dans la nuit, j'entends la porte de mon compartiment s'ouvrir.
Je reconnais sa voix :
"Bonsoir, est-ce que le voyage se passe bien ?" demande-t-il en s'approchant.
Je m'assoie sur ma banquète, passe la main sur son pantalon, et commence à masser son sexe à travers.
Il est déjà bien dur.
Contrairement à notre première rencontre, il sait que je suis à lui, il se sert...
Je sors rapidement son engin de son étui, et commence à le pomper goulument.
Il n'y a personne, nous ne nous connaissons pas, alors je me laisse aller et m'exprimer comme la salope que j'ai toujours rêvé d'être dans mes fantasmes.
Lui en profite, toujours avec respect et complicité, il me baise sans retenue...
Il reviendra d'ailleurs me baiser plusieurs fois pendant le trajet...

A suivre...

Jeff

cooljeff@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.