Best Of Cyrillo

Page précédente

Parking a putes

Je suis sur la route, je remonte du midi, il est 1 h du mat, j'ai envie de me faire piner le fion.

Je ne vois pas de parking, je roule, je roule ; soudain un panneau : parking a 1km, je roule, j'arrive vers le parking, je ralentis, je vois 5 voitures arrêtées. Je m'arrête.

Je descends de ma bagnole, je rentre dans le bois. Il y a deux mecs qui se branlent en regardant une pouf blonde qui se fait enculer par un mec dans la cinquantaine.
Il a une grosse queue et il lui ramone bien le cul à cette salope. Les deux gars regardent ça et se masturbe.
Ils sont sans doute hétéro car ils s'occupent que de leur queue et ne regardent que le cul de la meuf.

Je sors ma pine et je me mets vers eux et je me branle doucement, j'ai envie de me faire défoncer le cul. Le mec baise la fille à fond, elle couine, je vois les queues des deux mecs dures longues raides, j'en ai envie, putain que j'en ai envie.

Les mecs sort du cul de la pouf et jouis. Les deux mecs remettent leur pine dans leur froques et se tirent.

Je reste seul dans ce bois, la queue tendue, le cul entre ouverte et moite. J'attends un moment et si personne ne vient je me casse.

Au bout d'un moment, je décide de me foutre à poils. Je pose mes fringues sur une table en bois. Je suis nu, mes muscles éclairés par la lune. Je bande, je crache dans ma main et je m'astique le bout dur. J'aime ça.

Soudain j'entends un truc qui craque derrière moi, je me retourne et je vois un gars. Putain le gars ! Il est énorme. Des biceps puissants des pecs globuleux une taille fine une queue géante et une gueule sortie d'une bande dessinée. Il me regarde. On se regarde. Je m'approche.

Je dis :
- putain elle m'a excité cette pute en se faisant enculé comme ça.
- ouai mec moi aussi je suis excité
- mais ya pas de pute ici en ce moment
- non c'est trop tard
- on est comme des cons avec la queue raide et les couilles pleines

Il rigole. Il lève sa main et se pince un téton en me regardant et en souriant.

Il dit :
- t'as envie de quoi mec,
- de jouir
- ok mais tu es pd ou pas ?
- non je suis normal
- moi je m'en fous si c'est une file ou un mec pourvu que je jouisse
- ah bon ? Tu jouis avec des gars ?
- ouai et je fais tout ce qu'ils veulent
- tout ?
- ouai mec
- putain, je n'ai jamais essayé ça
- tu veux essayer ce soir ? Te vider les couilles avec moi ?

Je baisse la tête comme si j'étais timide

- ben... je sais pas ? On commence comment ?

Le mec s'approche et s'accroupi, il prend ma pine et se la cale dans la bouche il me la suce et j'aime ca il suce bien ce putain de mec. Je me laisse faire en disant

- putain je fais quoi ? Je suis dingue ou quoi ?
Il sort ma queue de sa bouche et dit
- tourne toi je vais m'occuper de ton cul

- je me fais pas enculer, eh je ne suis pas pd moi !
- je ne vais pas t'enculer, je veux te bouffer la rondelle.

Je me retourne et je m'appuie contre un arbre. Il écarte mes fesses et passe sa langue dans la raie, je sens son menton râpeux qui me fait du bien sur la rondelle, il ronge littéralement mon anus, j'en peux plus, j'écarte moi même mes fesses et je dis

- encule-moi, je te veux dans moi, mec. Baise moi le fion avec ta grosse queue raide, vas y avant que je change d'avis.

Il se relève et me caresse le torse il se penche a mon oreille et dit

Je vais t'enculer petit mec, tu vas sentir ma colonne de viande dans tes tripailles chaudes et humides.

Il crache sur mon trou et présente son gland devant mon entrée. Je pousse comme si je veux chier et il entre dedans comme dans du beurre tellement j'en ai envie, je veux me faire baiser, je veux de la pine dans le cul, je suis une pute de mec, j'aime la bite.

Il m'encule et je vois devant moi, à dix mètres, les deux mecs qui se masturbaient devant la pute qui nous regardent et qui se masturbent. Je me marre.

Le mec qui m'encule me tends du poppers, je snif et soudain je me sens salope comme pas possible je veux que tous ces mecs me souillent, je veux qu'ils me crachent dessus, me pisse dessus, et éjacule sur mon corps nu et offert dans ce bois.

Y en a un qui s'approche et qui me bourre la tête avec sa pine. Il me l'enfonce jusqu'au fond de la gorge. J'ai des hauts le cœur.
Ma salive devient épaisse, je grogne. Je snif encore. Je me fais enculer, je suce et le troisième me pompe la queue en faisant du bruit.

Je vois confusément une lumière. Je me laisse piner et défoncer par tous les trous. C'est bon d'être la chose de mecs musclés et virils.
Soudain tout le petit bois s'illumine. Devant nous deux êtres bizarres sont là.

Derrière eux, un truc qui ressemble a une soucoupe volante. Les êtres bizarres sortent d'entre leurs longues jambes pleines d'écailles, des queues de un mètre de long. Ils s'approchent et nous enculent sauvagement. J'ai une queue de martien dans le cul elle me va jusqu'aux poumons, j'aime ça, un autre martien enfile sa pine dans ma bouche et je le sens descendre dans mon estomac.
Il jouit dedans et me rempli de ventre, ca déborde de ma bouche, c'est un liquide gluant, comme de la boue.
Il me rempli avec ça.
J'étouffe pendant que l'autre se vide dans mon cul.
Je suis rempli de leur foutre et y en a même qui me sort par les oreilles. Je sens que je vais crever.

C'est alors qu'Harry Potter arrive et les élimine d'un coup de braguette magique.
Je suis effondré sur le sol, seul, gisant dans des litres gluants de jute de martiens. Harry se penche vers moi et me dit :

Viens, on va se faire Rogue, il est là bas dans la voiture.
Il attend, il aimera que tu l'encules, il a toujours aimé les beaux moldus musclés comme toi.

Si tu veux la suite, écris-moi, a plus...

Pascal

sport852753@aol.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.