Best Of Cyrillo

Page précédente

Le parking routier

Ce jour là en manque de bite comme une chienne en chaleur je pars à la recherche d’un lieu de drague m’arrêtant par-ci par-là sur des petits chemins espérant trouvé au moins une queue a sucer mais rien, alors je m’arrête sur une aire d’autoroute et me gare tout prêt du parking routier, face aux camions où les quelques chauffeurs présent prenaient leur repos.
Je descends de la voiture m’adosse sur le capot et m’allume une clope tout en regardant dans leur direction. 2 d’entre eux étaient en train de discuter devant leur camion et lorsque de temps en temps ils jetaient un œil vers moi je me touchais le paquet pour leur faire comprendre que j’étais dispo à m’occuper de leurs bites. Ce jeu dura un petit moment mais ils ne se décidaient pas a m’invité. Je remonte alors dans ma voiture et me rallume une clope en attendant puis, une voiture se gare à coté de moi, un mec en descends, me jette un regard furtif et se dirige vers les toilette d’un pas pressent. Je le suis, il est déjà en train de pisser, malgré les autre pissotières de libre je me mets à coté de lui, il n’en fini pas de pisser, je jette un œil sur sa bite, il fini de pisser, je regarde ses dernier jet de pisse sortir de sa queue, ça m’excite et je commence à avoir une petite érection. Il me regarde et tout en se la secouant pour en extraire les dernières gouttes il me dit dans un soulagement.
-          Humm… putain ça fait du bien de pisser… ça fait bien 2 heures que je roule et que j’en avais envie…
Je lui réponds avec un petit sourire vicieux en essayant de lui faire comprendre que je pouvais aussi le soulager autrement ne lui cachant pas ma petite érection.
-          Oui c’est vrais que ça fait du bien de se soulager…
Il continue à se secouer la bite puis voyant que je la reluquais il me dit en se tournant vers moi.
-          Elle te fait envie ?
Tout en passant ma langue sur mes lèvres Je lui réponds. « Oui »
Sans attendre je me mets direct a genoux et gobe sa bite entièrement, il se met rapidement a bander.
-          Humm… whoua…t’es une bonne suceuse de bites toi dis donc…
Il déboutonne son pantalon et baisse son slip à mi-cuisses.
-          Vas-y salope, lèche-moi les couilles aussi…
Je les lèche une par une en les gobant de temps en temps.
-          Humm… putain c’est bon ça oui… continue…aller reprend ma bite dans ta bouche et suce moi à fond…
Il me prend la tète et me baise la bouche en fond de gorge.
-          Humm… oui… vas-y suce moi bien salope… j’vais bientôt jouir…
Sentant sa semence arrivé j’essaye de me retiré de sa bite mais il me bloque la tête me crachant tout son foutre dans le gosier m’obligeant a tout avalé, il continua ensuite à aller et venir dans ma bouche en me lâchant ses dernières gouttes de sperm.
Sa bite redevenu molle il se rhabille en me disant.
-          T’as une bonne bouche a jus toi, dommage que je sois pressé sinon je me serais bien occuper de ton p’tit cul… aller… salut et peut-être a une prochaine fois.
Il me laisse là et s’en va.
Les 2 chauffeurs sont toujours dehors en train de discuter, il me regarde sortir des chiottes, je fais mine de remonter ma braguette et m’essuie la bouche d’un revers de la main. Je regagne ma voiture, prend ma bouteille d’eau et en prend une bonne gorgé, je me ré adosse sur le capot face a eux, m’allume une clope et attend espérant qu’ils comprennent ce qu’il venait de se passer et que j’en avais encore envie, mais toujours rien. Ma clope fini je décide finalement de quitté les lieux, je commence à ouvrir ma portière mais au même moment une voiture viens se garer a quelques mettre de moi. 2 jeune mecs en sorte et se dirige aux toilettes, je les suis et rejoue le même scenario que tout a l’heure. Je me place à coté d’un des 2 et lui reluque sa bite avec insistance qu’il secouait, il s’en aperçoit et me dit d’un ton furieux.
-          Quoi ? qu’es-ce tu matte là ?
-          Heu… rien, rien…
-          Si, si t’était en train de mater ma bite là… t’es PD ou quoi ?...
-          Heu… non…
Il lâche sa bite, me prend par les cheveux et me plaque la figure contre le mur.
-          Quoi heu… si… je pense que t’es PD…
Me tenant toujours par les cheveux il me fait pencher vers sa queue.
-          Aller ouvre la bouche et suce moi la bite...
Je ne me fais pas prié et lui avale sa bite.
-          Humm…oui… c’est ça… va-y… prend bien ma bite dans ta bouche salope…t’es un bon suceur de bite pour quelqu’un qui dis qui n’est pas PD…
Son pote venant se mettre à coté lui demande.
-          Il suce bien ?
-          Humm… oui… c’est un bon suce bite ce mec…
Son pote sort alors sa queue et me la présente, je saute d’une queue a l’autre.
-          T’aime la bite hein ma salope…
-          Humm…oui…
-          Ouai… ça s’vois… vas-y continue p’tite pute… j’vais m’occuper de ton cul maintenant… aller baisse ton froc…
Je déboutonne mon J’eans qui descend jusqu’aux cheville.
-          Putain… il porte même pas de slip… t’es vraiment qu’une petite chienne toi… aller à 4 pattes et vite…
Il écarte mes fesse, crache sur ma rondelle et m’enfourne un doigt, mon cul s’ouvre bien alors il en met un 2eme puis un 3eme.
-          Putain… t’as l’cul bien ouvert toi… j’vois qu’t’as l’habitude de t’faire enculer salope…
 Il me doigte encore le cul en les faisant tourner dans mon trou, les retire, recrache sur mon fion et m’encule à fond.
-          Humm…putain…t’as l’cul large p’tite chienne…
Il m’encule comme une brute pendant que son pote me fait sucer sa bite.
Apres une bonne 10ene de mn le mec joui dans mon cul.
-          Haaaaa !!!… putain de salope… tien !!!... prend tout dans ton p’tit cul…
Il me lime encore le cul et son pote lui dit…
-          Laisse-moi l’enculer aussi…
Il prend donc sa place et pendant que cette 2eme bite me ramone les intestins mon 1er enculeur me fourre sa bite dans la bouche.
-          Aller va-y nettoie…
Je lui nettoie bien sa bite récupérant ses dernières gouttes de sperm. Mon 2eme enculeur ne joui pas dans mon trou mais se fini en se branlant me crachant son foutre sur le dos et du aussi lui nettoyé sa bite avec ma bouche.
-          Putain… t’es une bonne suceuse de bites toi…
-          Ouai… c’est un bon cul a sperm aussi (répliqua son pote)
Ils se rhabillèrent  puis repartirent en rigolant.
-          Aller salut bouche a foutre…
La nuit était tombé, les 2 camions étaient toujours là mais les chauffeurs étaient remonté dans leur cabine. Je suis remonté dans ma voiture et alluma une clope. La dernière tafe tiré je mis le moteur en route pour rentré mais l’un des camions me fit un appel de phare, je coupe le moteur, descend et machinalement me dirige vers lui. Il me fait signe de monter à coté de lui. Uniquement éclairé par les lampadaires du parking je le vois a son volant vêtu d’un simple T-shirt et en slip, il me regarde et se touche le paquet, il ouvre le rideau de sa couchette m’invitant à y aller.
-          Fou toi a poil et monte…
Je me déshabille sur le siège avant de m’allongé sur sa couchette, il me rejoint, se place a cheval sur moi plaçant bien son entre jambe devant mon nez où je pu sentir une forte odeur de transpiration a travers son slip.
-          J’ai cru comprendre que tu étais là pour chercher de la bite à te voir aller et venir aux chiottes hein ?...
-          Oui en effet…
-          Ok alors maintenant tu va me décrasser la mienne… aller lèche moi le slip et mouille le bien…
Malgré son odeur je salivais bien le tissus pour le rendre bien humide, sa bite gonflais au fur et a mesure et commençais a mouillé, il sorti a moitié sa bite par le coté du slip et me et me présenta son gland son gland recouvert d’un long prépuce.
-          Aller vas-y met ta langue dedans et tète bien moi le bout…
J’enfournai donc ma langue dedans qui glissais bien suite a sa mouille pour y rencontre le bout de son gland et suçotais son prépuce. N’y tenant plus il enlève son slip et me plaque sa bite sous le nez.
-          Aller salope… gobe moi le chibre…puisque tu veux de la bite tu va en avoir…aller… suce… ouai comme ça…suce bien ma chérie…vas-y… humm c’est bon…putain…tu connais ton métier toi salope…
En même temps que je le suce il se penche en arrière et cherche l’entrée de mon cul de ses doigts.
-          Putain !!!t’as la chatte ouverte et bien humide aussi !!! tu t’es bien fait enculer tout a l’heure dans les chiottes hein ma salope…
-          Humm…oui…
-          Putain tu m’excite trop toi…
Et a ces mots il m’envois toute sa purée dans ma bouche.
-          Harggg !!!…putain !!!... t’aime le jus d’homme toi hein ?... vas-y boit tout salope…
Il m’envois de long jets de crème tout en continuant a me limer la bouche puis reste bloquer dedans jusqu'à ce qu’il débande, au fur et a mesure que sa bite se ramollie je sent son prépuce recouvrir son gland et machinalement je le lui tette.
-          Humm… putain… t’en veux encore à c’que j’vois…
Je fais oui de la tête avec un « hum »
-          Putain mais t’es insatiable toi…
A force de lui titillé sa bite avec ma langue je la sens grossir peu à peu dans ma bouche.
-          Humm…ouai… vas-y…refait moi bien bander… j’vais cette fois ci m’occuper de ton p’tit cul…
Sa queue de nouveau raide il se recule de la couchette pour me relever les cuisses en arrière, c’est assez étroit mais j’arrive à ramener mes chevilles vers ma tête et bloquer mes pieds au plafond,  de ses mains il écarte les fesses et m’y introduit 2 doigts, le foutre que j’ai gardé de ma 1ere enculade les fait bien glisser.
-          Ok… humm… super… pas besoins de vaseline hein ?... écarte bien ton trou… j’vais t’enculer… tu va voir tu va la sentir passer chienne…
Mes pieds bien bloqué au plafond, j’écarte mes fesses de mes mains pour bien m’offrir à lui, je sens le bout de sa pine trouvé le trou de mon cul et s’engouffre dedans.
-          Humm…ouai…prend bien mon zob dans ton cul salope…j’vais bien t’baiser p’tite chienne…
Il va et viens, il m’encule parfois doucement, parfois brutalement, il sort parfois sa bite complètement et me la rentre entièrement, vu qu’il avait déjà joui peu de temps avant ce pilonnage dure un bonne 15ene de mn, je commence à avoir des crampes dans cette position, lui aussi alors il me demande de me mettre sur le ventre et il me ré-encule comme ça et fini enfin par me remplir le fion de sa semence.
-          Haaaaaa….. putain !!!....tien… prend ça salope…
Il s’affale sur moi en laissant sa bite dans mon cul, je la sens se ramollir peu à peu et s’extirpé de mon fion.
-          Ok c’est bon maintenant tu peu t’casser…
Je regagne le siège passager et commence a me rhabillé lorsqu’il me dit.
-          J’tai dis de t’casser salope pas de te remaquillé… aller hop, hop du balais…
Je prends donc mes affaires sous le bras, descend du camion et me rhabille vite fait sur le parking, j’ai rejoint ensuite ma voiture et suis repartis le cul remplis de sperm ainsi que le gout de plusieurs foutre dans ma bouche.

Rick.Lope

rick.lope@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.