Page précédente

Une petite lope qui n’a pas froid aux yeux…

Je suis un gars assez imaginatif et j’aime bien les situations un peu insolite c’est pourquoi je recherche toujours de nouvelles expériences.

Ce jour là je surf sur un site et tombe sur une annonce d’un p’tit mec se disant salope, exhib et aimant se faire baiser n’importe où. Super... moi qui adore les mecs exhib ça tombait bien…

Je le contacte, lui demande ce qu’il recherche et ce qu’il aimerait, il me répond être chaud comme la braise et que du moment qu’il y aurait de la bite à se mettre dans la bouche et dans son cul  il se conformerait à mes exigences.

Sans grands espoir car comme chacun sait... il y a beaucoup de mytho et de fantasmeur sur les sites…,  je tente quand même et lui propose le plan suivant qui est de lui donner RDV sur un lieu précis, a une heure précise sur une petite route à la sortis d’un chemin qui n’est pas fréquenté, de se foutre à poil et faire semblant de faire du stop. Comme garantie du sérieux du plan je lui donne mon NO de tel. Dans la MN il m’appel, nous discutons du plan en détail et me dit être ok.

Et bien je dois dire que ce mec n’a pas eu froid aux yeux car effectivement comme convenu il m’attendait sur le bord de la route à poil en levant le pouce.

J’arrive à sa hauteur, baisse ma vitre et lui demande ce qui lui arrive à attendre comme ça à poil…

-       Et ben… j’suis tombé en panne et faut que je trouve un garage…

Me mettant la main au paquet en commençant à me caresser la bite je lui réponds :

-       Je veux bien t’emmener mais pour ça il va falloir me dédommager de la course…

-       Ok pas de PB…

Il monte dans la voiture, je fais environs 500/800m et me gare dans un petit chemin plus loin, je recule mon siège ouvre ma braguette et lui sort ma bite en semis érection.

-       Et bien vas-y… suce moi…

Sans plus attendre il se baisse sur mon chibre et commence à me pomper goulument la bite. Hummm…sa bouche est chaude, ça m’électrise,  il fait tourner sa langue sur mon gland, il salive et prend ma queue en fond de gorge. Putain ! C’est vraiment une bonne salope…

Je lui ordonne de descendre et de se mettre devant le capot de la voiture, pendant ce temps j’en profite pour enlever mon fut et vais le rejoindre.

-       A genoux salope et recommence à me pompé la bite…

Il s’exécute…

-       Hummm… ouai… c’est bon… vas-y salope suce bien…lèche moi les couilles aussi… ouai… comme ça… hummm…aller… lève toi et donne moi ton cul j’vais t’baiser…

Aussi tôt dis aussi tôt fait, il se penche sur le capot encor chaud, écarte ses cuisses et cambre bien son cul. Je lui écarte les fesses et crache sur sa rondelle, je lui rentre un doigt, ça rentre si bien que je lui en mets un 2eme puis un 3eme, il couine comme une petite femelle en bougeant son cul.

-       T’aime ça hein salope…

-       Hum… oui… c’est bon…

Comme pour l’excité encore plus je frotte mon gland sur sa rondelle, il couine de plus belle…

-       Oui… vas-y… encule moi… baise moi… vas-y mec… défonce moi la chatte… pète moi le cul avec ton dard… vas-y !!!!

Houa ! Cette salope est encore plus lope que je ne le pensais il se comporte en vrai petite chienne, sans plus attendre je lui enfonce mon gourdin dans son trou de pute et le baise à grand coup de rein.

-       Han… han… tien prend la ma bite dans ta chatte salope… t’aime ça hein ? c’est c’que tu voulais non ?…

-       Oui, oui… vas-y… baise moi… hummm… j’suis ta salope… ta pute…oui… c’est bon…

Je me défonce dans son cul, je le baise à fond, à force de le limé je sens ma sève monté et que mes couilles vont exploser, je me retire de son cul, je le fais mettre à genoux et me branle face à sa gueule, il ouvre la bouche et sort sa langue, mon jus monte le long de ma queue et lui balance ma purée, mes jet de sperm immacule son visage, ses yeux, ses cheveux, sa langue, il prend ma bite dans sa bouche, continu à me branler afin de recueillir le reste de mon foutre, il me presse bien la bite pour bien tous faire sortir, je l’entend faire  des hummm… hummm…il frotte ma bite sur son visage pour récupérer le sperm reçu, la reprend en bouche et me nettoie la queue.

Comme je suis un peu pervers sur les bords je ne lui donne pas la possibilité de se vidange à son tour les couilles et lui dis qu’il devra rejoindre sa voiture en me suivant à pieds au petit trot, il a donc fait les 500/800m en courant derrière ma voiture avec la queue raide. Arrivé à la sienne je lui octrois de se branler devant moi, il s’astique donc la bite et en quelque seconde il éjacule sur mon capot puis le lèche pour avalé son foutre.

On se quitte là non sans l’avoir félicité d’avoir été une bonne petite salope.

Gayman

ericm91@voila.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.