Page précédente

le père de ma meilleur amie.

Je m'appelle « Sousous », j'ai 20 ans, mon trip c'est les hommes murs, virils, et très poilus, et je vais vous raconter une histoire qui relève de la perversion la plus totale.

Mon domaine quoi !

Ma meilleur amie s'appelle Sara, on fréquent le même lycée dans la banlieue algéroise, une fille très gentille, elle a le même age que moi, c'est la première personne à laquelle j’ai avoué mon homosexualité.
Un jour elle décide d'inviter notre petit groupe (2 garçons & 2 filles) chez elle, une somptueuse villa au bord d'une plage réservée au militaires, car son papa est Général dans l'armée. Sa mère était souvent à l'étranger.

Nous arrivâmes vers 20h30 à bord de sa 206, découvrant une grande résidence. Alors qu'elle garait la voiture, un grand homme moustachu, dans la cinquantaine cigare à la bouche, chemise ouverte, et gros ventre venait nous accueillir en tenu militaire, avec un regard très vicieux (Sara nous a raconté qu'il amenait des jeunes filles à la maison pour les baiser)

- Bonjours mes enfants. vous êtes les amis de Sara n'est pas ? Bienvenus !

- Merci monsieur « Rabah » enchantés.

Par besoin de dire que Mr le Général ma tapé toute de suite dans l'œil. Mais apparemment lui était plus attiré par notre amie de classe « Nadia » (normal pour un Hétéro, avec la poitrine de cette salope !), et Nadia, allumeuse comme elle est, n'arrêté pas de le fixé du regard.

Après un Bon dîné arrosé, ( sans le père de Sara bien sur) une ambiance très détendue s'est installée, vers 01h00 du matin, on a commencé vraiment a être fatigués et soûls en plus, Nadia nous a quitté pour sa chambre, Fred aussi.

J'ai souhaité bonne nuit à Sara avant de rejoindre ma chambre au 3eme étage. Lorsque j'ai entendu un bruit étrange dans une chambre pas loin de la mienne, j'ai décidé alors de jeter un coup d'oeil, vue que la porte été ouverte, le bruit se transformait en gémissements.

Et là je découvris un spectacle inattendus :

Mr Rabah, le père de Sara entrain de défoncer à quatre pattes la petite chatte de Nadia, j'y suis resté bouche bé ! Je me croyais entrain de regarder un porno ! Nadia, la poitrine entre les mains poilues et viriles de Mr Rabah , la jupe en l'air, avait l'air de bien prendre son pied, la situation commençait a m'exciter grave ! Je sortis ma bite et je commençai a me masturber, Nadia soûle comme jamais, criait :

« Va s'y Baise ma petite chatte, gros pervers. Éclate moi je suis ta salope Mr le Général!!! »

Ça a duré comme ça pendant quelques minutes, quand soudain Mr Rabah m'a aperçu, il a murmuré des mots à l'oreille de Nadia qui à son tour me regarda. Mais bizarrement ils n’ont pas arrêté de baiser. Mr Rabah me lança un regard viril et chaud...il continua à la baiser en me fixant du regard, c'était une invitation claire, alors j'avance un peu à l'intérieur et je lui montre que je me masturbe en me doigtant le cul. Il me fait signe alors de m'approcher, je m'exécute, et je me dis, enfin je vais passer un bon moment.

Nadia est encore a quatre pattes quand j'arrive, lui il me prend par la nuque, et il sort sa queue de la chatte dilatée de Nadia, sa queue était énorme, très large et veineuse avec une grosse et large tête de Zob, il prend sa bite puis il crache dessus, et me demande le sucer :

- Allez va s'y mon PD, avale cette bite de cheval !

Je prend alors sa queue entre mes deux petites mains, et je commence à la dévorer comme si c'était ma première pipe, je montais et je descendais toute au long de sa long tige comme un excité, mais je n'arrivais pas vraiment à faire rentrer sa grosse tête entièrement dans ma bouche.

- Alors, tu n’arrives pas. Comme tu veux je te la fais entrer dans ton cul après, alors ?

Il se retourne vers Nadia, et lui demande de m'aider a sucer sa grosse queue, elle crache sur elle, et tout les deux nous commençons a le pomper a fond, elle léchait la tête, et moi je m'occupait des ses grosses couilles. Le vieux général nous doigtait le cul et la chatte. Après une bonne pipe, il nous met tout les deux à quatre pattes devant lui et nous demande d'écarter nos fesses.

-Allez mes Salopes, maintenant vous allez découvrir pourquoi mon grade dans l'armée est Général !

Il commença par la chatte humide de Nadia, elle hurle de plaisir, quand il la pénètre à fond.

- Oh Mon Dieu ! Cette queue est gigantesque !!!

Il la baise pendant 5 longues minutes, après il se retourne vers moi, pour me mettre son arme de destruction massive dans mon petit trou de minet, et il commence à me baiser. C'était l'extase, je n'ai jamais senti une telle sensation, une long tige large qui m’ouvre littéralement le trou de cul, je commence à sentir le plaisir envahir mon corps, je crie comme un malade, quand il commence à me donner des gifles au fesses.

Nadia était entrain de lui lécher les couilles, il se retourne vers elle pour l'enculer elle aussi. il nous a baisé et enculé dans toutes les positions pendant 2 heures, il ne m’a même pas laissé me masturber, une vrai machine à sexe.

Alors qu’ il me défonçait  comme une bête, il a vite sorti son engin, et nous demandé de recevoir son foutre. Nous avons exécuté vite les ordres du général en se plaçant au dessus de sa queue qu'il masturbait, pour enfin envoyer sur nos visages des giclés de spermes chaudes et crémeuses, il criait comme un fou !

Après avoir nettoyer sa queue et couilles des restes de spermes, notre maître s'est rhabillé vite pour rejoindre sa chambre.

Une semaine après, Nadia sous le poids du remord, raconta a Sara que elle à couché avec son père sans aucun détaille ; Sara sous le choc décida de mettre fin à leur amitié, mais heureusement pour moi, elle en savait rien.

Ca ne m'empêche pas maintenant de me faire sauter pendant des heures comme une salope par son père dans son bureau, et parfois chez elle, mais ça, c'est une autre histoire.

walid

hardteen@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.