Best Of Cyrillo

Page précédente

Ma première expérience avec un homme

Je devais avoir 45a et ma femme 40a. ma femme fantasmais depuis quelques temps sur l’idée de faire l’amour avec un autre homme et j’ai fini par désirer  de voir ma femme se faire prendre par un autre…mais devant moi.

On en a beaucoup parlé et on a fini par prendre un WE sur la côte, près de Menton. Dans l’hôtel que nous avions choisi, il y avait des après-midi dansant. On s’est installés à une table près du bar et nous avons dansé un peu et examiné les hommes présents, surtout ceux qui étaient seuls, à la recherche du mâle qui aurait ma femme.

Je ne disais pas grand-chose. Je la laissais faire son choix. Mais ce n’est pas un danseur ni un client du bar qui a fixé son attention mais un serveur, 35 ans environ, 1m85 ou presque, style costaud à ne pas embêter. D’un regard elle m’a fait comprendre que c’était lui. Maintenant il fallait l’approcher et lui faire la proposition.

Une nouvelle commande de boissons et ma femme se lève et part vers le bar en même temps que lui. Elle lui adresse la parole. Lui, regarde vers moi en souriant et comme je fais oui avec ma tête il me sourit à nouveau. Ma femme revient me dit qu’il finit son travail vers 19h.

Il est presque 19h. Elle lui a donné le numéro de notre chambre. Nous y sommes montés et ma femme a pris une douche et passé son peignoir. Une bouteille de Whisky sur la table et trois verres. A 19h25 on a frappé à la porte. Marc était là grand et encore plus viril dans son polo à grosses rayures. Je lui ai demandé d’entrer et on a parlé de nous de lui avec un verre à la main. Ma femme avait ouvert son peignoir. Marc s’est levé et fini de déshabiller ma femme. Il s’est déshabillé aussi et s’est mis à nu de suite. Il avait un sexe à la hauteur de sa stature et il était érigé bien droit contre son ventre. Ils ont commencé à s’aimer.

Elle se donnait complètement dans une jouissance active et surtout bruyante. Je les regardait très excité, sans m’approcher. Marc maintenant pénétrait ma femme assez durement, presque violemment et elle adorait et l’encourageai. Elle était sur le dos, couchée sur la table.

Marc allait et venait. Son sexe déformait son ventre. Marc me dit : « Viens lui lécher le clitoris, on va la faire exploser de plaisir ». je me suis approché d’eux et lentement je suis allé vers le bouton rose de ma femme à quelques centimètres du sexe de Marc. Ma langue à titillé le clitoris et ma femme a hurlé de joie, de bonheur. Contre ma lèvre supérieure frottait le sexe de Marc et j’avais les effluves, les odeurs de ces deux sexes qui enflaient de plaisir.

Les deux mains de Marc caressaient maintenant mes cheveux en appuyant sur ma tête. Maintenant c’était le gland de son sexe qui frottait contre mes lèvres. J’essayais de me retirer de cette position mais ses deux mains me maintenaient bloqué et son gland avait passé mes lèvres et d’un coup j’ai ouvert ma bouche et son sexe est entré dans ma bouche. C’était énorme. Je n’avais jamais fait ça !

Et j’acceptais cela. J’avais dans ma bouche ce sexe rigide et qui m’étouffait quand il allait au fond de ma gorge. Et je me suis mis à sucer ce sexe et ce gland. Ma langue caressait le gland. Il me pénétrait jusqu’à la gorge. Je découvrais et en même temps j’aimais cette soumission et ce sexe dans ma bouche.

Une ses mains quitta ma tête et me caressa les fesses puis mon anus. Je ne cherchais pas à esquiver la caresse qui se précisait en étant plus pénétrante. Je sentais maintenant deux doigts glisser en moi. Je tournais  la tête vers ma femme toujours allongée, récupérant de s’être autant donné à mâle qui maintenant s’occupait de moi. Elle me sourit comme pour me dire « Vas-y » !

Il me demanda de me coucher sur le lit près de ma femme. Je me couchais et il me dit « A ton tour de me sentir en toi. Demande à ta femme ! ». J’étais sur le dos. Il présenta son gland très humide contre mon anus. Je voulais dire Non mais j’avais envie de ressentir la pénétration de ce membre dur ci par le désir de baiser.

Et il me baisa vigoureusement. Ma femme me caressait la tête. Il a éjaculé en râlant sourdement. Il m’a inondé de son sperme. Je me suis effondré
épuisé.

Depuis je recherche à nouveau une telle sensation de soumission et d’appartenance à un mâle. J’ai découvert cela et j’ai aimé. Je continue ma quête du plaisir d’Homme à Homme.

Pierre1

pierre1pierre1@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.