Page précédente

Piscine

J'ai bien aimé l'histoire de la piscine.
Alors voici la mienne.
Vraie de vraie

J'aime bien aller à la piscine depuis très longtemps mais j'ai senti très vite que j'aimais plus les vestiaires que le bassin. Je matais mes potes se dessaper sans vergogne et j'adorais les voir en slibard ou calbut avec leur appareillage plus ou moins mis en valeur.

Après il y avait la séance de douche et le séchage et le rhabillage. Mais ça restait trop pudique à mon goût. J'entrevoyais une fesse, une naissance de touffe de poils, une bite qui bougeait sous la serviette..........trop frustrant.
Pourtant un jour, en terminale, alors que nous étions tous à bout de nerfs à cause du bac, il y a eu Mathieu qui s'est fait chambrer parce qu'il était tout maigrichon et qu'il devait avoir une ‘tite bite !
Il s'est mis à rougir et il a dit que oui sûrement il avait une tite bite mais que personne n'aurait la preuve. Alors Vincent, le gros con de service s'est jeté sur lui pour lui dire de montrer sa queue que tout le monde puisse rigoler. Ils se sont plus ou moins battus, mais Mathieu a tenu bon : sa serviette n'est pas tombée. Alors c'est Vincent qui s'est trouvé con. Alors il a ôté la serviette qu’il avait maintenue autour de la taille et il nous a exhibé son gros zob.

Enfin gros selon ma pauvre expérience, parce que en réalité je n’en avais jamais vu de près. (Par chance cet épisode allait modifier mon expérience)
Il bandouillait bien un peu. Ça n'était pas très long mais très épais avec deux grosses couilles qui ballottaient en dessous.
"Qui veut la voir grosse?" qu'il a dit
"Vas y mec fait la bander !"

Tout le monde rigolait de voir Vincent à poil au milieu du vestiaire.
Moi j'essayais de rester derrière car je bandais comme un fou. ! Pas épaisse mais longue et fine, plaquée bien raide contre mon ventre.
"Qui m'aide? Qu’il a dit Vincent
"Qui t'aide quand t'es tout seul le soir pour te branler dans ton lit ? A demandé Kevin
"J'pense à un trou où je pourrais enfoncer mon truc ! Montrez moi des trous

Les copains se sont regardés et ont rigolé
Cinq sont allés devant lui, ont baissé leur serviette et on montré leur fesses.............putain j'ai cru que j'allais gicler sans me toucher
Vincent s'est approché et a voulu toucher un trou avec sa bite
Stéphane a dit "hep chuis pas pédé tu bandes c'est tout et tu fais pas chier"
Seb a ajouter "on veut voir comment tu triques c'est tout"
"J'aime voir une meuf a 4 pattes avec ses deux trous ouvert, j'ai plus qu'à choisir" qu'il a dit Vincent
Les cinq mecs se sont regardés ont sourit et après un clin d'oeil de Seb ils se sont mis a 4 pattes cul ouvert offert.....on voyait super bien leur rondelle avec les poils autour les couilles pendantes tous avaient la queue raide.

Là Vincent avait vraiment la gaule ! Sa bite était toute raide..........elle était grosse plutôt courte. Elle s'avançait horizontale le gland rose décalotté avec la goutte qui perlait humide
Alors il s'est passé un truc zarbi : tout d'un coup ils se sont relevés ils ont allongé Vincent sur le sol. Ils l'ont empêché de bouger et ils se sont branlés rapidement
Ils ont giclé tout leur foutre sur Vincent
Ils ont branlé leur queue bien raide et toute humide et ils ont craché leur jus sur le corps allongé de Vincent

"Qui en veut?" a dit Kevin
Quelques mecs se sont approchés pendant qu'ils maintenaient Vincent plaqué au sol
Des mecs se sont approchés et ont vidé leurs couilles sur le corps englué du pauvre vantard
J’en ai vu certain glisser leur doigt entre ses fesses mais il a refusé.
Ils ont tout de même branlé leur bite jusqu'à jouir, crachant leur jus crémeux
Vincent le gros con d'hétéro était piégé dans un jeu qui semblait très pédé.
Mais plus personne n'en a jamais reparlé..............sauf Christophe ....a moi en confidence

kikookoo2005@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay d'internautes