Best Of Cyrillo

Page précédente

Plan à 3 avec un petit hétéro

Ce week-end nous sommes de passage chez un couple d’amis à mon chéri, près de Caen pas loin de la mer. Quand nous arrivons, c’est Brice et sa chienne toute blanche qui nous accueillent. Laure ne nous rejoindra que demain car elle est de garde toute la nuit. Tant mieux on va un peu pouvoir profiter de Brice, voir ce qu’il a dans le ventre, et qui sait, dans le pantalon !

Oui, je ne m’en cache pas, Brice me plait depuis la première fois où je l’ai vu. Physiquement il est exactement mon type, plutôt petit, mince, les yeux bleus, les cheveux châtain clair, une vraie petite crevette ! D’ailleurs j’ai d’abord pensé qu’il ne pouvait pas être hétéro. Non pas qu’il soit efféminé, mais physiquement il a un truc qui ne colle pas avec son hétérosexualité… Et pourtant il parait que c’est un chaud et qu’il se tape tout ce qui a une chatte entre les jambes…même si maintenant qu’il est avec sa copine il est calmé parait-il !

Donc, je vais en profiter pour en savoir un peu plus. Je suis sûr que Brice a déjà couché avec un garçon, ce n’est pas possible autrement ! Moi quand j’ai une idée en tête… Nous prenons l’apéro et discutons de choses et d’autres. L’alcool facilite la conversation. Oui il faut dire également que si Brice me plait beaucoup physiquement, il m’énerve profondément. C’est un petit « jocker » comme disent les québécois, un petit plaisantin qui ne cesse d’amuser son monde et j’avoue que je n’aime pas trop ce type de mecs.

Après l’apéro, j’en profite pour m’isoler avec Brice dans la cuisine sous prétexte de l’aider à préparer le repas. Je le branche un peu cul et j’essaye de l’allumer pour voir comment le petit hétéro va réagir à mes assauts de prédateur.
« - Tu ne vas pas me dire, Brice, avec toutes les filles que tu t’es tapé, que tu n’as jamais pensé à essayer avec un mec ? Pour voir ?
- Non ! T’es dingue, je ne suis pas un PD moi !
- Mais personne a dit que tu étais PD, je te demande simplement si tu n’as jamais fait touche-pipi avec un garçon ??? C’est pas pareil que d’être attiré par les garçons quand même !
- Pourquoi tu me demandes un truc pareil ?
- Ben parce que je te trouve plutôt mignon dans ton genre, et que je pense que je ne dois pas être le seul mec à le penser !
- T’es con ! Je suis petit et tout maigre, exactement l’inverse des mecs qui font la couverture de Têtu et qui vous font rêver vous les PD !
- Parce que tu t’intéresse à Têtu toi ? Là t’es vraiment obtus ! Les mecs musclés moi ça me fait débander direct et je ne pense pas être le seul dans ce cas. Il faut arrêter avec les clichés…Enfin revenons à nos moutons et réponds plutôt franchement à ma question, tu as essayé avec un garçon ?
- Pfeu…
- Aller, avoue, au moins une petite branlette avec un cousin ou un ami quand tu étais ado ! Qui n’a pas fait ça !
- Non jamais, t’es obsédé ou quoi ?
- Bon bon, je te crois. Mais alors dans ce cas dit moi si tu as au moins déjà eu envie d’essayer ???
- Je couche qu’avec des filles bordel !
- T’énerve pas, si tu t’énerves c’est qu’il y a un truc pas clair dans ta tête ! Je suis bien placé pour savoir de quoi je parle, j’ai couché avec des filles pendant trois ans avec de décider que je préférais les mecs !
- Ah bon ??? T’as fait ça ?
- Ben oui tu vois, on n’est pas si différent en fait !
- Sauf que moi je ne couche pas avec des garçons maintenant…et c’est vrai que puisque tu tiens absolument à le savoir, j’ai souvent eu envie d’essayer…Mais c’est juste parce que j’aime le sexe et que je suis curieux…
- Ben tu vois, ce n’était pas si difficile à dire. Et tu n’es pas le seul hétéro curieux, je te rassure ! La plupart des hétéros qui sont à l’aise avec leur sexualité ont été curieux un moment ou à un autre. Après ils n’osent pas tous passer à l’acte. C’est idiot ! »

Nous continuons la conversation et je commence à bien chauffer Brice en lui parlant cul. Puis je tente une approche plus directe. Il est devant la cuisinière à remuer la sauce des pâtes avec une cuillère en bois. Je viens juste derrière lui et je pose une main sur sa hanche. Je m’attends à le voir sursauter, voir même m’en coller une ! Mais non au contraire, il se décale imperceptiblement pour me coller son petit cul contre la bosse de mon pantalon. Je l’embrasse dans le cou. Il se laisse faire, c’est étonnant, il n’a bu que deux verres de Whisky pourtant !

Il finit par réagir :
«-Et Raph ? S’il débarque dans la cuisine pendant que t’es en train de me ploter le cul !
- T’inquiètes pas pour lui, il est au courant que j’allais essayer de te dragouiller…mais je ne suis pas sûr qu’il puisse se douter que cela ait aussi bien marché !
- Putain mais c’était prémédité !
- Non Brice, Raph a toujours su que tu me plaisais, et ça depuis la première fois où je t’ai vu. Et il savait que si j’en avais l’occasion je tenterais ma chance !
- Putain vous les PD vous être sacrement gonflés quand même ! Tu me dragues quasiment devant ton mec !
- Ne t’inquiète pas, si tu as les couilles de passer à l’acte, là ce soir c’est le moment où jamais, Raph participera à la chose ! Je ne crois pas que tu sois son genre, mais t’inquiète, je m’occuperais bien de toi pendant que lui s’occupera de moi.
- Tu me proposes un plan à trois maintenant ?
- Aller ne fait pas ta vierge effarouchée ! Tu ne vas pas me dire que tu n’as jamais couché avec deux filles en même temps ?
- Et bien non jamais ! Je suis désolé de n’être qu’un pauvre petit hétéro un peu limité dans sa sexualité !
- Aller calme toi mon petit chat, tu mets le repas de côté et on y va pendant que t’es chaud ? Tu auras encore plus faim après, tu verras. »

Je ne laisse même pas le temps à Brice de répondre. J’approche mon visage du sien et je lui roule une pelle bien virile. Il faut qu’il sente que baiser avec un mec, c’est bien différent !
Nous retournons au salon. Je tiens Brice par la taille. Mon chéri est assis sur le Canapé, le regard lubrique. Il a compris que j’ai gagné le challenge, on va se taper le petit Brice !!!

***
Nous montons tous les trois à l’étage dans la chambre du couple. Il ne faut pas trainer pour ne pas qu’il change d’avis. Nous allons bien nous occuper de Brice. Je continue de l’embrasser, il semble bien qu’il apprécie ce genre de baisers appuyés. Mon chéri est passé derrière lui, il l’aide à retirer son tee-shirt puis ses mains glissent sur le corps de Brice pendant que je continue à l’embrasser. Je change de bouche et j’embrasse mon chéri pendant que je caresse l’entrejambe de Brice qui m’a l’air en grande forme.

Je me mets à genoux devant lui. Je dégrafe son pantalon, baisse un joli boxer noir, et découvre une belle bite bandée d’environ 18 cm. Je la prends en bouche sans attendre. Il ne faut pas laisser refroidir le petit hétéro. Je le suce bien à fond. Son gland vient racler le fond de ma gorge pendant que je tripote ses couilles rasées. Quel petit cochon ! Un hétéro qui se rase les couilles !

Mon chéri s’est déshabillé. Il s’approche pour que je m’occupe un peu de sa queue. Je le prends en bouche pendant que je continue à branler Brice avec une main. J’adore avec deux queues en main. Je les branle en même temps. Je m’amuse à frotter les glands l’un contre l’autres et à me les mettre ensemble en bouche.

Maintenant c’est mon tour ne me déshabillé. Nous allons sur le lit pour être plus à l’aise. Je m’agenouille devant Brice et je passe une main sur sa nuque lui faisant signe que j’ai bien envie qu’il me suce aussi. Il hésite. Mon chéri commence à le sucer pour bien l’exciter. Il se décide enfin. Putain et dire que c’est la première bite qu’il prend en bouche ! Je viens de lui dépuceler la bouche ! Il s’y prend plutôt bien même si au début il n’ose pas se l’enfoncer très loin. Mais il prend confiance et se débrouille plutôt bien ! C’est sûr que pour une première fois il est gâté, sucer et se faire sucer en même temps, c’est quand même pas mal !

Nous sommes plutôt bien partis mais j’aimerais bien lui faire gouter un autre plaisir. Je fais allonger mon chéri sur le dos, et demande à Brice de venir se mettre tête-bêche à quatre pattes au dessus de lui. Ils font un 69 parfait devant moi. Je crois que décidément le petit Brice aime bien sucer. Je ne reste pas spectateur bien longtemps. Je m’agenouille derrière Brice et commence à lui caresser les fesses et les couilles pendant qu’il sa fait sucer par mon chéri.

Il a vraiment un joli petit cul même s’il a un peu de poils et que je préfère sans. Je me décide enfin à lui fourrer ma langue entre les fesses. Je sens un frisson parcourir son corps. Je commence à lui bouffer le cul. D’abord gentiment puis je commence à me faire plus insistant en glissant ma langue au plus profond de son intimité. Une fois qu’il est bien humide, je risque très délicatement un doigt qui rentre sans problème…Je crois que notre petit hétéro a envie de se faire péter le cul. Et effectivement il libère la bite de mon chéri pour mieux se cambrer et c’est lui qui m’indique le chevet où se trouve une boite de préservatif.

J’en enfile un rapidement. Je crache dans ma main pour lubrifier ma queue. Et je positionne mon gland entre ses fesses. Je rentre avec beaucoup de douceur juste le gland et je fais de tous petits mouvements pour qu’il s’ouvre tout doucement. Je n’ai jamais dépucelé un garçon et encore moins un hétéro alors je prends toutes les précautions possibles. Je rentre centimètre par centimètre, sans précipitation. Finalement c’est lui qui à la fin d’un coup de rein se la rentre bien à fond. Je comprends qu’il en veut et je me mets à l’enculer avec plus d’entrain. Je lui griffe le dos, passe mes mains sur ses tétons puis autour de sa taille. Je l’embrasse dans le cou puis il tourne sa tête pour me rouler une pelle. Il gueule bien, il a l’air d’aimer ça.

Au bout de quelques minutes il pousse de grands cris et se contracte violemment. Je comprends qu’il est en train de décharger dans la bouche de mon chéri. Pas étonnant pour une première fois la stimulation de la prostate doublée de la fellation n’ont pas tardé à faire jouir notre petit hétéro. Je décule tout doucement. Je retire le préservatif.

Nous laissons Brice reprendre ses esprits pendant que mon chéri et moi continuons le jeu à deux. Il soulève ses jambes et je le pénètre à son tour de face. Pas besoin de préservatif avec lui, c’est quand même meilleur ! Brice nous regarde et ne dit rien. Il s’approche pour nous embrasser mon chéri d’abord puis moi. Il se met à branler mon chéri. Brice semble fasciner par le spectacle de ma queue qui glisse entre les fesses de mon chéri.
Nous éjaculons alors tous les deux en même temps moi dans son cul et lui entre les mains déjà expertes de notre petit branleur hétéro !

Quel super plan à trois ! Nous allons à la douche en silence, Brice d’abord puis mon chéri et moi ensemble. Brice ne s’est remis à parler qu’une fois à table. Pour lui qui parle beaucoup d’ordinaire…Mais ce n’est pas étonnant je pense qu’il a bien pris son pied et j’imagine dans sa tête un mélange d’interrogations coupables et de doutes.

Je le prends dans mes bras et dépose un tendre baiser sur sa joue :
« - Ne soit pas triste bonhomme ! C’était pas bien ?
- Si au contraire, je crois que c’était même trop bien ! »

Hyperion

w01k74@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.