Best Of Cyrillo

Page précédente

Plan Hard

Alors que je me trouvais seul chez moi et que l'ennui commençait à me gagner, je décidais, d'aller de mettre un DVD spécial SM. Les premières scènes commencèrent à m'exciter au point de me branler puis je fus pris d'une envie et j'éjaculais sur moi. J'éteignis la télévision retira le dvd et le foutre encore chaud sur mon abdomen je décidais de tenté une expérience SM. Je pris ma voiture et je me rendis dans une boite ou un lieu aménagé pour les plans cul SM.

Le personnel se rendit compte que c'était la première fois et un des mecs demanda a son pote de me faire visité les lieux, mais, avant allais que je me mette en condition, car je n'étais pas habillé cuir, mais jock-strap, survêt, tshirt. Il ne prêtait aucun vêtement et le mec qui était avec moi me dit

— ici c'est cuir tu sais ont voit que c'est la première fois
— oui j'en ai envie

Pendant que je retirais mes fringues, il vit un peu de sperme séché et dit

— tu t'es fait baiser ?
— non j'ai maté un DVD sm et ça m'a excité et j'ai joui
— ce soir tu seras en réel mec ta quoi sous le survêt ?
— juste un jockstrap
— ok tu retire le reste et garde ton jockstrape actif ou passif ?
— passif
— si tu veux je t'initie si t'aimes ont passe a la vitesse supérieure

Une fois en jockstrape je le suis et ont descend au sous-sol ou se trouve tout le matos pour une baise sm, pendant tout le trajet beaucoup de mecs mon regardé avec un grand intérêt. J'étais presque a poil avec pour seul vêtement un jockstrap. Certains mecs n'hésitaient pas a se caressé la queue d'autres passaient leurs lèvres sur la bouche. On entre dans un endroit ou se trouve un slang chose que j'avais dans le DVD et me faire baisé sur un slang était un de mes rêves il la vu a mon regard. Il s'aperçu également de la bosse dans mon jockstrape et il me sourie voyant que j'étais un peu tendu et il entama la conversation.

— Ça te fait envie le sling ?
— oui
— alors, tu y passeras
— déjà fisté ?
— non jamais
— tu veux essayer ?
— oui
— uro ?
— non
— sperme ?
— oui
— t'avale ?
— oui

Pendant tout son interrogatoire je m'aperçu de la bosse que fait ça bite et ne pu m'empêché de la caresser, il me laissa faire, tout en continuant mes caresses sur son slip je baisse son pantalon, mais, là il retint ma main. Alors il sorti sa queue de son slip une belle bite dont ont voyait les veines gonflée, tellement dressée qu'elle était dure au touché, mais, ne tenant pu je m'engouffrais cette belle bite bien dure dans ma bouche et caressais ses couilles avec mon autre main.

Puis je mis ma main sur ses fesses que je commençais a caressé aussi c'est a ce moment que je mis un doigt dans son cul ce qui le fit gémir et n'eu aucun geste pour l'empêcher. Au contraire, il semblait aimer au point de jouir dans ma bouche avec unetelle force qu'une partie coulait sur mon menton et mon torse. La première fois que je voyais un mec avec un sperme aussi abondant, épais et sucré, c'était délicieux et il le vit quand je léchais son gland afin de récupérer le reste de sperme. Puis avec sa queue il s'amusa un peu me donnant des baffes avec sa bite. Il a vite compris que j'aimais cela alors il me dit sur un ton bien différent qu'au départ.

— allez salle pute monte sur le sling que je vois ton trou de chienne

Une chose que je n'avais pas remarqué, sur son t-shirt il y a écrit « MASTER » ce qui m'inquiéta, mais, il était trop tard je lui avais montré ce que j'étais et il n'était pas près de l'oublier.

— Putain ta la chatte bien ouverte pouffiasse je vais m'occuper de ton cul de lope
— dis-le très fort que t'est une lope une vide couille crie le j'ai dit !
— OUI JE SUIS UNE LOPE ET UN VIDE COUILLES

Tout les mecs entendirent cette phrase, certains venaient même jusqu'a l'endroit ou nous nous trouvions. Le master finit par entrer sa queue de force ce qui me fit crier

— ta gueule salope c'est ce que tu voulais alors ferme là

Mais je criais a ses assauts alors il tourna la tête et demanda un des mecs de venir afin que je le suce. L'un d'eux monté de 19.5 me présenta ça bite et je commençais a le sucé, puis la douleur disparaissais concentré sur le plaisir que je donné au sucé et aussi aux miens que mon cul prenait une belle bite de 25 cm.

— t'aimes la que pouffiasse tu va en avoir dans ta gueule et ton cul
— je fis signe de tête montrant ma soumission
— bien petit pute tu as joui devant un DVD la ce sont des mecs que tu devras faire jouir

Puis il dit bien fort

— CE MEC EST DÉSORMAIS MA PUTE TOUT LE MONDE PEUT LA BAISER COMME IL LE VEUT, MAIS PAS DE COUPS.

Je suçais de plus belle et mon maître éjacula dans mon cul et fit signe a un autre d'y aller. Celui que je suçais me remplit la queue de son foutre que j'avalais avec plaisir. Ce n'était plus une baise en duo, mais une touze que j'acceptais sans me plaindre. Mon maître s'en aperçut et me dit

— allez putain suce bien et avale tout compris

Je fis un signe de tête il entendait mes gémissements et ne fit rien il voulait que je prenne mon pied et souhaité me voir jouir. Puis il s'adressa au mec qui m'encule

— prends-lui sa bite et branle-le je veux le voir jouir

Il dit cette phrase assez fort pour que tout le monde comprenne. J'avais les jambes en l'air bien écarté en train de me faire enculer sans ménagement et j'aimais cela. Le mec qui m'enculait avait joui dans mon cul et mon maître le retint et lui dit

— baise là encore jusque ce que cette femelle jouisse
— j'viens jouir j'ai pu envie
— suce là alors
— non
— suce je t'ai dit

Celui qui m'avait enculé me suça jusqu'a ce que je jouisse et mon suceur se pris mon jus dans sa gueule et moi aussi. Alors deux mecs virent remplacer les précédents et ainsi de suite toute la soirée. De temps en temps mon maître regardait mon cul qui était devenu bien large. Il attendit que les mecs jouissent dans ma gueule et mon cul et que je jouisse pour me faire descendre du sling.

 Là un mec avec une queue bien raide s'allonger sur un matelas pendant que je m'empalais cette belle bite bien raide dans mon cul de pute. Puis il me pencha vers le mec que je chevauchais et un second mec fit entré sa queue dans mon cul pendant qu'un 3e se plaça en face de moi pour le sucer.

— Alors salope t'aime sa hein ?
— t'est une vraie pute te faire troncher ainsi
— un trou a bite, un garage a bite une putain à remplir dans tout les trous
— avec moi tu te feras baiser

Il regarda la scène et vit un mec prendre des photos de la baise depuis le début, il le regarda et ce fut Cyrillo qui attendais de m'enculer comme une pute et une chienne a bite, une salope qui veut sont foutre. Le second mec qui m'encula se retira et il allait désigner Cyrillo quand celui-ci lui dit qu'il souhaite me prendre seul. Le maître acquiesça et attendit qu'il soit fini afin de laisser la place à Cyrillo. Une fois les mecs parties Cyrillo et mon maître qui se nomme George ou Maître George laissa Cyrillo faire ce qu'il voulait de moi.

Il entra sa grosse et belle queue dans mon cul et m'encula sans ménagement puis il dit a Maître George

— George va te faire sucer
— oauisssssssssssssss ça à lui plaire acte chienne
— une bonne pute en tout cas
— ouais et en chaleur en plus

Il parlait comme si je n'étais pas là, pour eux j'étais qu'un sac à foutre qui aimait se prendre des bites et avalé le jus quand Cyrillo dit

— alors putain t'aimes ma bite ?

Un signe de tête car occupé a sucé mon maître. Réponds a Cyrillo putain t'aimes sa queue ou pas ? Je me suis retiré et j'ai dit « j'aime ta queue défonce moi autant que tu veux et remplie moi, car je suis la pute de mon maître et je fais ce “l m'ordonne ». Surpris par ma déclaration Cyrillo me défonça le cul lequel commença à gémir puis se mis à me remplir le cul. Il resta dans mon cul de pute pendant un certain temps et se retira. Son gland dégoulinant de jus bien chaud attendit que maître George est jouis et vint me présenter ça bite pour que je la nettoie. Je l'est tellement bien nettoyé que je me suis mis à sucer cette belle queue jusqu'à ce qu'il jouisse à nouveau. J'entendais des gémissements de plaisir et mon maître regardais avec intérêt, mais, sont intérêt se mis droit comme un i alors il entra sa pine dans mon cul et me ramona le fion. Les deux mecs n'ont pas mis longtemps à jouir de nouveau et je nettoyé la bite de Cyrillo de nouveau, puis se fut celle de mon maître que je nettoyais et que je resuçais. Cyrillo dit

— putain ta une bonne suceuse et un garage à bite
— ouais pour cela elle aime ça la salope
— insatiable en-tout-cas
— faudra que je lui présente mes potes
Puis s'adressant à moi
— putain je vais te faire sucé tous mes potes et t'auras du boulot, une bonne suceuse comme toi ça s'arrête jamais
— la prochaine fois tu pourras voir tes exploits en vidéo et non en photos

Puis il se mit à me remplir la bouche et j'avalais le tout. Je me levai sur son ordre il vérifia mon cul et vit qu'il était bien large de quoi faire entré encore deux queues. Cyrillo et Georges se regardaient et il dit

— une fois qu'il se sera empalé sur ma queue, encule-le
— ouais la touche finale pour ta putain

J'avais deux bites dans mon cul et il voyait que je prenais mon pied au point de jouir sur mon maître, mais, eux-mêmes ne tardaient pas à jouir et ils me remplirent le cul en même temps. Puis sans que j'en suis eu l'ordre je léchais mon foutre sur son corps. Voyant que j'étais devenu docile il fit de moi sa pute officielle. Chaque jour je pris les bites de ses potes et avala chaque fois leurs jus. Puis cela changea certains mecs désiraient me pisser dessus et après les autres voulaient me jouir sur le corps.

Un soir je me suis fait défoncer le cul et la gueule que par des mecs tbm et toujours avec mon jockstrap.

FIN

Gaymen

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.