Best Of Cyrillo

Page précédente

+ de sexe ! - Le pacte

Je m'appelle Nix.

J'ai rencontré Luc dans un sauna. Vous imaginez bien ce qui a pu se passer entre nous. Mais, contrairement à mes habitudes, sans doute parce que ce mec avait une bonne tête et était plutôt sympa, nous avons échangé nos numéros de portables.

Luc est un beau mec d'à peu près mon âge, un black baraqué. Et moi, blanc et pas trop mal foutu non plus... Nous nous sommes plu. Mais nous savions qu'il n'y aurait jamais rien de plus que du sexe et de la sympathie entre nous. Pas de sentiments.

Nous nous sommes revu. On a discuté. On parlait de cul bien évidemment. Il me proposa alors de quitter le bar où nous avions rendez-vous pour monter chez lui. J'acceptais.

A peine arrivé chez lui, nous étions déjà à poil. Sa queue est à peine moins grande que la mienne, légèrement plus fine. Son cul est bien bombé et musclé.

Il commença par me rouler une pelle puis une autre, puis une autre. Ses lèvres ont glissées ensuite sur mon corps en s'attardant sur mes seins. Il me les mordilla et les tritura du bout de sa langue jusqu'à ce que ma queue soit bien raide. Ensuite il se mit à genoux et avala mon membre durci. Il m'a sucé à fond, en alternant les coups de langue sur ma tige et mon gland et en enfournant complètement ma queue au fond de sa gorge.

Je suis plutôt actif mais avec lui j'ai eu envie que les choses changent ! Il me retourna et écarta mes fesses le plus possible. Je sentis son souffle sur ma rondelle et puis sa langue qui vint, chaude et rèche, me laper l'anus. Je sentis que sa langue entrait de plus en plus profondément et que je m'ouvrais. Il me cracha dans le trou, attrapa une capote et l'enfila. Il me tendit le poppers que je respirais à fond, et m'attrapa par les hanches. Son gland pointait sur ma rondelle. Je sentis son bassin se coller contre mes hanches et il commença à s'approcher, glissant doucement mais fermement dans mon cul. Je râlai mais il continua. Quand il sentis que j'étais bien ouvert et que mon cul se détendait autour de sa queue, il commença à me pistonner sans ménagement. Je gueulais mais c'était bon. Il m'a fait jouir du cul ! Je me branlais pendant qu'il me démontait le cul... au bout d'un moment, le plaisir l'emporta sur la douleur et je jouis. Mon torse fut couvert de sperme. Le mien d'abord. Le sien ensuite.

Nous nous revîmes par la suite. Nous avions parlé à nouveau de nos envies, de nos fantasmes. Puisque rien ne nous liait, nous avons convenu de n'entretenir une relation purement sexuelle, basée sur la seule satisfaction de nos envies. Il m'avoua qu'il avait envie de baiser tous les jours, que la sexualité occupait une place majeure dans sa vie et qu'il recherchait un compagnon dans cette quête du plaisir. J'acceptais. Nous décidâmes de tout tenter, de tout essayer avec pour seule limite nos envies et le respect de l'autre.

La fois suivante où nous nous sommes vu, il m'encula à nouveau. Cette fois-ci debout, alors que j'étais penché sur son bureau auquel je m'agrippais pour résister à la vigueur de ses coups de reins. Cette fois-ci il me jouit sur la gueule. Immédiatement, mon sexe explosa et j'envoyais du foutre partout dans la chambre. Il me serra dans ses bras et, avec un mouchoir, sans un mot, essuya délicatement mon visage maculé.

La troisième fois que j'allais chez lui, nous avions décidé qu'il devait à son tour se faire prendre. Il n'avait pas l'habitude et même maintenant, il n'est pas encore très performant de ce coté là. Il va falloir que je lui apprenne... En tout cas, cette fois-ci il y est passé ! Je lui malaxais le cul avec du gel, introduisis lentement un doigt puis deux... Je voyais bien qu'il avait mal mais il souffrait en silence, il avait trop envie de continuer... Quand son cul fut moins crispé, je mis mon sexe sur sa rondelle et je poussai en lui maintenant la tête plaquée sur le lit, le cul dressé. Il soufflait, et je sentais ses muscles se contracter autour de ma queue. Il résista mais je maintins ma queue fichée entre ses fesses. Peu à peu, ses muscles se relâchèrent et je descendis en lui en frissonnant de plaisir. Son cul était bien serré et je sentais ses entrailles chaudes se dilater autour de ma tige qui forçait le passage. Pourtant il n'avait plus mal. Mais il n'arriva pas prendre mes 19 cm... Il aimait ça et je l'enculais avec précaution... Il ondulait sous mes coups de queue, il collait ses fesses à mon bassin pour enfoncer un peu plus encore ma tige dans ses entrailles. Il bouge bien. J'ai jouis dans son cul.

Nous nous sommes revu de nombreuses fois. Nous avons décidé de former une équipe en quelque sorte. Il me dit un jour qu'il connaissait un garçon, un peu plus âgé que nous, très chaud et totalement passif. Il me demanda si j'ai envie d'un plan à trois. J'acceptais sans hésiter.

Son copain s'appelle Alexandre. Il habite près des Halles où nous nous retrouvâmes tous les trois. Très vite, après un verre de muscadet, je me retrouvais à poil en train de me faire sucer la tige par Luc pendant qu'Alex me limait le cul avec sa langue.

Alex est plus petit que moi, il un cul bien rond, moins noueux que celui de Luc et un trou que l'on devine très accueillant. Luc m'avait prévenu qu'Alex adorait se faire sauter et qu'il connaissait toutes sortes de plaisirs. Il m'avait ainsi raconté la fois où Alex avait glissé plusieurs grains de raisin dans son cul avant qu'il ne le sodomise, pour que Luc les sente rouler contre sa bite. Pas de raisin cette fois-ci mais des concombres !

Luc se place derrière Alex, allongé sur le lit, les jambes bien écartées. Il entre en lui sans ménagement pendant qu'Alex continue à me pomper. Puis nous inversons les rôles et Alex englouti la grosse queue noire de Luc pendant que je viens lui pistonner le cul à mon tour. Alex râle de plaisir. C'est vraiment un passif accompli et je sens son cul palpiter le long de ma queue. Son trou est large et accueillent, presque comme la chatte d'une femme. Nous changeons de position. Alex s'allonge sur le ventre, et je me place derrière lui pour l'enculer. Je pousse ma queue bien à fond entre ses fesses et quand mes couilles viennent cogner contre son cul, c'est au tour de Luc de s'approcher, et de me carrer sa tige dans l'anus. Je suis pris en sandwich entre les deux, j'encule tout en me faisant enculer. Mais la position se révèle difficile à tenir. Nous changeons à nouveau et Luc attrape un concombre de taille moyenne, le recouvre d'une capote et l'enduit de gel. Il écarte ensuite !

Les fesses d'Alex qui se contracte au contact froid du légume. Alors Luc attend en malaxant l'anus de son ami avec le bout du concombre. Alexandre se détend et s'ouvre. Luc entre sans problème le concombre. Il commence un mouvement de va et vient pendant qu'Alex me suce à nouveau. Puis, Luc extrait sans ménagement le concombre du trou d'Alex et je vois son anus qui se contracte et se décontracte par spasme comme s'il demandait à être comblé à nouveau. Luc repose le concombre et en prend un second, beaucoup plus gros. Alex ne s'en émeut pas et continue à aspirer ma queue et à me lécher les couilles. Pourtant le concombre est gros, il passe mal. Mais Luc est patient et millimètre par millimètre, le concombre glisse dans le cul béant d'Alex. Je vois son trou complètement dilaté autour du concombre. Mais Luc continue de l'enfoncer dans ses entrailles et l'introduit jusqu'a la moitié. Alex gémit de plaisir, c'est hallucinant !

Luc se redresse en laissant le légume fiché dans le cul de son copain. Il se place au dessus de son torse en se branlant. Il décharge dans un spasme, une quantité incroyable de sperme chaud qui vient s'écraser sur le ventre d'Alex. En voyant cela, j'ai tout juste le temps de retirer ma queue de la gorge d'Alex pour à mon tour, lui déverser mon foutre sur le corps. Alex jouit pendant que Luc et moi lui massons le torse avec nos mains pleines de foutre.

Je reçu quelques jours plus tard un mail de la part de Luc. Il me demandait si j'étais partant pour toujours plus de plaisir et si notre équipe fonctionnait toujours. Je lui répondais que oui, que j'avais envie de tout tester, d'aller au bout de mes envies. Je serai ta salope et tu seras la mienne me répondit-il. Nous allons partir ensemble à la découverte du sexe, rencontrer d'autres garçons, faire d'autres expériences, de nouveaux lieux. Par messages interposés nous nous échauffons : oui... nous allons envie explorer nos fantasmes, nos envies les plus inavouables...

Désormais, environ une fois par semaine, nous nous retrouvons pour profiter ensemble de notre belle jeunesse ! Promis, je vous raconterai nos expériences sur ce site, si vous n'êtes pas sage ! Ça fait déjà quelques mois que notre aventure a débuté et j'ai déjà pas mal d'autres histoires pour vous en réserve. Alors... à très bientôt !

nix

email: nix.paris@laposte.net

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.