Page précédente

Pompier

Cette histoire est vraie. J’ai attendu G. à 19h devant la caserne des pompiers comme prévu. Il terminait sa garde. Il m’avait dit de lui envoyer un texto une fois arrivé devant la caserne. Je voyais de l’extérieur de jeunes et beaux pompiers s’activer dans le hangar près des véhicules. Il m’a renvoyé un texto : « rentre ». Je me suis donc présenté à l’accueil. J’ai vu G. arriver en short bleu et T–shirt blanc. Grand, athlétique, 29 ans, blond aux yeux bleus il avait de superbes pectoraux, on voyait ses tétons pointer. Il m’a dit « Je vais prendre une douche, après on sort avec mes potes pompiers, ça te va » ? Tu penses! bien sûr que ça m’allait. J’ai donc attendu qu’il sorte et voyais de beaux pompiers aller et venir en tenues qui galbaient leurs cuisses et leurs fesses, un délice …

Nous somme partis en voiture au centre ville, G. portait un jeans délavé assez serré et un T–shirt, je posais parfois discrètement mon regard sur son entre-jambe et ses cuisses écartées alors qu’il conduisait … . RDV est donné devant un restaurant : 11 pompiers volontaires, dont une nana … et moi. Ils avaient tous beaucoup de charme mais deux d’entre eux étaient particulièrement beaux: l’un d’entre eux, Mohamed, 1m85, 80 kilos, 25 ans, est un très beau beur, visage carré et régulier, des sourcils noirs, des cheveux ras, gentil et un visage d’ange. J’ai pas mal discuté avec lui  car il était assis avec G. et moi. Il a une copine et nous a beaucoup parlé d’elle. G. a beaucoup parlé de sexe, de filles, il était visiblement excité et répétait souvent qu’il avait envie de se faire sucer. Nos regards se croisaient de temps en temps, personne autour de nous ne se doutait qui G. et moi nous nous voyions de temps en temps pour baiser. G. est totalement bisexuel, il aime tout, c’est un mec très chaud, autant actif que passif. Nous sommes allés faire un bowling vers 23h, c’était super de voir toutes ces fesses et cuisses de pompiers bien mises en valeurs dans des jeans serrés quand ils s’élançaient pour lancer leur boule sur la piste ….
Ensuite, avec les quelques mecs qui restaient, dont Mohamed, nous sommes allés en boîte jusqu’à 6 heures du matin. Je dansais à coté de Momo qui savait très bien bouger son corps, la transpiration faisait que son T-shirt lui collait à la peau, et je devinais de mieux en mieux ses pectoraux et bougeait bien son corps. G. et moi faisions les cons sur la piste …

Nous sommes rentrés vers 6h30, G. m’a alors fait visité la ville et on est passé par un lieu de drague extérieur en voiture mais il n’y avait personne. Je lui ai palpé ses cuisses et sa queue alors qu’il conduisait en lui disant qu’il avait pris du muscle. Il a souri. Arrivés à la maison, j’ai pris une douche, lui aussi, et on s’est couché. Je lui ai fait un massage, malaxé ses fesses bien fermes et ses épaules puissantes. Puis je l’ai sucé, il a gémi, il était fatigué, je lui ai ensuite mis une capote et me suis empalé sur lui, j’allais et venais sur son sexe très dure et épais, il a aimé on gémissait tous les deux … soudain il m’a renversé, mis a 4 pattes et m’a littéralement défoncé. Le cul bien cambré, j’ai senti sa queue dure et épaisse cogner bien au fond. Quand il a joui il s’est écroulé sur moi, épuisé. On s’est endormi. Le lendemain au réveil, je me suis glissé sous les draps et l’ai sucé jusqu’à le faire jouir … je lui pinçais les tétons pendant que je lui avalais la bite et faisais courir mes mains sur son torse musclé. On a pris une douche et un petit déjeuner tos deux torse nus et en caleçons.

A 14h, trois mecs et une nana sont arrivés pour la touze qu’il avait organisée, un des mecs avait une queue très épaisse, ils m’ont baisé tous les 4 et la nana aussi, j’ai même embrassé la nana, lui ai fait cunnilingus, on s’embrassait alors qu’on se faisait tous les deux sauter en même temps. J’ai vu Guillaume la baiser, c’était super excitant. Une fois que chacun avait joui, on est resté allongés à discuter : la nana n’en revenait pas que je pouvais me faire sauter aussi facilement alors qu’elle ne se faisait pas sodomiser.

Une fois tout ce petit monde parti, j’ai fait la cuisine, saumon en entré, puis riz et escalopes à la crème. Guillaume et moi nous nous sommes recouchés pour une petite sieste et le soir on s’est couché, je l’ai à nouveau sucé et là je l’ai laissé jouir dans ma bouche … c’était très agréable. Il est le seul mec que je laisse jouir dans ma bouche.

Lundi matin, levé à 10h, séance photo. G. était en jean et torse nu, je l’ai sucé pour le faire bander, on a pris les photos et une fois terminées, je me suis mis à genoux et l’ai sucé jusqu’au bout, lui debout, moi à genoux, c’était très excitant … après il m’a ramené à la gare. C’était vraiment un week end très chouette et on a décidé de recommencer bientôt …

bogossapassif

crescent94@free.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.