Page précédente

Le pont submersible !!!

Tout a commencé au bord de cette rivière, un après midi grisonnant ou la température était abordable.

Je me baladais le long de la berge a compter les poissons pour passer le temps...
Quelques allers-retours passés, quelle ne me fut pas ma surprise en hochant la tête sur le côté, de voir ce mec accoudé a cette arbre, la main dans sa poche, a se caresser, le regard braqué sur moi Quelle surprise !!!
Pour une première visite au bord de l'eau que d'apprendre que c'est un lieu visitez par beaucoup de mecs!!!

Emerveillez par ce spectacle qui s'affichait devant moi, je cherchais tout en continuant de le regarder un chemin pour accéder et participer a ce jeu qui s'offrait a mes yeux.
Spectacle de rue, de forêt, car les arbres sont là !!!
Ce grand homme brun d'une quarantaine d'année bien faites (eh oui j'adore cet age chez un homme) la chemise entre ouverte, le torse légèrement poilu, des pectoraux que l'on peut imaginer parfait ; un jean bien rempli tellement la bosse y était prête a exploser.
De ce que je vois depuis ma montée interminable, mon boxer gonflant...
Une envie subite et urgente de profiter...
Arrivé à sa hauteur, la main toujours dans son boxer rouge, ce beau mec se faisait encore plus désirable et alléchant.

À genoux devant sa bosse rouge, ma langue ne tarissait pas d'éloge...
Mes mains le descendit a ses chaussures, et là quelle surprise :
Cette tige digne d'un apollon grec se dressa devant ma bouche qui bavait d'impatience de la lécher ; pas un poil en plus ; quel bonheur de la prendre en bouche et de l'avaler entière...
Ce mec debout à qui je suçai goulument sa grosse tige se laissait aller de plus en plus...
Tout en étant a ses genoux, je baissai mon pantalon et mon boxer pour lui présenter ma rondelle ouverte et toute mouillé.

Ses doigts se posèrent pour me sonder puis il inséra ce membre couvert dans mon cul en feu ; Quel plaisir de sentir c'est va et viens en douceur, la profondeur de mon cul était si grande, que des cris de jouissance s'échappaient de cette forêt ; cet homme qui savait se servir de son chibre sentait que je prenais mon pied avec lui, il continuait de ses coup de reins majestueux et royaux a m'en mettre plein le cul pendant de longs quart d'heures.
Ma jouissance était totale et inimaginable : c'était la première fois que j'explosai de bonheur dans une forêt.

Soudain j'entendis un bruit qui s'emplirait à côté de nous... et devinez quoi ???
Zut c'est mon réveil ! Il est huit heures ! Ce n'était qu'un rêve réaliste !
Bilan mon boxer est tout humide de bonheur...

MAIS SACHEZ QUE CE PONT SUBMERSIBLE EXSISTE VRAIMENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

Lockyy

la-cite-desanges@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.