Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Potes en été - 2

Le lendemain matin, je me réveillais dans les bras de Boris.

Les autres qui dormaient dans les chambres à coté, ne se doutaient de rien.
Alors que je profitais de cet instant magique, les garçons rentrèrent brusquement dans la chambre, et commencèrent à nous chambrer, de nous trouver enlacés de la sorte.

On étais tous encore bien chaud...et mon frère, proposa d'aller acheter des capotes, car la majorité d'entre étaient encore puceaux, pour "essayer".

Etant le seul à avoir le permis, j'allais chercher au distributeur le plus proche, plein de paquets.

J'arrivais, les autres étaient déjà en train de se chauffer devant un bon film de cul.
La meuf se faisait prendre par 4 ou 5 mecs.

Chacun pris un préso, et on se matait mutuellement en train de les enfiler, 5 mecs, 5 bites différentes.

La mienne grosse 19cm larges et circoncise. Pas de grosses couilles, mais ramassées et collées à ma tige.

Mon frère, la plus belle queue que j'ai pu voir, belle droite aussi longue que la mienne, mais avec une bonne paire de couilles bien pendante.

Vincent, lui avait une queue courte mais trapue, avec un beau prépuce bien pendant et de jolies couilles.

Les deux autres Boris et David, avaient de toutes petites queues, mais elles giclaient super loin.

Nous voilà, donc tous en train de mettre nos capotes avec plus ou moins de difficultés, moi j'en perdais pas une miette.

David qui merdais avec la sienne, me demanda en rigolant de l'aider...je n'osais pas.

les 5 garçons excités les capotes sur la bite en train de se branler, je me doutais que cela n'allais pas durer longtemps.

Pendant qu'on se branlait, David et moi nous fixions du regard, ou regardait la queue de l'autre.

A chaque fois que l'un d'entre nous allait éjaculer, il appelait les autres afin de se faire mater.

Quand se fut au tour de David, il m'appela et me dit " la prochaine fois c'est pour toi"

J'essayais d'être le dernier à jouir, je voyais les petits capuchons des autres se remplir de liquide blanc, je n'en pouvais plus.

Je senti soudain, une chaleur m'envahir, et à mon tour je voyais mon petit capuchon se remplir, l'extase.
Mes yeux plantés dans ceux de D.

Le pied passé, je décidais d'aller me doucher à l'étage.
Une fois en haut, j'entend D. derrière moi : " On la prend à deux cette douche ?".....

Yanniv

yannivx@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.