Best Of Cyrillo

Page précédente

Première soumission.

20ans (il y a quelque année) je fréquentais un ciné porno pas très sur de ma propre sexualité je me cachait dans des cabine individuel pour me branler la grande salle me faisait peur et puis me branler entouré d'autre mecs c'était pas mon trip.

Un après midi tranquille je vis un trou dans la cloison séparant ma cabine de celle voisine, j'étais tranquillement à ma petite affaire quand une voix assez masculine et grave me demandait sur quel canal j'était je répond n numéro de suite le type me dit que le mec à bien de la chance de ce faire sucer comme ça je lui répond que oui.

Je finis par entendre le mec me dire :"SI TU VEUX PASSE TA QUEUE DANS LE TROU JE VAIS TE FAIRE PAREIL !
J'hésite mais l'ocase est trop bonne je me relève passe ma queue bandée dans le trou je sens sa langue qui me titille le bout du gland et fini par avalé mon sexe. Je gémis lui aussi il va et vient sur mon sexe doucement, après un petit moment il me demande de lui faire pareil.
Encore hésitant et un pas rassuré je me mets pourtant à genoux et commence timidement à le sucer.

Cinq ou six minute après avoir commencé il me propose de venir se branler dans la grande salle de projection je suis ok en confiance je sors de ma cabine lui aussi grand type de 1m90 costaud pecs développés, bras très larges il me sourit et me saisi le bras : VIENS ON SERA BEUCOUPS MIEUX MON NOM C'EST FRANK

ON FRANCHI LA PORTE. UNE SALLE D'ENVIRON 30 PLACES IL ME TIENT LE BRAS ET ME FAIT AVANCER IL ME POUSSE DOUCEMENT VERS LA RANGEE  DE SIEGE LA PLUS AU FOND.

Il se pose sur un siège et me tenant toujours le bras il me regarde :
ALLEZ RECOMMENCE SUCE MOI.

Il sort sa queue et me tire sur le bras je me mets face a lui et lui gobe à nouveau le sexe je sens ses mains qui vont chercher mon tee-shirt il me le relève et fini par me le retirer
RETIRE TON SHORT ET TES TENNIS me dit il je relève la tête et lui répond :
Non c'est bon comme ça.

Il me saisi les cheveux me regarde sévèrement.
FOUT TOI A POIL PAUVRE CON SINON il lève sa main qui s'écrase sur ma joue la douleur est vive je commence à  chialer "arrêtez monsieur je vous en pris..."

A POIL
Je m'exécute totalement flippé espérant qu'il se calmerait.
Une fois a poil je m'aperçois que je bande toujours il le remarque aussi en rigolant.
J'ETAIS SUR QUE TU ALLAIS AIMER CA SALOPE !

Il me relève me fout une de mes chaussettes dans la gueule  et me coince les jambes pliée entre deux accoudoirs, la tronche dans le vide vers l'écran et mon cul vers lui tendu.
Je gémis  je secoue la tète  j'ai peur je chialle.

Il me triture le cul crache dans sa main et me badigeonne l'anus enfonce un doigt puis deux me touche la queue je bande toujours comme un âne je couine a travers le bâillon.

Je vois un type se lever de son siège et approché il demande a mon tortionnaire si il peut participer.

VAS Y BOURE LUI LA GUEULE PENDANT QUE JE LUI DETEND SON CUL C EST UNE VRAI LOPE POUR GROSSE QUEUE.

Le type passe devant moi retire mon bâillon et sans me laisser le temps de réagir s'enfonce dans ma bouche.

Pendant ce temps, Frank commence à entrer en moi. Sa queue progresse doucement mais sûrement, mon cul se détend ou se déchire il me tend une petite fiole et me dit de respirer je pars de suite. La sensation est immédiate je me calme et commence à prendre du plaisir à sentir son sexe en moi. Le mec en face se lâche dans ma bouche et Frank me donne l'ordre de tout avalé j'obéi vaincu par sa force mais aussi par le plaisir.

Il me lime un bon moment se retire je ne me suis pas aperçu qu'autour de nous il y as 'mecs bander qui se branlent. Frank leur dit de venir un devant un derrière je proteste.

TU L'AURAS VOULU. Il retire sont ceinturon et me claque le cul sans ménagement je gueule après dix coups il me regarde et me dit : RECLAME LEUR DE TE BAISSER PAR TOUT  LES TROUS OU TU NE POURRAS PLUS T'ASSOIR PENDANT UN MOMENT.

En chilant je supplie les deux premiers de venir me troncher comme une pute.
Ce jour là j'ai du en éponger cinq ou six après cette petite séance Frank ma ordonné de le suivre chez lui j'ai obéi totalement soumis.

Nous sommes arrivés dans un pavillon de banlieue et directement descendu à la cave, de nouveau mis a poil il m'a en premier lieu pisser dessus me disant qu'il fallait me nettoyer puis ma obliger à me masturber devant lui j'ai jouis très vite.

A GENOUX ET NETTOIE TA JUTE PAR TERRE LE CUL TENDU.
Je me mets par terre je lèche pendant ce temps il saisi un gode et me l'enfonce.

Il me dit de relever un peu la tête je suis ébloui par le flash.

JE VIENS DE PRENDRE UNE BIEN BELLE PHOTO TON TROU REMPLI PAR UN GODE ENORME ET TA TRONCHE GAVE DE SPERME A PARTIR DE CE JOUR TU DEVIENS MA SALOPE SINON JE FAIS UN PETIT COLI POUR TES PARENTS.

Il me donne mon adresse...
Je lui dis que je suis ok pour être sa pute.
Ca fait bientôt cinq ans que lui sert de trou il me donne et m'offre dans les parkings, les bars gay, les airs d'autoroute, je suis toujours dispo  et j'aime ça.

Merci mon chéri.

docil

2mens75@wanadoo.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.