Best Of Cyrillo

Page précédente

Ma première à trois

Salut,

Ma première fois c'était il y a quatre années, j’avais 20 ans et j’étais hétéro pur et dur !

J'étais célibataire a cette époque et je surfais sur le net pour faire des rencontres de nanas et par hasard je suis tombé sur le site de citegay.

Ce fut ma première réelle découverte du milieu gay que je ne connaissais jusqu'ici que par des clichés, je fus d'abord bien intrigué par autant d'exubérance et de tout ces cliché hard, et surtout tout ces passif qui attendait un tbm.

Peu a peu je me surpris a être excité par toutes ces bites et ces petits culs serrés avides, et je retournais de plus ne plus sur le site, jusqu'au jour au je passais une annonce. Et la encore une surprise des centaines de réponses, impossible de répondre a tout le monde, il faut dire que je suis black, assez bien foutu sportif et sans être tbm j'ai une belle bite bien épaisse et raide!

Je vous passe les détails des mails reçus, un m'attira plus que les autres, c'était Alexandre D (qui est dans la galerie de cyrillo), un gay bien sympa actif passif en couple depuis longtemps, il me proposait de découvrir le sexe entre en homme selon mes goûts et avec rapport protégé.
Il me donna rendez vous un dimanche après midi chez lui a Bourg la reine, et je pris donc le RER jusqu'a chez lui en demandant bien comment ça allait se passer.

Je sonnai donc a sa porte et c'est lui qui m'ouvrit, après quelques papotages et présentations, nous nous sommes assis tout les trois sur le canapé et la ça à commencé, le mec d'Alexandre (appelons le Pierre) a commencé a embrasser Alex, puis il a libéré la queue d'Alex de son pantalon et de son slip, et je vue sa belle queue, une bite bien épaisse et très veiné, elle n'était pas spécialement longue mais il avais un énorme gland violacé, vachement bandant, c'était la première fois que j'en voyais une d'aussi près et que j'allais tenir une autre bite que la mienne dans mes mains. Son copain continuait a l'embrasser, et moi j'avais commencé a serrer sa bite et a le branler, il se mit a gémir et chercha ma bite, j'approcha doucement mes lèvres de sa bite et goba son gros gland qui m'emplit la bouche, ça y est j’ai sucé une bite, j'y pris peu de plaisir mais lui aimait ça. J'enlevai mon fute pour qu'il puisse se saisir de ma bite raide d'excitation qu'il branla avec douceur et me complimenta d'avoir une grosse  queue d'ébène.

Puis il décida que le canapé était trop petit  et on alla dans la chambre sur un  lit géant tout les trois. Arrivé dans la chambre nous sucions chacun tout les trois, puis je me mis a m'occuper de Pierre qui avait une bite moyenne et ne bandais pas très dur, j'étais alors sur le ventre offrant mon cul a Alex qui me demanda gentiment s'il je voulait bien qu'il m'encule, je lui que oui tant qu’a essayer entre hommes autant tout essayer.

Il mis un préservatif, et appuya son gland qui me semblait si énorme sur ma rosette mais il savait s’y prendre, je n'ai eu aucune appréhension et il entrait tout doucement, et commença des va et vient de plus en plus rapides.

Incroyable moi qui me croyait un pur hétéro j'étais entrain de me faire prendre les fesses en levrette et tout en suçant un mec.

Sa queue  m'envahissait l’anus et je puis ainsi apprécier toute l'épaisseur de sa queue, il finit par me labourer le cul, je n'aimais pas trop me faire m'enculé mais ça ce passait bien, il me branlait en même temps il me demandait si j'aimais ça.

Il se retira de mon cul et demanda à son mec de venir le sucer et d'avaler son sperme.

Je me suis placé derrière Pierre qui m'indiqua que je pouvais le sodomiser. Je ne me fis pas prier, j'attendais ça depuis le début cette idée me fit bander davantage, je sautais a l'assaut de ce petit cul serré, j'enfonçai mon gland d'abord pour bien sentir cette sensation de pression sur ma bite, puis j'attrapai son cul fermement pour le ramoner sauvagement, ma queue en béton, je lui défonçais le cul sans ménagement le pauvre demandait grâce, je me retirai et lui nous abandonna.

Pour ne pas me laisser sur ma faim Alexandre me proposa que je l'encule, je m'allongeais sur le dos et lui vint s'empaler sur ma queue jusqu'a la garde, j'avais la bite super dur, et lui coulissait dessus avec plaisir, finalement  il se mit a son tour sur le dos les jambes bien écartées et relevées, pour que je lui pistonne le cul comme un sauvage, après de rapide va et vient.

Je sortis ma bite de son cul et enlevai le préservatif pour jouir sur son ventre.

Nous finîmes tranquillement en nous branlant mutuellement! Puis j'ai pris une douche et leur dit au revoir.

Je compris en rentrant que je n'étais pas insensible aux queues des autres mecs sans vouloir d'histoire d'amour, et que j'étais a 200 % actif.

John.

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.