Page précédente


Préparatifs du déménagement !

Et oui je déménage ! Ça faisait un petit moment que j'y pensais et j'ai trouvé l'appart' à acheter !

Je décide de commencer les cartons en avance histoire de pas tout faire en speed !

J'appelle mon pote Alek pour qu'il me donne un coup de main.

Le voilà qui arrive comme pour aller à un mariage.

Je luis dis que c'est sûr que ça va pas être salissant mais que ça sera bien s'il passait un survêt histoire de pas abîmer ses fringues.
Je lui en jette un et il va dans la chambre pour se changer. Il me demande un t shirt ; alors je luis réponds que bien que nous soyons en octobre il fait super beau alors il n'a qu'à rester torse nu comme moi.

Il s'exécute et le voilà devant moi. Il a l'air un peu gêné, un peu pudique. Pourtant il a un torse à faire rêver tous les minettes... et les minets aussi.

On commence et le taf avance vite. On vient de finir l'armoire de la chambre et on s'attaque au placard mural de l'entrée. Alex est sur l'escabeau et je peux mâter son petit cul qui est super appétissant. Je sais qu'Alex est gay mais lui ne sait pas pour moi.

On se pose sur le canapé après avoir fini cette armoire et on se dit que le reste peut attendra demain. Je lui propose de prendre une bonne douche ; il y va direct. J'ai presqu'envie d'aller le matter mais je n'en fais rien.

Il sort au bout de 15 minutes, nu comme un ver et trempé : pas de serviettes dans la salle de bain. J'arrive en lui amenant deux serviettes que je fais claquer sur ses fesses. On éclate de rire et à mon tour d'aller me doucher.

J'ai pu voir son corps, ses fesses, sa queue... je vais devoir me branler sous la douche, ma queue me fait mal.

Je prends une bonne douche froide, ça me rafraichit les idées.

Je sors et ma serviette n'est plus là ; je sens la bonne blague.

A peine je suis sorti qu'Alex, juste avec une serviette autour de la taille, me fait claquer une serviette sur les fesses, en criant vengeance. On éclate de rire encore une fois et je me prends au jeu. Je lui dégrafe la serviette et me voilà à le fesser à mon tour. Notre petit jeu dure quelques minutes mais Alek glisse et tombe.

On est tous les deux allongés au sol, mort de rire ; lui sur le ventre moi sur le dos. Je le vois qui observe ma queue qui a pris des proportions intéressantes.

Il reste sur le ventre quand je me lève, alors je lui tends la main.

Il me répond qu'il ne peut pas se lever, en devenant tout rouge. Je devine ce qui lui arrive et le tire malgré lui. Sa queue est dressée comme un pic, très épaisse et assez longue. Il s'excuse et part dans la chambre. Je le rejoints et là tout va très vite. Je l'empêche de remettre son boxer, on s'embrasse, se caresse ....

Il gobe ma queue pour la faire raidir au maximum, je sens le sperme monter mais je me retiens. Je le caresse et je descends sur sa queue. J'ai un peu de mal à le sucer, elle est vraiment très grosse. Je le lèche et il gémit de plus en plus fort. Il prend ma main et la dirige vers son petit trou que je caresse, je lèche ce petit trou et je lui rentre un doigt, puis deux. Il gémit très fort et ça m'encourage à le doigter.

Très vite ma queue remplace mes doigts pour un long va et vient, je sens mon jus qui grimpe à toute vitesse mais je reste à l'intérieur et lui déverse plusieurs jets. Il kiffe et ça se voit ; son visage se crispe et son jus se déverse entre nos torses rapprochés.

Alek est resté pour finir les cartons et nous avons recommencé plusieurs fois durant la nuit.

Nous sommes amis et amants mais pas ensemble... ça peut paraître bizarre mais ça se passe super bien.

Bientôt le déménagement, quelle surprise nous réserve t-il ?

Abdel

funkytrik@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.