Best Of Cyrillo

Page précédente

Pute virile

Salut, moi c'est Marco, 27 ans mignon, 1m82 77 k brun peau mate, sans être très musclé, en forme néanmoins. J'aime être la pute virile de mecs plus murs qui aiment mater et voir s'exhiber un mec comme moi en tenue sexy, sans pudeur. Je ne suis pas trop branché sodo et mon trip c'est d'offrir mon corps aux mecs plutôt murs qui apprécient regarder. Je préfère quelques rencontres réussies à de nombreuses sans intérêt. Si mes plans vous branchent et que vous savez vous amuser dans le respect, n'hésitez pas à me contacter et me faire part de vos fantasmes. Voici une de mes dernières rencontres :

On s'était parlé sur le net un certain temps. Les choses étaient claires, lui voulait mater un mec objet qui accepterait de faire tout ce qu'il demanderait chez lui. J'arrivais donc chez lui avec mon sac et quand il m'ouvrit, lui cinquantenaire grisonnant, il m'indiqua la salle de bains. Je fermais la porte et sortis de mon sac ma tenue. Un short en jean coupé, un débardeur blanc à maille et un string bleu moulant. J'enfilai le tout. Revenant dans son salon, lui s'était installé en client. Il avait mis les euros sur la table basse et attendait que je m'approche de lui. Assis prêt de lui, on échangea quelques mots, il me servit un verre et par intermittence pelotait mon paquet sans y faire allusion. J'étais l'objet à sa disposition, donc je n'avais rien à dire. Et puis, à la fin du verre, il me dit qu'il voulait mieux me voir. Il mit une musique et je commençais à danser autour de lui, à prendre des poses dans mon petit short en jean. Lui me caressait de temps en temps. Je sentais son désir d'en voir plus monter, alors je déboutonnai mon short, laissant apparaître mon string bleu bien rempli de ma queue et de mes grosses boules rasées. Dos à lui, je descendis ensuite mon short, ce qui lui permit de mater mon cul large de méditerranéen protégé par cette unique petite corde bleu. Il bandait, je le sentais quand il se frottait. Je me retournais, prenais de la distance et ôtait ensuite mon débardeur, tout en dansant, me retrouvant avec une queue à demi en érection dans mon string de stripper. Je me rapprochai par instant ce qui lui permit de toucher mon paquet ou de peloter mes fesses. Il aimait, et j'étais content de lui plaire. Voir mon paquet se secouer au rythme de la musique semblait l'exciter. Puis il se rassit dans le canapé et me mata en train de prendre des poses qu'il m'indiquait parfois. Moi j'obéissais à ses désirs. Et puis, il me voulut devant lui, et là pelota plus longuement mon string, avant de le baisser progressivement. J'étais nu et croyais que le show était fini mais non, il me demanda de continuer à danser devant lui, nu. Je repris un peu de distance et continuais alors à bouger, ma queue raidie et mes couilles valsaient devant ses yeux et ça lui plaisait. Ensuite, je me branlais comme il me le demanda. Lui se leva et vint se coller à mon dos et passer ses mains sur tout mon corps, profitant de moi. Pas farouche, je me laissais faire. Il jouait avec moi comme si j'étais sa poupée mâle. Et puis, n'y tenant plus, il me fit éjaculer sur le carrelage. Ensuite, il me proposa de prendre une douche ce que je fis, avant qu'il ne me réserve un verre pour la route et discute de ses autres fantasmes, comme me voir en tenue de sport ou en bodystring pour mec. Ce serait un autre soir. J'empochai les euros, lui serrait la main et partis. Voilà un bon moment comme j'aime en passer me dis-je en repartant chez moi.

Si vous aimez les putes viriles comme moi, contactez moi : funxsexb@hotmail.fr

Marco

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.