Page précédente

de racaille à lopsa

Salut à tous, moi c'est Hakim, j'ai 18 ans, je fais 170 cm pour 80 kg, je suis un peu grasouillet enfin surtout au niveau des cuisses et du cul,yeux marron teint bronzé et cheveux rasé. J'ai un look racaille que je kiffe, jogging Lacoste, sweat capuche et nike TN. J habite dans une cité bien pourrie du 93 et je vais vous raconter comment je suis passé de l'était de racaille de cité à grosse salope de cité.

Tout a commencer un soir lorsque j'avais décidé de faire une cave de ma tour, histoire de voir si il n'y avait rien à taper pour se faire un peu de thune.
Je tate les portes métalliques des caves et là je tombe sur une qui est ouverte, cool il fait noir mais j'éclaire avec mon tel, y a un sacré bordel.

Putain y avait que dalle jusqu'au moment ou je tombe sur des mags de cul sa mère, que des trucs de pédale, on voyait dans un magazine une keum à genoux entrain de sucé des grosses teubs renois, lachourma wouallah la pute il avait pas honte avoir un gros gland de negro dans la bouche. Je tourne les pages et là je vois la salope avec un gland dans le cul  et un autre dans sa face de pute. Sa mère il se passe quoi, je bande ma parole, je suis pas un rataille pourtant alors pourquoi ça m'excite de voir des grosses bites de noirs ?

Vas y nique sa mère je galère et j'ai la gaulle, je baisse mon jogging et je me branle, putain la téhon mais c'est trop bon je kiffe le mag, je m'imagine à la place de la salope blanche. Je rêve que je suis entrain de me faire casser la boule pour les deux renois qu'ils me bourrent la gueule et que j'avale le jus comme la dernière des putes. Haaaannn j'ai juté comme une tepu. putain j'ai honte je laisse les mags ici et je ma casse ne comprenant pas très bien ce qu'il s'est passé.

 

En arrivant dans ma chambre, je repense à tous ça et j'ai immédiatement la bite qui durcit obligé de rejuté en pensant aux photos du mag gay.

Le lendemain soir je retourne à la cave de ma tour, évidemment elle est encore ouverte, mais c'est chélou le mag est posé sur une petite table et sur cette derniere y a un bête de god posé à côté avec un tube de gel.

Je me suis dit qu'une salope venait se faire des kiffes ici seul two le soir, mais bon à cette heure elle devait dormir. Je rentre dans la cave il fait noir et j'éclaire le tout avec mon tel, je matte le mag j'ai une gaulle de batard je m'agroupi en face de la petite table, baisse mon jog et me branle, mon regard est attiré par le god, nike sa mère ou point où j'en suis je l'attrape et je me le fous dans ma chebou, je le suce en imaginant que c'est la bite d'un keum du quartier, je vois une bouteille de poppers à côté du gel, je sniffe comme un malade, je ne sais plus ou je suis et ce qu'il se passe. Le poppers m'a éclaté la gueule, je me fous a poil en gardant juste mes baskets et ma casquette Lacoste, le god ventouse (12cm sur 3,5 ) sur la petite table fixé je l'enduis de gel à mort ainsi que mon cul!!! Je m'accroupis dessus, je sens le liquide froid de mon cul  qui rentre en contact avec le gland du god, heureusement qu'il n'est pas trop gros pour une première enculade. Le poppers m'avait bien ouvert la chatte, ca glisse est ca rentre tout seul.

Meeerrrrrrrrrde c'est trop bon, qu'est-ce qui se passe moi Hakim la racaille, qui se joue la tous les jours avec ses potes dans le bus en allant au lycée, je me transforme en vulgaire tepu et pédale de cité, je m'auto-encule dans une cave de mon quartier, mais c'est trop bonnnn une teub dans le boule, maintenant que j'ai gouté je sais déjà que je ne pourrais plus m'en passer.

Je fais face à la porte de la cave, à poil accroupis sur un god la bite droite qui un i et j'encule  en sniffant du poppers, je suis dans un autre monde je ne fais pas attention au bruit autour de moi lorsque tout à coup j'attends des bruits de flash.

Merde, porte du garage était ouverte, avec mon voisin du dessus Roger un gros porc de français réputé pour être un facho de première, 190 cm 120 kg, chauve moustache avec un bide énorme, ce batard prenait des photos avec flash.

 

- Hahaha la petite connasse du cinquième, c'est bien Hakim ton prénom, ou plutot la grosse pute de Hakima.

Après quelques secondes de consternation je me relève le bruit de god sortant de mon cul fait un gros splash. j'attrape mon jogging et je me barre en courant, Roger se pousse de devant la porte mais m'aggripe par le bras autant vous dire qu'il m'est impossible de m'échapper il est bien trop fort.

Il me regard avec son air vicelard en me disant :

T'es qu'une pute de bougnoule et j'ai des preuves en photos, alors tu peux courir maintenant tu m'appartiens et on va bien rigoler avec ton gros cul d'arabe. Mouhahaha.

Il me relache et je m'enfuis. Arriver chez moi je suis apeuré, que vais-je devenir se fils de pute m'a pris en tof, la chatte ouverte avec un god dans le cul à poil dans une cave du quartier...Je suis perdu.

Le lendemain en allant au Lycée j'étais à l'arrêt de bus avec mes potes, lorsque je l'ai vu de l'autre côté de la rue avec son berger allemand, il a jeté un coup d'oeil vers en se touchant la bite avec son rire vicelard. J'ai fait semblant de ne rien voir, mais cela n'était que le début de mon histoire.

Voilà c'était première histoire, si vous avez des conseils et que vous désirez connaitre la suite dîtes le moi :) merci

Hakim qui est devenu Hakima la pute

racaillette93@live.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.