Page précédente

rapadang

JE venais  d'arriver sur Bordeaux à cause du boulot de ma mère.Et j'étais étudiant,  je ne connais personne.
Comme j'arrive en cours d'année,on me presente à tout le monde,ce que je deteste le plus.On m' a  mis à coté d'un garçon qui portait des lunettes et un peu gros,genre à qui  personne ne s'interesse.
_Salut,'suis mickael.
_'lut.Moi c'est Jonathan.appelles-moi JO
Il me serrait la main en me lançant un regard et faisant un sourire pas possible.
Je lui serre la main et lui sourit timidement.Je sais pas ce qui m'a pris  mais je suis resté pendu là pendant quelques secondes sans m'en rendre compte avant qu'il me retire sa main.
Je me sens un peu confus car dès le premier jours j'arrive meme pas à cacher mon attirance envers les garçons.Pourtant mickael n'est pas très attirant apparament.

Pendant les cours, on n'arrete pas de se regarder et je sens un certain gene tandis que lui,on dira que ça l'amuse car il n'arrete pas de me faire des pettites mimiques.
Des foules de questions se posent dans ma tete qui restent sans reponses d'ailleurs.Mais constatant mon malaise,il me dit :"si tu veux je te ferrais visiter pendant la pause."
_ok,je veux bien,lui reponds -je

Puis s'installe le silence,comme si on suivait le cours  quoi.Enfin surtout moi.
A la fin du cours,le prof interpelle mickael et lui demande de m'encadrer afin que je puisse me reperer. Il accepte et me demande de le suivre.Il m'emmene faire le visite.
_content d'etre là?
_oui.Enfin je sais pas trop.En tout cas merci de passer ton temps avec moi et...
_C'est rien.En tout cas ,si ce n'etais pas moi ,ce serai quelqu'un d'autre _Oui mais ce quelqu'un ne l'aurait fait qu'apres la demande du prof tandis que toi..
_bon ok!on continue ou..?

encore coupé court,on dirai qu 'il n'aime pas trop recevoir les compliments.Alors on continue les visites et avant la fin,je lui demande les toilettes..On arrive devant les toilettes et ayant envie de pisser ,je m'avance dedans et il me suit tout juste derriere.Et je l'impression qu'il me matte le cul;Qu'est ce que je m'imagine encore?peut etre que je me fait seulement des idées.Tout en pissant ,lui aussi,j'ai pas pus m'empecher de regarder sa queue.
_pourquoi tu matte ma queue?m'a t-il demandé oh!merde.J'etais tout rouge et j'allais dire quelque chose mais aucun mot ne sorte de ma bouchvEt il continue:"tu la trouve belle ma queue?"
_Impressionante,oui,lui ai je repondu
et oui,sa queue etait vraiment enorme.il ne bandait pas totalement mais cela me semble déjà dans les  18cm.Alors imagine s'il bande dur.
_Tu peux le prendre si tu le veux.Meme me sucer,si tu veux.

J'en crois pas mes oreilles. Je tente de reprendre mes esprits et comme un con,je lui tourne le dos tout en marmonant"faut qu'on retourne en classe,c'est mieux"
je sais pas  ce qu m'ai pris de dira ça pourtant au fond de moi une voix hurla d'envie de ce beau sexe.Mickael  me regarde sans comprendre et se sent mal à l'aise d'un coup mais il se ratrappa vite en me disant "desolé,je crois que...enfin tu me plais beaucoup Jo.C'est vrai que je suis pas un bogoss et je comprenrends si je t'attire pas.Mais j'ai cru comprendre que tu etais gay.suis vraiement desolé!"
Je vois de la tristesse dans ses yeux.Mais j'etais aussi troublé par cette declaration.Des larmes envahissent ses joues.
_Excuses moi...me demande t-il encore une fois vu que je ne dis toujours rien.

La sonnerie annonce la reprise du cours et je lui dis que mieux vaux qu'on s'en aille.
Je n'arrive pas à le croire.Qu'est ce que je suis con ;bete ,idiot ou je sais plus.Je refuse d'etre interessé par un garçon ou plutot qu'un garçon s'interesse à moi.Moi qui n'a jamais eu de relation avec quelqu'un.La seule relation que c'est ma main droite.Moi meme je comprends pas ma reaction.Mais bon bref.

Arrive en salle on ne se parle pas et pire il ne me regarde plus.Mais soudain nos regards se croisent et là ses yeux sont pleins d'inquietudes.
Fort heureusement personne ne font attention à nous.Je lui ecrit un petit mot pour lui dire de m'attendre à la fin du cours.

A la sortie de classe,comme c'etait mercredi et qu'on a pas cours l'apres -midi,je lui dis si on peut passer l'apres midi ensemble et aller manger quelque part pour discuter.Ce qu'il accepte d'ailleurs avec plaisir.Je lui fait petit sourir,ce qui lui fait sourir à son tour.

_Il faut que j'appelle chez moi pour leur dire que je rentre pas maintenant et tu devrais faire pareil,lui dis-je _t'inquietes, y a personne chez moi  avant 20h donc je suis libre C'est alors qu'une idée me vienne en tete.

Alors je lui propose d'aller chez lui.Il me regarde sans dire un mot alors je lui confirme que oui je veux bien venir avec lui pour aller chez lui.Sur le chemin de retour chez lui on parlait de tout et de rien,me rancontant un peu sa vie,ce qu'il aime.On dirai qu'il a envie que je le decouvre,mais on n'a pas touché mot de ce qui s'est passé ce matin dans les toilettes.Arrives chez lui .il me demande ce que j'ai envie de boire comme jus.Là j'ai eu envie de lui repondre "ton  jus" mais mais il m'a precedé qu'il n'a que du jus de fruit à moins que je veux autre chose en attendant qu'il nous prepare à manger.

Je m'approche de lui,lui entoure des mes bras tout en lui carressant le torse.Il bougeait pas ,ne dis aucun mot.Puis il se retourna face à moi et me regarda droit dans les yeux.A ce moment là,j'avais mes mains sur son dos et je remonte doucement main droite ,tout en lui carresssant le dos,la nuque,vers sa tete et la pousse pour se rapprocher de la mienne.Je l'embrasse timidement et j'ai essayé de trouver un passage pour ma langue mais je sens aucune reponse de sa part.Je m'arrete dans mon elan sans  lacher mais mains.
_qu'est ce que tu fais Jo? m'a t_il demandé

Je l'ai regardé,je n'ai jamais regardé un garçon de cette façon,"euh.;"balbutias-je J'ai une etrange sensation face à ce garçon.
Je detourne la tete,qu'est ce qui me prend ?
Il retient ma tete droite face à lui et vient poser ses levres sur le miens.Je decouvre enfin cette sensation que j'ai tant revé:sentir la bouche de quelqu'un posée contre la mienne,de recevoir sa langue et de donner la mienne.

Je savourais cet instant'etait delicieux

rapadang

grojyv_33@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.