Best Of Cyrillo

Page précédente

Ne ratez pas les cours !

Et puis zut je tente le coup cela fait déjà longtemps que j'ai envie de me faire ce prof de lettres
À la fin du cours je me dirige donc vers mon prof et lui dit" il faudrait que je vous parle, c'est important"
Il me sourit de son sourire que je connaissais bien et qui me faisait craquer
"Pas de soucis je finis mes cours a 18hoo viens me voir en salle des profs a cette heure nous ne serons pas dérangés" me répondit 'il

A 18h00 je me dirigeais vers la salle des profs j'entrais il se tenait la debout regardant par la fenêtre
Il m'invita à m'asseoir et vint se mettre en face de moi
"Alors que se passe t'il" il posa sa main à plat sur la table
Je ravalais ma salive et posais ma main sur la sienne en lui disant
" J'ai envie de vous "

Il ne retira pas sa main et son sourire éclaira de nouveau son visage et me répondit un peu ironique "difficile, la maintenant "
Je lui rétorquais "vous vous moquez"
Il me caressa la main et me dit "écoute je te donne les clefs de chez moi, vas y et attend moi j'ai une course d'une demi-heure à faire, met toi a l'aise la bas "
Il me donna les clés et déposa un bisou sur ma joue et dit
"File, j'arrive"

Je savais ou il habitait et je m'y rendis rapidement arrivé sur place je trouvais l'appart j'y pénétrais et commençais à faire le tour du propriétaire
Il y avait des tonnes de livres mais l'appart était arrangé avec gouts
J'avais attrapé chaud et décidais de prendre une douche, l'eau me fit reprendre mes esprits et je faillis repartir mais mes sens en ébullition furent plus fort
Je sortais de la douche et décidais de rester juste en caleçon et tee shirt il ne mit pas longtemps à arriver il frappa a la porte j'allais lui ouvrir il entra déposa sa sacoche referma la porte et me prit par les hanches

A ce moment je sentais mon petit prof de lettres contre moi nos lèvres se mélangèrent il faillit m'étouffer il se recula et me dit
"Je vois que tu t'es douché tu as bien fait, je vais en faire pareille" et il se dirigeât vers la salle d'eau
En un temps record il se doucha et ressortit nu sous un peignoir de tissu fin

Il me rejoint dans le salon m'installa dans le sofa puis me proposa à boire
J'acceptais un verre de soda
Il revint et se mit à cote de moi son peignoir entrouvert laissait apparaitre une poitrine légèrement velue et pas trop musclée je me lovais contre lui et ma main alla fouiller dans ce peignoir
Nos bouches se collèrent à nouveau nos langues se mélangèrent il m'étreignait avec force et je pouvais sentir son sexe contre moi

Il m'ôta mes frusques et se pencha comme un mort de faim sur ma queue sa langue parcourra le gland avec technique et ses lèvres ne tardèrent pas à envelopper ma tige
J'étais aux anges son lent va et vient provoquait chez moi un état de bonheur je le relevais avant qu'il ne fit l'irréparable et jetais a terre son peignoir

La je découvris un superbe sexe brun large et long je m'agenouillais vers cette offrande et commençais à m'en délecter il me saisit la tête et s'appliquait à faire avec un doux va et vient aux râles de plaisirs que je lui tirais

Je savais que j'étais performant au bout de quelques minutes il me releva nos bouches se saluèrent encore et encore puis il me retourna contre lui comme ca debout je sentais sa tige battre contre mes fesses et lui me serrait encore plus fort
Je me libérais de cette étreinte et me penchais vers l'avant posé sur une table trouvée la il s'agenouilla puis commença avec sa langue à me fouiller l'anus je pouvais sentir au millimètre prêt le trajet de celle ci
Elle ne tarda pas à vouloir forcer l'entrée de mon intimité elle y parvint aidé par un doigt agile

Il se releva puis appliqua son gland sur ma rondelle puis poussa sa verge rentra avec douceur et il réussi à la guider jusqu'a la garde enfin il commença un merveilleux va et vient puis accéléra
J'avais le cul en feu il ne tarda pas a m'inonder les entrailles sa verge dégonflant il se retira naturellement
Je restais ainsi penché a savourer la brise fraiche sur mon anus il me releva puis me dit "a ton tour de me prendre"

Il s'allongea sur la table dos contre bois et releva ses jambes
Je vins positionner ma queue contre sa rondelle et d'un coup je rentrais avec facilité ce cul la avait du en voir des grosses et des pas mures

Il posa ses jambes sur mes épaules et me souda lui ses mains sur mes fesses il exultait
Je pus néanmoins pratiquer un long va et vient et puis je me déversais dans son antre en plusieurs jets
Ainsi repus je me dégageai et retombai dans le sofa tout près lui restai quelques minutes allongé ainsi puis il se releva et vint se blottir contre moi
La soirée bien avancée continua après un bon repas je passais la nuit avec lui je crois bien que c'est a ce moment que je suis tombé amoureux de mon petit prof de lettre depuis nous vivons ensemble et cela dure depuis 10ans

Alors même si vous n'êtes pas bon en lettres ne désespérez pas.

Jype

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.