Best Of Cyrillo

Page précédente

Rencontre avec un passif

En 1995 J'ai été muté à Arles, charmante ville ou il est agreable de vivre. Lorsque je suis arrivé je connaissais quelques amies et amis. Il faut dire qu'à l'époque j'avais 45 ans 1.85 90 kg look BCBG et venait de divorcer.
Apres mon installation mes soirées etaient longues et un soir sur le minitel , je me connecte sur un reseau gay.

Surprise un homme de 38 ans 1,70 70 kgse met à dialoguer avec moi. il me precise qu'il habite Arles qu'il est celibataire et qu'il souhaite etre soumis à un homme.
Apres plusieurs connections, il me donne son numero de telephone et qu'il souhaite me rencontrer.

Moi qui suis à la recherche d'une amie, j'hesite puis il me recontacte et insiste pour un rendez-vous. Je lui fixe un rendez vous dans les toilettes publiques d'un jardin il ok et me dit que je serai agreablement surpris.

La rencontre à lieu, on discute puis il va dans une cabine et me dit d'attendre quelques minutes plus tard la porte s'ouvre, il est en soutien gorge avec un slip en cuir et une laisse autour du cou.
Il me dit qu'il est mon soumis et me tend la laisse et commence à enlever son soutien gorges puis son slip en cuir il me montre son zob qui bande et son cu poilu J'ai peur qu' une personne nous surprenne. Je l'invite à se rabiller et lui dit que nous allons discuter dans un café.
Il passe en revue sa jeunesse sa vie qu'il est au ange de m'avoir trouvé je suis l'homme de ses reves. il a eu un copain il y a longtemps qui est decedé dans un accident de la route et depuis il vit seul. Sa famille est dans le nord de la France et il n'a que des relations de boulot.

Il bosse dans l'hotellerie avec des horaires decallés. Nous nous quittons apres qu'il m'est donné son adresse, je lui laisse mon munero de portable.
Deux jours apres il me telephone et me dit qu'il m'attend chez lui vers 15 heures.
Je m'y rends la, il est à poils avec colliers laisse, poignets de cuir noirs aux pieds et aux mains et il bandait dur Ausi sec il m'a defait mon pantalon baissé mon boxer et a commenceé à me lecher le pubis, la queue, les couilles puis a alterner en me pompant et me bouffant la rondelle et la, j'ai joui.

Il m'a mit une capote avec la bouche pour que je le bze j'ai commencé à lui mettre un doigt avec du gel puis deux puis trois il etait en trance puis je l'ai bze avec force il a apprecié et m'a dit merci.

Ensuite il m'a lavé et a voulu que je lui rase la raie, puis s'est habillé en soubrette pour servir le repas Je suis reparti que le lendemain matin  et il m'a dit qu'il irai bossé sans slip et avec des bas et un porte jarettele.

Dans une prochaine histoire la suite

Jean-Pierre

jean-pierre13200@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.