Page précédente

Comment j'ai rencontré mon maître:

Après avoir consulter plusieurs annonce sur le net je répond a l'une d'elles, un mec, 40ene d'année, brun, imberbe, dominateur, cherchant une petite salope pour plan cul régulier..
Après quelques échanges de mail pour mieux se connaître, il me donne rdv chez lui, avec pour consigne de venir habillé en tee shirt, bas de jogging, slip, chaussettes, baskets, et surtout de venir à l'heure.
Arrivé a son immeuble (et a l'heure) je sonne a l'interphone.

-allo ?
Alors je réponds par le mot de passe qu'il m'a donné.
-bonjour, je suis la lope que tu attend.
- ok, je descends.
30 secondes plus tard il est venu m'ouvrir la porte, habillé en jogging, casquette et m'a demander de le suivre.

Nous avons descendu des marches en colimaçon qui donnaient sur les caves, et arrivé en bas il m'a ordonné de me mettre torse nu, je me suis exécuté, là il as sorti sa bite de son jogg et m'as dit.
- allez viens me sucer la bite.

Je me suis donc mis a genoux et pris sa bite encore molle dans ma bouche pour la faire gonfler, je jouais avec ma langue en la rentrant dans son prépuce pour y atteindre son gland, le décalottant et le recalottant de ma main tout en le suçant, je sentais sa queue gonflé peu a peu en l'entendant gémir et m'insulté.
- hum !!! Ouai !!! Suce bien salope !!! Vas y. ouai. comme ça. hum. T’es une bonne petite salope toi hein ? T'aimes la bite hein chienne ?

Je lui répondais que par des mouvements de tête et des grognements qui voulaient dire oui.
-hum. ouai, ça se voit. Alors allez. Vas-y. Suce. ouai. Hum. tu ferais une bonne petite pute toi tu sais. tu aimerais devenir ma pute ? Je te ferais sucer les bites de mes potes. Suis sûr que t'aimerais ça hein salope ?...
Aller ! Vas-y lève toi et désape toi salope, mais garde ton slip. Mets toi face au mur et penche toi en avant.

Là il pris un couteau ou un ciseaux et me déchira l'arrière de mon slip, me mit une claque sur le cul en l'écartant pour voir mon trou, crachant dessus et me mit un doigt.

- hum. ouai. tu te fais souvent défoncé apparemment. Ho putain. Quel cul de pute. tu vas voir je vais te défoncer comme une renne ma salope. T’aime bien la bite de mecs hein ?
(Tout en me claquant le cul) allez !!! Dis moi que t'aime ça salope. Dis que t'as envie de te faire culbuter comme une chienne.
- oui. Oui. Défonce moi la chatte comme une bonne chienne.

Il me graissa le trou, y enfourna sa bite et tout en me limant, me disait.
- ho ! Putain. ouai. Quel cul. ça rentre bien ma salope. Hum. ouai. tu va voir. Je vais faire de toi ma pute. Un bon vide couilles pour mes potes. Tu vas voir. Eux aussi ils vont bien te défoncer comme une petite chienne.

Peu a peu, plus il me défonçait plus il changeait de ton  qui devenait de plus en plus menaçant, puis d'un seul coup il s'enfonça entièrement dans mon cul, y resta bloqué, m'a attrapé par les cheveux en les tirant en arrière et me dis.
- ok mec. a partir de maintenant tu deviens ma salope attitré. Je vais te dresser en bonne putain a jus.

Là, il se retira d'un coup et s'enfonça d'un coup brutale comme pour me faire comprendre que je n'étais plus que sa chose, sa putain comme il le disait. Il me défonça de plus en plus vite, puis me fit mettre a genoux pour me refaire sucer sa queue et éjacula sur mon torse dans de grand râle de jouissance.
Il se rhabilla, fouilla dans mes poches de mon blouson et me confisqua ma carte d'identité en me disant.
- maintenant tu n'es qu'une petite pute et un trou a bites, si tu veux revoir ta carte d'identité tu fera ce que je te dis, donc rdv demain même heure.

Puis il est repartit me laissant comme ça seul. Je me suis rhabillé et suis rentré chez moi. Le lendemain matin en consultant mes mails, il y  avait un message de lui m'ordonnant de venir au même endroit a la même heure habillé de la même façon que la veille avec mon slip déchiré si je voulais récupérer ma carte. Je m'y suis rendu, puis même scénario, je me suis présenter a son interphone en lui disant cette fois-ci que j'étais « sa pute » il est descendu et sommes retournés dans les caves.
Là 2 mecs étaient en train de fumer, (2 potes a lui) puis il m'a présenté.

- Salut les mecs, voici ma nouvelle putain, une bonne chienne avec 2 bons trou a niquer.
Puis s'adressant a moi.
- aller salope désape toi.
Je me suis donc exécuté, en enlevant blouson, tee shirt, jogg, mais en gardant mon slip déchiré.
- a genoux chienne et suce.

Là, les 2 mecs on sortie leur bite et tour a tour me les ont fais sucer avant de m'enculer.
Ils m'ont fais sucer leurs bite et m'ont enculer dans toute les positions, en gémissant et en m'insultant de bonne pute, de bonne chienne etc..
Après les avoir bien vider chacun leur tour ils sont repartis, mon Domi tout en me rendant ma carte d'identité me dit alors.
- Tiens je te rends ta carte mais sache que j'en ai fait une photocopie, donc si dorénavant tu ne suis pas mes ordres je viens direct te chercher chez toi et crois moi, si je dois venir, tu vas dérouiller. T’as pigé salope ?
- oui ok

Comme la veille je me suis retrouvé tout seul dans cette cave couvert de sperme, me suis rhabillé et rentré chez moi.
Depuis, du stade de salope je suis passé au statut de pute et dois exécuter tous ses ordres.

lope91

ericm91@voila.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.