Page précédente

Repetiteur

Voici une belle aventure qui m’est arrivé  il y a qq temps. A l’époque j’avais 22 ans, j’étais étudiant et pour me faire un peu d’argent, je donnais des cours en math, physique et chimie a d’autres étudiants qui étaient plus jeunes et moins doués que moi.

J’avais donc toutes les semaines  4 ou 5 étudiants et étudiantes que j’aidais à progresser. Mais  il y en avait un en particulier chez  qui j’avais bcp de plaisir à aller. Il avait 17ans, châtain clair, 180cm, yeux bleus, sportif et il avait l’air bien foutu et surtout très mignon et très sympa.
Moi je fais 182cm pour 75 kg, assez sportif aussi, brun yeux marrons, et une belle queue de 19*5,5cm.

Je le voyais donc  2 fois par semaines et un soir j’allais boire un verre dans un bar gay et j’ai eu le plaisir de le voir assis à une table avec un autre mec super mignon, de son âge, un peu plus petit que lui, très mince et très sexy.
Ils m’a vu, m’a fait un grand sourire et m’a proposé de venir boire un verre avec eux. J’ai bien sûr accepté avec plaisir et nous avons passé la soirée à rire, à discuter et à se dragouiller un peu… A la fin de la soirée, Mathieu, mon élève m’a demandé si Adrien, son ami, pouvait faire un ou deux cours de math avec moi. J’ai bien sûr accepté avec plaisir et le rendez-vous étais pris pour la semaine d’après.
J’ai passé la nuit à me branler en fantasmant sur ce qui pouvait se passer entre nous trois, et je dois dire que mes fantasmes étaient loin de la réalité, dont voici l’histoire.
Mardi en fin d’après midi je me rends donc chez Mathieu, comme d’habitude ces parents ne sont pas là et il me fait rentrer. On va bosser dans sa chambre et Adrien est la, assis au bureau en train de préparer ces affaires, ont ce dit bonjour et ont commence à parler un peu math. J’avais Mathieu à ma gauche et Adrien à me droite et j’avais de la peine à me concentrer sur leur questions. Surtout que le bureau était petit et que nos jambes se touchaient. A moment j’ai dit que j’allais au toilettes et quand je suis revenu dans la chambre, ils étaient les deux nus sur le lit, leur queues raide et leur torse sans poils invitaient à les rejoindre. Mathieu avec une queue d’environ 16 -17cm tandis qu’Adrien en avait une légèrement plus grande, environ 18 cm.
Ils étaient beau à croquer.

-              Mets toi à l’aise et viens nous rejoindre, ca fait depuis samedi qu’on pense a toi et à ce que tu dois avoir dans le pantalon.
Je me suis pas fait prier et me suis foutu a poil, ma queue était déjà à moitié bandée et ils sont venus les deux au bord du lit pour me caresser les cuisses, les couilles et la bite. Je n’ai pas mis longtemps avant de bander dur et ils m’ont souris en disant qu’ils allaient bien s’occuper de me vider totalement. Ils m’ont souris et on commencé à me lécher les couilles, la queue et le gland.

J’étais au paradis, deux petits mecs mignons passaient leur langue sur ma queue. Au bout de 5 minutes je me suis penché en avant et j’ai glissé mes doigts dans leur cul respectif, Mathieu c’est alors mis à quatre pattes sur le lit, le cul bien tendu et m’a dis qu’il voulait sentir ma grosse bite en lui. Adrien à alors craché sur mon gland et sur la rondelle de Mathieu, j’ai glissé deux doigts pour bien lui lubrifier le cul et Adrien lui a écarté les fesses.
-              Prends le bien a fond il aime les grosse bites !

Je me suis approché de lui et j’ai glissé mon gland entre ses fesses, puis j’ai posé le bout de ma queue gonflée a bloc sur sa rondelle et j’ai poussé doucement, son cul c’est ouvert et j’ai fait rentrer mes 19cm bien a fond jusqu’à ce que mes couilles viennent toucher les siennes. Hmmm c’était bon et chaud et je ne devais surement pas être sa première queue.
J’ai commencé a bouger doucement dans son petit cul, Adrien est venu devant Mathieu pour se faire sucer la queue, j’étais super excité et j’ai commencé à la baiser plus fort et bien à fond. Adrien m’incitait à baiser Mathieu.
-              Vas-y Seb, baise le bien à fond, il adore ça, une vrai petite salope, défonce lui le cul et après c’est moi que tu va baiser avec ta bonne grosse queue !

Je me suis activé a fond dans le cul de Mat, je sortais ma bite à chaque fois et lui la plantait a fond, Adrien lui baisait la bouche en lui tenant les oreilles et le pauvre Mathieu avait de la peine a respirer.

Je lui ai baisé le cul pendant 15 bonne minutes, enfonçant ma queue a fond, le transpirais de sueur et Adrien a sortis sa queue et est venu derrière moi pour me lécher le cul, enfonçant sa langue entre mes fesses,  j’étais sur le point de jouir. Je les ai prévenus et ils se sont les deux mis visage contre visage, la bouche bien ouvertes et les langues en train de me titiller le gland.
J’ai pas mis long à gicler sur les visages et dans leur bouches, 8 bons gros jets de foutres bien épais, ils en avaient sur la langue, dans la bouche, sur le menton et ils s’embrassaient pour se partager mon jus. Adrien est ensuite venu me pomper le gland pour faire sortir la dernière goutte. Je me suis couché sur le dos et ces deux beaux petits mecs sont venus me laver la queue, la couille et le cul. Ils m’ont sucé et lécher pendant 10 minutes et ma queue c’est remis à gonfler. Adrien a sourit :
-              Hmmm ca va être à moi de me faire baiser maintenant !
-              T’inquiète pas tu auras ta dose aussi, vous m’exciter tellement que je pourrais vous baiser toute la journée !
Adrien c’est mis au bord du lit, le cul presque dans le vide et il a remonté ses jambes sur son torse et passé ses bras sous ses genoux. Il avait le cul bien offert et je me suis levé, j’ai craché sur son trou et glisser un doigt, puis deux, puis un troisième, il avait un trou bien large et je lui ai souris :
-              On pourrait presque si mettre à deux dis moi !
-              Oh oui on peut s’y mettre a deux, crois moi !
J’ai posé mon gland bien dur sur son trou et je me suis enfoncé d’un coup, Adrien à gémit :
-              Vas y baise moi comme une pute, défonce moi le cul !
-              Je vais te baiser bien à fond ma petite salope !
Mathieu est venu sucer la queue d’Adrien et a glisser un doigt dans son cul. Je défonçait le joli petit cul d’Adrien, donnant des grands coups de reins bien fort, et lui gémissait comme une chienne, j’avais jamais connu deux mecs aussi salope et je dois dire que je prenais grave mon pied !
-              T’aime ma queue Adrien, t’aime te faire défoncer ?
-              Putain oui éclate moi le trou, j’aime ta grosse queue pleine de foutre !

J’allais a fond dans son cul, pendant 15 minutes je l’ai baisé a fond, sortant ma queue de temps en temps pour voir son trou rose bien ouvert et Mathieu en profitait pour glisser un deuxième doigt et je me plantais a fond en lui. Adrien gémissait de plus en plus. J’adorais lui baiser le cul. J’adorais leur baiser le cul.
Mon jus commençait à être prêt a sortir, j’ai calmé la cadence et donné des coups moins rapide mais plus violent dans son cul. Mathieu s’est redressé pour lui donner sa bite a sucer, il lui enfonçait sa queue bien a fond dans la gorge. Son trou était ouvert a fond et je sortais ma bite a chaque fois pour lui enfoncer mon pieu d’un coup de rein bien fort jusqu’au fond.
Mathieu c’est branlé à fond :
-              Putain je vais gicler, avale tout salope !
-              Donne moi ton jus, remplis moi la gueule !

Et Mathieu c’est vidé sur le visage et dans la bouche d’Adrien, 5 jets violents qui allait bien au fond de la gorge. J’ai accéléré mes mouvement dans le cul de cette petite salope, il avait du foutre sur le visage il m’a regardé et a gémit de plus en plus fort.
-              Putain je vais gicler sans me toucher ! Baise-moi ! Baise-moi plus fort !
-              Vas-y gicle salope, mais ne touche pas ta bite !
Adrien à crié et j’ai continué à lui baiser le trou, son corps s’est contracté et il a giclé 6 jets de foutres sur son visage et son torse.

J’ai sortis ma queue, me suis branlé a fond et Adrien c’est redressé pour m’offrir sa bouche grande ouverte, je lui ai balancé 6 jets de foutres sur le visage, les cheveux et dans la bouche. Mathieu léchait tout ce qu’Adrien n’avalait pas. J’étais en sueur et ma queue sursautait a fond.
On s’est écroulés tous les trois sur le lit et on a rien dit pendant 30 minutes. Epuisé, collant de sueur et de foutre, heureux et vidés.

Fred

fredl32@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.