Page précédente

Épisode précédent

De retour à Paris -2

Arnault et Sandrine habitait Montreal depuis quelques années. Il avaient pris la décision de retourner vivre à Paris et quittait le Quebec dans quelques jours.

Merci pour les courriels. N'hésitez pas à me donner vos commentaires et me laisser savoir si mes histoires vous ont fait jouir!

Dans l'année qui a suivi, j'ai communiqué par courriel avec Arnault et Sandrine à quelques reprises, mais jamais je n'ai écrit à Arnault seul. Sandrine était toujours incluse dans nos courriels. Nous aurions sûrement pu faire en sorte de nous écrire Arnault et moi, mais nous ne l'avons pas fait. Entretemps, je m'étais fait un copain, mais nous ne vivions pas ensemble. Mathieu était un beau grand châtain à la taille mince, assez musclé, assez passif, au teint foncé. Il avait une bite comme je les aime: rosé, 19cm, uncut et goûteuse à souhait. Ses couilles étaient grosses et bien remplies. J'adorais le sucer... Et il aimait que je le suce. De mon côté, j'adorais qu'il me liche le cul. Il pouvait me faire jouir seulement avec sa langue qui me pénétrait et me lubrifiait la rondelle. 

Pour revenir à Arnault, Un courriel arriva après cette année d'attente. Arnault venait à Montréal pour le travail et il me demandait de l'héberger pendant deux jours. Je répondis immédiatement qu'il n'y avait pas de problèmes. J'étais très excité. J'ai passé la semaine suivante à me créer un tas de scénario de baises et à me remémorer son odeur. Mes baises avec Mathieu ont été encore meilleures! Mathieu appréciait bien me labourer le cul avec sa bite. Il me défonçait complètement et j'en redemandais toujours. Une nuit, Mathieu m'a enculé à trois reprises. Il me jouissait dans le cul et j'en voulais toujours plus. Je pensais à Arnault pendant qu'il me baisait. Dans la même nuit, je me suis aussi doigté à plusieurs reprises et pénétré par un gode pendant que je suçais Mathieu. J'en voulais toujours plus. Mathieu ne comprenait pas trop ce qui m'arrivais, mais il en profitait. 

La semaine suivante, j'allais chercher Arnault à l'aéroport Dorval. Je ne savais pas trop comment réagir puisque notre situation n'était pas claire. J'attendais devant la porte des arrivées internationales. C'est alors que je le vis apparaître. Le sourire qu'il me fit enleva tous les doutes que j'avais. Il me sauta au coup! On se dirigea vers ma voiture. Dès que j'ouvris le coffre de la voiture, il me prit par la tête, m'approcha et m'embrassa. Je me suis presque étouffé tellement il était passionné. Je pris soin de répondre à son baiser et j'inondai mes narines de son parfum. Ce que ça m'avait manqué! On ne pu se retenir! Comme si nous l'avions planifié, on alla se cacher derrière la voiture à l'abri des regards. Je sentais la bite d'Arnault au travers son jeans qui allait exploser. Il détacha mon pantalon et sortit ma bite. Il baissa ensuite mon slip en bas de mes fesses et me tourna. Il fit de même avec son jeans et son slip et licha son doigt pour me mouiller le cul. La pression de son doigt sur ma rondelle me fit jouir instantanément. J'envoyai de longues coulisses de sperme sur le capot de la voiture. Arnault poussait sa bite sur ma rondelle et donna un coup de bassin qui me fit prendre sa bite en totalité. La douleur fut intense, mais il ne semblait pas s'en faire. Il commença à me limer le cul dans de grands va-et-vient. Au bout d'environ une minute, il n'en pouvait plus. Je sentais qu'il allait me cracher son sperme. En quelques secondes je me trouvai à genoux devant lui, sa bite dans le fond de ma gorge. Je me masturbais tout en le suçant. Quelques secondes plus tard, je sentais son liquide chaud me couler dans la gorge. Au même moment, j'eus un autre orgasme qui lui gicla sur les souliers. Il y avait tellement de crème dans ma bouche que je dus en laisser couler sur le bord de mes lèvres. Après lui avoir nettoyé la bite avec ma langue, je me levai et Arnault licha tout le sperme sur mon visage. On prit le temps de se prendre dans nos bras. Je me sentais tellement bien. Ses bras étaient très ré!
 conforta
nts. 

Dans la voiture, je pris soin de lui dire que j'avais un copain et qu'il nous attendait à mon appartement. Contrairement à ce que je pensais, Arnault ne paru pas déstabilisé et avait même l'air content. 

Après une dizaine de minutes de route, Arnault commença à me frotter la cuisse et rapidement frotta ma bite à travers mon jeans. Bien que j'eus 2 éjaculations dans les derniers 20 minutes, je bandai en l'espace de quelques secondes. Arnault sortit ma bite et l'avala en quelques secondes. Ses lèvres étaient tellement douces. je sentais mon gland dans le fond de sa gorge. Il continua à me sucer et faisait des va-et-vient rapides comme je les aime. Ma bite entrait et sortait de sa bouche presque complètement. Il avait une ardeur au travail qui me faisait bander comme jamais. Ma bite semblait plus dure qu'à l'habitude. Il n'avait cessé de me sucer comme un défoncé. Sa salive coulait partout autour de sa bouche et inondait la base de ma bite et de mes couilles. Après une quinzaine de minutes, je dis à Arnault que j'allais jouir. Il continua à me sucer en y mettant encore plus d'ardeur. Je lui lançai quatre grands jets de sperme au fond de la gorge. Il avala tout sans en manquer une goutte. Il prit soin de licher les quelques dernières gouttes qui sortaient de ma bite toute rouge en me masturbant.

En arrivant à l'appartement, je fis les présentations. On prit place au salon et on bu une bouteille de gin au complet. Mathieu et Arnault étaient bien saouls et moi, je commençais à  avoir une vision double! Mathieu proposa de jouer à vérité-conséquence. Ce jeu consiste à poser une question à un des joueurs à tour de rôle. Le joueur doit choisir vérité et répondre la vérité ou bien conséquences et subir une conséquence choisie par le joueur qui questionne. Arnault s'empressa de vouloir jouer. 

Mathieu fut le premier a poser une question. Il demanda à Arnault s'il avait déjà baisé un mec. Arnault se sentit mal à l'aise et décida de subir la conséquence. Mathieu se leva, alla dans ma chambre et revint avec un gode de 25 cm de longueur et de 7cm de circonférence et un tube de lubrifiant.

M: Pour conséquence, Simon t'enfilera ce gode jusqu'au fond. Tu sauras ce que c'est de se faire baiser par un mec.

Je pris donc le gode et pendant ce temps Arnault enleva son pantalon et son slip. Il se mît à quatre pattes et leva son cul dans les airs. J'avais sa belle rondelle blanche devant mes yeux et je commençai à bander aussitôt. Je mis du lubrifiant sur sa rondelle et y inséra un doigt afin de dilater son anus. Je mis du lubrifiant sur le gode. Ma bite mouillait dans mon slip. Je sentais que Mathieu était excité aussi. Je pris le gode et posa le bout sur l'anus d'Arnault. Je sentis un frisson parcourir son corps. Je poussais lentement afin de ne pas faire mal à Arnault. C'est alors qu'Arnault commença à reculer son cul afin de faire rentrer le gode plus profondément.

M: c'est sûr que tu t'es déjà fait baiser dans le cul salaud. 

Mathieu commença à se frotter l'entre-jambe. Je regardais le spectacle: Arnault qui voulait que je lui mette le gode dans le cul et Mathieu qui se frottait la bite. Arnault était rendu à la moitié du gode et il gémissait de plaisir. Mathieu était bandé dur et sortait sa bite de son jeans. Je continuais de pousser le gode et je l'avais maintenant tout rentré dans son cul. Arnault s'enculait lui-même avec le gode en donnant de grands coups de bassin. Ma bite était maintenant gonflée à bloc. Je mouillais dans mon slip et je me frottais maintenant l'entre-jambe avec ma main ne tenant pas le gode. Mathieu se leva et alla se mettre à genoux devant Arnault. Il le prit par les cheveux et le força à lui bouffer la bite. Les 19 cm de Mathieu s'enfonçaient dans la gorge d'Arnault. Arnault gémissait à chaque coup de gode ou de bite. Sa salive coulait partout et il avait peine à respirer, mais il continuait à se faire mettre dans la bouche et le cul. Mathieu me demanda de foutre ma bite dans le cul d'Arnault. Arnault en gémissait encore plus. Je baissai donc mon jeans et mon slip et mis du lubrifiant sur ma bite. Au lieu d'enlever le gode et de mettre ma bite dans le cul d'Arnault, je décidai d'ajouter ma bite au gode. Quand je glissai mon gland dans le cul d'Arnault, ce dernier poussa un cri de douleur. J'en profitai pour pousser encore plus et rentrer quelques centimètres de plus. Mathieu regardait la scène pendant qu'il se faisait sucer et semblait adorer. La pièce entière sentait le sexe.: la sueur mélangé au lubrifiant et l'odeur de nos bites. Je réussis à pousser ma bite en entier dans le cul d'Arnault et il se mît à crier. Mathieu sortit sa bite et se masturba devant le visage d'Arnault. Après une minute, il éjacula sur son visage. Arnault ouvrit la bouche et avala quelques giclées de sperme. Il continuait à gémir. Mathieu se coucha sur le dos sous Arnault et commença à le sucer. En dedans de quelques minutes, je sentis l'anus d'Arnault se contracter autour de ma bite et je compris qu'il venait dans la bouche !
 de Mathi
eu. J'ai alors moi-même éjaculé dans le cul d'Arnault. Même après mes trois éjaculations, mes spasmes étaient toujours aussi forts. Je continuai de limer le cul d'Arnault pour bien me vider, mais maintenant, j'avais mal aux couilles!

Notre soirée se finit de cette façon. Nous étions tous épuisés. Nous nous sommes couchés les trois dans mon lit, nus. Le contact de notre peau collé les uns sur les autres, la chaleur et l'odeur de baise étaient indescriptibles. Je me suis endormi entre mes deux mecs blottis dans l'aisselle de Mathieu et entouré des bras d'Arnault.

Le lendemain, Arnault avait déjà quitté pour le boulot lors de mon réveil. Mathieu me dit combien il avait apprécié notre soirée. Je lui dis que j'étais surpris puisque je ne m'attendais pas à une telle ouverture de sa part, mais que j'étais bien content que ça lui plaise.

Au retour de nos journées de travail respective, nous nous sommes retrouvés pour le dîner (le souper québécois). Mathieu nous avait préparé un copieux repas que nous avons dégustés presque en silence. À la fin du repas, Arnault nous demanda ce que nous avions prévu pour la soirée. Puisque c'était déjà la dernière soirée d'Arnault avec nous, nous répondirent que nous souhaitions la passer avec lui.

A: Si vous voulez, j'aimerais bien jouer à vérité-conséquence. 

Mathieu et moi étions très heureux qu'il le propose.

A: Simon, as-tu déjà été infidèle à Mathieu?

La question était un piège puisque j'avais baisé Arnault la veille à l'aéroport sans que Mathieu soit au courant!

S: Conséquence 

Je crois qu'Arnault avait aimé son expérience de double pénétration puisque ma conséquence fut de me faire baiser par Arnault et Mathieu en double pénétration. Mathieu commença à m'embrasser tandis qu'Arnault était déjà à déboutonner mon pantalon. Mathieu enleva mon pull et je me retrouvai nu en quelques secondes. Mathieu et Arnault s'embrassait tout en se déshabillant mutuellement.cependant ce temps, je prenais ma bite en main pour me stimuler. Mathieu et Arnault faisait un 69 et ce ne fut pas très long avant que les deux soient bandés dur. Mathieu prenait la bite d'Arnault avec un grand plaisir. Leur deux corps étaient recouverts de sueur et j'étais très excité de voir ce spectacle. Arnault haletait et gémissais à chaque coup de langue sur son gland tandis que Mathieu lui était concentré sur la bite d'Arnault. Arnault avait peine à sucer Mathieu tellement il était excité par ce dernier. 

Mathieu arrêta de sucer Arnault et m'amena dans le lit. Il me demanda de me coucher sur le ventre. Il prit mes mains et attacha mes poignets à la tête du lit. Par la suite, il me redressa le cul en l'air. Arnault et lui commencèrent à me licher sur tout le corps. Mathieu prit ma bite dans ses mains et me masturbait en même temps. J'étais tellement excité. J'avais hâte à ma première double pénétration. À voir les bites d'Arnault et Mathieu, je pouvais voir qu'ils étaient excités aussi. 

Mathieu commença à me licher le cul. Sa langue poussait très fort et ramassait tout sur son passage! J'étais hyper excité et j'avais misère à me contenir. Arnault me masturbait à son tour, me masturbait et tentait lui aussi de me licher l'anus. Mathieu rentra un doigt dans mon cul. Il me pénétrait ardemment avec des va-et-vient et inséra un deuxième doigt sans attendre. La langue d'Arnault lichait maintenant mes couilles. Ils les prenaient les deux en bouche et les lichait et suçait. Mathieu entra un troisième doigt et le quatrième ne tarda pas. Je criai de douleur. Je n'étais pas habitué à autant! Mathieu se redressa et me rentra sa bite dans le cul. Arnault continua à me sucer quelques minutes pendant que Mathieu me rentrait sa bite avec une puissance démentielle. Je sentais ses couilles cogner et s'écraser contre mon cul. Il donnait des coups violents qui rentrait sa bite entière dans le fond de mon cul. J'avais une douleur intense mélangée avec un plaisir incroyable.

Mathieu arrêta de me défoncer. Arnault se coucha sur le dos en dessous de moi. Mathieu lubrifia sa bite et il me l'inséra dans le cul. Je fis des mouvements d'avant en arrière afin de sentir la bite D'Arnault me pénétrer. Après quelques minutes, Mathieu s'accroupi derrière moi. Je savais ce qui s'en venait! Mathieu posa sa bite contre celle d'Arnault et poussa pour agrandir mon trou. Je contractai mon anus dans un sentiment de douleur. Mathieu se retira quelques secondes et me dit de relaxer. Il réinséra sa bite et poussa tranquillement. Je ressentis le sentiment de douleur et de plaisir. J'avais deux superbes mecs dans mon cul.Après que Mathieu ait rentré toute sa bite, les deux commencèrent a me labourer. Je n'en pouvais tout simplement plus et j'eus un orgasme après quelques minutes.

Tout mon sperme alla sur le ventre d'Arnault. Mathieu et Arnault se retirèrent de mon cul et Arnault me prit par mes cheveux. Tous les deux se tenaient à genoux devant moi et se masturbaient. J'attendais leur giclées de sperme la bouche ouverte. Les deux éjaculèrent simultanément et me remplirent la bouche et le visage de jus. J'en avalai le plus possible et mes deux mecs se chargèrent de me nettoyer le visage avec leur langue. 

Mathieu me détacha et je me sentais toujours comme leur petite pute. J'ai adoré mon expérience et je souhaite qu'elle se répétera bientôt. Nous avons pris une douche tous les trois où les mains ont été baladeuses, mais rien de plus. 

Nous nous sommes couchés nus tous les trois comme la veille et nous avons dormissent comme des bébés. 

Le lendemain, Arnault devait nous quitter. Il est parti et nous nous sommes promis de nous revoir à Paris prochainement!

Sthiv

Simonthivierge@hotmail.ca

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.