Page précédente

Epidode précédent

Romain -2

 

Pendant que je remonte dans ma 106, Pascal monte sur son scooter à 3 roues. J’ai son adresse dans la poche mais je vais le suivre si je peux. Je programme quand même mon GPS pour me retrouver au cas où il me sèmerait dans la circulation.
Je viens de vivre un truc de fou.
Moi, me faire enculer et enculer un mec !!!
Purée, je suis devenu  un PD !!!
Moi le mâle dominant, le tombeur des donzelles, l’étalon parisien, je me suis fait monter par un mec qui m’a foutu sa queue dans le cul et dans la bouche !!!
Je l’ai sucé nom de dieu !!!
Et il m’a enculé !!!
Que je l’encule, on s’en fout, c’est qu’un trou à bite, mais que je me fasse mettre…
Mais qu’est ce qui m’a pris bon sang ??? Adrien tu es devenu complètement con !!!
Quiconque m’aurait dit que je vivrais cela encore hier soir se serait pris mon poing dans la gueule illico presto.
Mais je ne sais pas ce qui s’est passé quand je l’ai embrassé la 1ère fois. Je n’ai pas pu résister.
C’était magnétique.
J’ai ressenti une attirance comme jamais je n’en avais eu. Il fallait que je l’embrasse, et  il n’y avait pas d’autre possibilité.
Et j’ai adoré ça, en plus le contact de ses lèvres. Je me suis senti totalement électrisé et pétrifié.
Et puis ensuite, son baiser…mon dieu c’est si bon, il ‘a embrassé sans retenue, il s’est donné à moi, en toute confiance.
Et ces instants passés dans ses bras, ses doigts, à le sentir explorer chaque parcelle de mon corps…dehors comme dedans … c’était surréaliste….
Toutes ces nouvelles sensations m’ont totalement chamboulé.
 Jamais je n’aurais imaginé qu’un sexe d’homme soit aussi doux en main, en bouche et dans mon cul.
Que c’est bon de se faire pénétrer !!!
 Autant je savais ce que c’est que fourrer sa queue dans une chatte, mais sentir cette bite m’écarter le cul et me pilonner, c’était fantastique….
Bon, où je suis là ? Qu’est ce qu’il me dit le GPS ? Encore 500 mètres et je suis arrivé chez lui. La vache, je me sens nerveux comme une pucelle allant à son 1er bal du 14 juillet….C’est ridicule de se mettre dans un état pareil. Après tout ce n’est qu’une séance de cul. Mais quand même, avec un homme.
Je ne sais pas si je dois y aller en fait. Gouter au sexe entre mecs, c’est une expérience à vivre, ca putain, quelle expérience, mais la renouveler juste après ???
Et si j’y prends goût ?
Si finalement je n’aime plus  coucher qu’avec des mecs ?
Merde, je suis arrivé…et lui aussi…il m’attend devant la porte…et merde…il m’a vu…il me fait un signe de la main…Oui oui je t’ai vu…Et bien sûr il y a une place juste devant chez lui…
Mais pourquoi je suis mauvais comme ça moi ??? Il a été super sympa avec moi, il m’a donné du plaisir, sans retenue. Il a accepté que je l’encule aussi…
Bon allez, j’y vais… On doit déjà parler boulot a t’il dit en partant de sa maison. On va parler boulot alors…
Qu’est ce qu’il est mignon quand même… Mais qu’est ce que je raconte moi. ??? Enfin, si, objectivement c’est un beau mec, comme moi…

  1. Ca été Adrien pour trouver ?
  2. Avec un bon GPS, toujours.
  3. Allez, on monte ?
  4. Je te suis.

« Allez, on monte… », J’ai l’impression d’avoir tapiné là…Mais bon sang, qu’est ce qu’il m’attire ce mec !!! J’ai encore envie de l’embrasser. Retiens-toi Adrien, retiens-toi !!! Arrête de penser avec ta queue…
Ah il n’y a pas d’ascenseur…eh bien allons y pour l’escalier.
Je n’avais pas fais gaffe mais il a un de ces culs !!! Humm ca me donne envie. ON SE CALME ADRIEN…
5 étages à  pied, ca fait battre le cœur !!!
Ah ca y est, on arrive !!! Mais que c’est mignon ici !!! Je comprends mieux pourquoi il change pour la maison…

  1. Pose tes affaires sur le canapé si tu veux.
  2. Ok c’est sympa. C’est clair qu’entre ici et la maison, ca va te changer.
  3. Oui je passe de 30 à 150m² !!! ca permet de voir la vie en un peu plus grand…
  4. Pascal…
  5. Oui Adrien ?
  6. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée d’être venu ici.
  7. Pourquoi  ça ?

Oh la vache, la lueur d’angoisse dans son regard !!! Fais gaffe à ce que tu vas dire Adrien, du tact…

  1. En fait, je ne sais pas si je suis P.... enfin si j’aime les mecs…enfin si je dois...
  2. Quoi Adrien ? tu t’interroges sur ce qui vient de se passer ?
  3. Bah un peu…
  4. Tu as eu le temps de cogiter en bagnole c’est ça ?
  5. Oui

Oh, je me sens comme un gosse qui a fait une connerie….

  1. Je pense que c’est normal de se poser des questions.
  2. Oui mais c’est tellement confus, tellement soudain…
  3. Je ne pense pas que ce matin tu t’es levé en te disant « tiens si je devenais PD aujourd’hui… »
  4. Bah non t’es con….
  5. Je m’introduis dans ta vie et…
  6. Pas que dans ma vie…
  7. Oui pas que dans ta vie, et je bouleverse tes certitudes d’hétéro. A ta place je me poserais aussi des questions.
  8. Ah tu vois, toi aussi.
  9. Sauf que moi je suis Gay, Adrien. J’aime les hommes et coucher avec eux. Toi t’es bi, homme et femme…
  10. Jusqu’à présent surtout femme.
  11. Ecoute, si tu veux, on s’arrête là, et on se revoit demain pour reparler du projet de ma maison.
  12. Je ne sais pas…je ne sais plus… C’était super avec toi mais faut que je réfléchisse.
  13. Tu sais quoi ?
  14. Non..
  15. Je vais aller me doucher. Sers-toi un verre en attendant, réfléchis. SI tu veux partir, même pendant que je suis sous la douche, tu pars, et je ne t’en voudrais pas, et ça ne changera rien à mon appel d’offre, et si tu veux rester, tu restes et on dinera ensemble pour commencer.
  16. Oui, t’as raison, j’ai besoin d’un verre pour me poser et réfléchir.
  17. Bien. Les bouteilles sont ici, tu choisis, les verres là, tu te sers, les glaçons si nécessaire au frigo. J’en ai pour 15 minutes. A tout de suite… ou à plus tard….

Voilà, je me retrouve planté là dans le salon-salle à manger- cuisine-chambre de Pascal…Bon qu’est qu’il a à boire ? Tiens une vodka. Faut bien ça pour remettre les idées dans l’ordre.
C’est un vrai appartement de gay ici, au moins ça c’est clair. Entre les dvd de cul, les revues, le drapeau arc en ciel au mur et les photos de mecs, on sait qu’on n’est pas chez Mimile le routier…
Ah j’entends l’eau couler. Monsieur fait ses ablutions. En même temps avec ce que je lui ai mis comme jus, y’a du boulot. Enfin, si je m’écoutais, j’en prendrais bien une de douche moi aussi. Tiens je vais aller lui demander.
Toc Toc…il ne doit pas entendre avec l’eau…Toc toc toc… Il est sourd ou quoi ??? Bon tant pis, j’entre, de toute façon ce n’et pas comme si je ne l’avais jamais vu à poil…
Ah bah oui je comprends, il ne fait pas que se laver le corps…Il se branle…Oh la vache qu’est ce qu’il est beau comme ça sous l’eau en train de se palucher…et puis il faut reconnaitre qu’il a une belle bite…je connais plus d’une nana qui serait heureuse avec ça…C’est beau un mec à poil en train de se branler…ca me file la trique…oh punaise, je bande encore devant un mec…la vache il m’excite ce con…calme toi Adrien !!!
Allez, rien qu’une petite caresse… de toute façon, il est tellement absorbé par sa branlette qu’il ne va même pas voir que je suis là…
Hop, je sors la bête et….ahhh ouiiiiiii !!! Humm ouiiiiiii, qu’est ce que j’aime ça moi aussi !!! Oh la vache je mouille comme un malade !!! Humm, humm mm, ouiiiiiii !!!! Oh si je m’écoutais j’irais le rejoindre…ouiiiiiii la astique toi bien à fond mon petit Adrien, vas y oui je sens que ca monte…ahhh …
Tiens, c’est bizarre, y a quelque chose de différent…Merde !!! L’eau ne coule plus… oh la vache !!!

  1. Adrien…tu peux ouvrir les yeux s’il te plait…
  2. Hein, quoi…
  3. Je peux savoir ce que tu fais là ?
  4. Euh, je…
  5. Manifestement tu as réfléchi…
  6. Hein, euh, non….enfin…oh quel con je suis !!! mais quel con !! excuse moi c’est m’importe quoi ce que je fais !!!

OH la honte !!! La honte, bordel !!! Je me suis fais choper en train de me branler comme un gamin aux chiottes !!!! Mais c’est pas possible d’être aussi con !!!!

  1. Adrien, c’est pas grave, je trouve ça presque flatteur…égoïste mais flatteur.
  2. Je sais plus où me foutre Pascal, suis désolé, vraiment désolé
  3. Ce n’est rien Adrien…
  4. MAIS SI !!! je te fais la grande scène du «  je sais pas où j’en suis » et deux minutes après, je me branle dans ta salle de bains pendant que tu te…douches.
  5. Adrien, je m’en fous. Si tu t’es fais plaisir en me regardant me branler, alors tant mieux. J’aurais préféré t’accompagner voire le faire pour toi, mais un p’tit plaisir solitaire, c’est bon aussi parfois…

Oh ce sourire !!! Mais comment ne pas craquer !!! En plus là avec juste sa serviette sur la taille, la queue encore un peu raide moulée par l’éponge humide….C’est pas possible, je suis vraiment devenu PD…La preuve, je bande encore comme un âne !!! Bon bah ok, je suis un PD !!! Alors courage, et allons au bout des choses…

  1. Pascal, je crois qu’en fait…
  2. Oui ?
  3. Je suis en train de tomber amoureux…
  4. De qui ?
  5. Bah…de toi connard !!!!
  6. Ah.
  7. C’est tout l’effet que ça te fait ???
  8. Et bien, c’est…soudain…et inattendu…
  9. Ok j’ai compris, tu t’en fous…
  10. Pas du tout…
  11. Juste un coup ou deux de bites comme ça au passage et puis dehors l’hétéro… Tu en as baisé combien des hétéros comme moi avant mon tour ? Vous êtes comme ça de toute façon vous les Tarlouzes…On nique, on baise, et puis on jette comme une vieille capote…D’ailleurs, tu m’as bien eu… Pas de capote, rien pendant que tu m’enculais…Avec le pot que j’ai, en plus de m’être fait enculer, je vais m’être chopé une merde voire pire !!! Espèce de Salaud, je vais t’éclater ta petite tronche de tapette, et tu pourras plus jamais sucer des bites comme avant parce que tu auras plus de dents plus de langue plus de tronche…

Je vais le latter ce pourri, je vais le défoncer contre le mur !!! Et moi qui roucoule comme une poufiasse en chaleur !!! Ressaisis toi Adrien, prouve lui qui est l’homme ici, colle lui ta main dans la gueule….

  1. Ca y est, t’as fini ta crise Adrien ?
  2. TA GUEULE !!!
  3. Ok, si tu le prends ainsi, on va se…
  4. JE LE PRENDS COMME JE LE VEUX SALE FIOTTE !!! JE VIENS DE M’ABAISSER, DE M’HUMILIER A DIRE A UN MEC QUE JE L’AIMAIS ET TOI TU ME JETTES COMME UN MOINS QUE RIEN !!! PUTAIN, JE VAIS TE ….

Aaaaahhhh !!!! AAAAAAHHH LA Vache !!! il vient de me choper les couilles et il les serre à fond !!!! Merde mais ça fait super mal !!!! Mais lâche moi connard, mais arrête de tirer dessus tu vas les arracher !!!!

  1. Alors Adrien, la fiotte continue à t’éclater les couilles, quitte à manger des rognons blancs et de la chipo ce soir ou est ce que l’hétéro PD blessé dans son orgueil de mâle viril et dominant va se calmer et écouter un peu ???
  2. …aache-moi les ouilles..
  3. Desserre les dents, je ne comprends rien à ce que tu dis.
  4. Putain, lâche-moi les couilles…
  5. Comme tu peux le constater, je connais différentes façon de te faire plier le genou en manipulant tes couilles mon cher Adrien. A toi de choisir si tu veux en pleurer de bonheur ou de douleur…
  6. Lâche-moi, c’est bon !!!

Putain il m’a fait mal le con !!! Je suis sur que je vais plu pouvoir bander pendant au moins un mois !!!

  1. Écoute-moi bien Adrien…
  2. Quoi ??

Attends que je puisse me redresser tu perds rien ça va barder.

  1. Des déclarations d’amour, j’en ai eu pleins. Des mecs qui s’enflamment, qui s’emballent, qui vont tout plaquer pour moi, j’ai eu  de quoi remplir des wagons. Et regarde autour de toi, tu es vois combien ici même qui nous observent ? Aucun…Zero…nada….alors non je ne me fous pas de ce que tu viens de me dire…je suis juste prudent et expérimenté avec les hommes…et c’est une différence majeure entre nous. ???
  2. Et à chaque fois que tu as une déclaration d’amour, tu émascules ton prétendant ???
  3. Non  mais quand il devient con je frappe là où ça fait mal à tous les coups. Et tu es devenu très con maintenant.
  4. Excuse moi…sans doute quand me faisant sucer par un PD, ca ma fait perdre mes capacités intellectuelles. Tu m’as siphonné le  cerveau par la bite…
  5. Ecoute Adrien, j’ai pris un plaisir four à faire l’amour avec toi. Je t’ai donné tout ce que j’avais de meilleur et t’ai accueilli en toute sincérité. Si tu es ici ce soir, chez moi, c’est parce que moi aussi j’ai ressenti quelque chose pour toi. Est-ce que c’est de l’amour ? je ne sais pas encore le dire, mais en tout cas c’est tout sauf du sexe pur et dur. Alors tes clichés à deux balles sur les PD tireurs de coups et coureurs de caleçon, tu te les tailles en pointe et tu te les carres là où je t’ai fais jouir sur la moquette !!!!

J’y crois, il me fait la morale en plus !!! il me nique le cul, m’arrache les couilles et me fait la morale !!!
Attends il a dit quoi là ? Qu’il ressentait quelque chose pour moi ?

  1. Et si ce n’est pas de l’amour Pascal, c’est quoi alors ?
  2. Je ne sais pas te dire. J’aime ta fragilité, ta candeur, ton inexpérience.
  3. Bah oui, comme ça tu fais ce que tu veux de mon cul.
  4. Tais-toi Adrien s’il te plait. Quand un mec couche avec un autre juste pour le cul, il tire son coup et se casse. Là Adrien, ce n’est pas juste un coup, mais c’est trop frais encore pour te dire ce que ça peut être. De l’amour, peut être, de l’amitié, je le souhaite, du respect, j’en suis certain.
  5. Tu as bien respecté ma virilité là…
  6. J’ai réagi comme toi, comme un con primitif…
  7. Tu as les mots qu’il faut pour consoler toi…
  8. Adrien, si tu ici ce soir, c’est que je voulais faire encore l’amour avec toi. JE voulais être certain que ce que je t’offrais, c’est bien ce que tu voulais. Moi je suis gay, c’est certain, c’est inscrit partout ici et je le sais. Toi tu es hétéro, qui a flashé sur un mec, mais ça ne veut pas dire que tu es gay ou même bi. Ce n’est pas parce que tu couches une fois dans ta vie avec un mec que tu es nécessairement et définitivement gay.
  9. Ca c’est sûr,  je ne sais pas encore si je ne suis plus qu’un enculé ou si je suis encore un fourreur de chatte.
  10. Mais tu peux être les deux bordel !!! Je m’en fous, je veux juste que tu en prennes conscience et que tu ne t’enflamme pas comme un gosse devant un jouet neuf. Il joue avec pendant 5 minutes et puis après reprend son 1er jouet parce que c’est avec lui qu’il a les meilleurs souvenirs et les meilleurs moments de plaisir. Je suis pas un jouet. J’ai un cœur, une âme, ma vie et si demain je dois envisager quelque chose avec quelqu’un, toi ou un autre, je ne sais pas encore, alors je vais être sûr que je ne me trompe pas. Je suis sans doute ringard, fleur bleue, désuet, mais je ne veux pas aller d’échec en faux espoir. Le jour où j’ai un homme dans ma vie, alors c’est lui, et personne d’autre.

 

Pourquoi j’ai envie de le croire sincère ? C’est vrai, qu’est ce qui l’obligeait à m’inviter ?

  1. Excuse-moi Pascal, je suis totalement déboussolé là. Tu comprends, ce que je vis est tellement…nouveau.
  2. Je sais Adrien, mais si la nouveauté déclenche chez toi de la bêtise, alors je préfère que tu garde tes vieilles habitudes.

Il a raison, il a raison… Faut que je me calme !!! Allez, respire un grand coup…voilà…et arête de mater son entrejambe… J’ai encore envie de lui… je sens que je vais bander… oh non ça monte. Au moins ca prouve que ça marche encore.

  1. En tout cas Adrien, je peux voir que tu récupères vite de tes colères .Je ne sais pas comment je dois le comprendre mais c’et toujours aussi plaisant à voir.
  2. Je ne maitrise pas là Pascal. Et c’est de ta faute, t’as vu ta tenue aussi !!! t’es tellement excitant comme ça…
  3.  

Qu’est ce qu’il fait ? Oh le saligot, il vire sa serviette !!! Oh non, j’ai encore plus envie de lui comme ça…j’ai encore envie de faire l’amour avec lui…
On a refait l’amour. Toute la nuit. Dans son lit, sur le sol, sous la douche, ce matin… je suis fourbu d’amour…je crois que je n’ai jamais autant baisé de ma vie Il est insatiable et moi j’ai encore faim…de lui…et je crois que je l’aime.

Romain

romainjm@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.