Best Of Cyrillo

Page précédente

Salon professionnel.

Il y a quelques semaines, j' étais à Paris pour un salon professionnel comme chaque année à la même époque. En soi, rien de bien excitant.

Le deuxième jour, après avoir déjeuné, je me rends aux toilettes et un de mes collègues vient avec moi. Après avoir soulagé ma vessie, je me dirige vers les lavabos pour me laver les mains, et là je vois un jeune mec très mignon et excitant.
J'ai terminé de me laver les mains et mon collègue me rejoint, je ne peux plus m'attarder, dommage ce mec m'excite à mort, et son regard me semble suffisamment vicieux pour espérer un plan cho.

Je repars donc dans les allées du salon avec mon collègue, quand tout à coup je m'aperçois que mon bel inconnu me suit discrètement, il fume une clope, téléphone et ne cesse de me mater. Au bout de 10 minutes je n'en peux plus, je bande et il faut que je le rejoigne.

Après quelques minutes, nous arrivons sur un stand et mes collègues sont hypers emballés par les produits présentés, ils ne font plus attention à rien, donc à moi aussi. J'en profite, je m'éclipse discrètement et je fonce vers les toilettes, en me retournant, je vois que le mec m'embête le pas, il jette sa clope, raccroche son portable. Pas une minute à perdre.

Je rentre dans une cabine sans fermer la porte et 30 secondes plus tard, il arrive, ferme le verrou et sort sa queue. "Suce" m'ordonne-t-il.

Je me mets à genou et commence à bien le pomper. Il a une queue magnifique : 20 cm, très épaisse et une paire de couilles magnifiques, lourdes et pendantes. C'est un morceau de choix dont je ne me prive pas, je la biberonne bien, l'avale sur toute sa longueur tout en le branlant  en le regardant dans les yeux pour lui montrer mon plaisir. Il me regarde d' un air hautain et vicieux et me balance un "salope, tu n' es qu' une petite salope, continues bien et tu vas te ramasser une bonne dose de yop".

Puis il me plaque bien à fond sur sa teub, accélère les va et vient, il me pilonne la gueule comme un fou, je le sens se contracter, il me bloque la tête et me balance de bonnes giclées de foutre bien épais au fond de la gorge.
Il relâche son emprise et me demande de lui nettoyer la queue, ce que je fais avidement, puis il la remballe.

"Tu es sur Paris ce soir ?" me demande-t-il . Je lui réponds que oui, il me demande le nom de mon hôtel et mon numéro de téléphone, puis me balance un : "sois en forme ce soir, ça risque d' être ta fête" et il se barre.

Je me relève, je rejoins mes collègues qui ne sont aperçus de rien, la tête encore pleine de ce qui viens de se passer, et excité de ses derniers mots, et pensant "vivement ce soir, pourvu qu' il m' appelle"

Il m' a appelé, et effectivement çà a été ma fête, mais çà c' est une autre histoire.

Teteur69

teteur69@yahoo.fr

PS: N'hésitez pas à me proposer des plans sur Lyon, je suis hyper accro à la queue (plutôt grosse, lol).

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.