Best Of Cyrillo

Page précédente

Salsa !

« Etudiant donne cours de salsa à domicile. Contact 06:…. »
C’est ainsi que commence cette histoire. Je me présente : Mathieu, étudiant en Guadeloupe

Depuis quelque temps mon envie pour apprendre la salsa était de plus en plus forte, non pas que je ne sache pas danser, mais je voulais approfondir ma technique. J’appel donc à ce numéro et je tombe sur un mec à la voix chaude, suave enfin super bandante quoi ! Je lui explique ma situation et lui demande si cela lui pose un problème que je sois un mec.
« Pas du tout, au contraire » à t-il répondu très rapidement.
Donc notre rendez-vous était pris pour le samedi suivant…
Les jours passaient et j’étais très excité de voir à qui appartenait cette jolie voix. Enfin, la samedi arrive et à 14h précise, la sonnerie de mon interphone retentie….
« Bonjour, c’est Patrice. Je viens pour les cours de salsa »
« Je t’ouvre… »
Il arrive à mon appartement et sonne, je lui ouvre et je fut étonné de voir à quoi il ressemblait, ce n’était pas du tout l’image que je m’était faite mais bon il était pas mal comme même.
Très mignon, musclé mais pas à l’excès. J’imaginais de beaux abdos bien dessiner sous son débardeur et un jolie morceaux entre les jambes, vu la légère déformation de son short…
« Je peux entrer ? » me dit-il
« Heu…oui…bien sur » (il était resté sur le pas de la porte pendant que je le dévisageait et j’étais bien gêné maintenant)
« Désolé, j’étais perdu dans mes pensée ! »
« Ce n’est pas grave, bon on commence » répliqua t-il avec un petit sourire.
Il installa son matériel, mit un CD et commença à me montrer les pas de bases. Bien vite il vu que je me débrouillais assez bien et me dit que l’on pouvait passer à la vitesse supérieure, c'est-à-dire la danse en couple. Moi je fis mine de trouver cela bizarre et il me dit :
« Quoi, tu pensais que je serais venu avec une fille ? »
« Heu…oui ! »
« Ben j’en ai amener une : c’est moi ! T’inquiète pas de toute façon on est seuls chez toi donc personne ne nous verra »
J’accepte, car c’est tout ce que je voulais, et je me rapproche de son corps qui dégage une bonne odeur de male grâce à nos précédent exercices. Là il m’enlace comme une fille et moi je le prends dans mes bras et on commence à bouger au rythme de la musique.
Tout mon corps est en contact avec le sien, même nos bites se touchent et là je peux constater que la sienne à un bonne taille au repos, mais après 3 ou 4 minutes je m’éloigne rapidement de lui car mon sexe commençait déjà à bander.

« Que sa passe t-il ? » me demanda Pascal
« Heu c’est que j’ai un petit problème…. »
La il baisse ses yeux vers ma bite et il voit la déformation provoquée par celle-ci.
« Quoi, tu bandes ? »
« Oui » répondis-je timidement
« Et alors, ce n’est pas la première fois que je donne des cours de salsa à des mecs donc tu penses bien que cela ne me dérange pas du tout ».

Et il me reprit dans ses bras et moi toujours gêné je repris ma danse.
Mais quelque minutes après, une nouvelle inconnue s’ajoutait à l’équation : sa pine commençait à durcir. Après avoir senti cela je fus soulagé et je me mis à danser comme jamais. J’étais tellement heureux de sentir nos deux bites se frotter l’une contre
L’autre, que jamais je n’aurais voulu que cela cesse. Cependant moi j’en voulais plus et ne sachant pas s’il était intéressé par les mec ou pas, j’hésitais…et puis zut j’avais un gars super mignon et bien foutu dans mes bras et qui était en train de bander en plus alors je me lance.
Je pose mes lèvre sur les siennes : il se retire et me regarde et il revient poser ses douce lèvres contre les miennes et moi je pénètre sa bouche avec ma langue.
Nous nous arrêtons de danser et nous échangeons un formidable baiser, qui m’excita au plus au point, lui aussi à en juger ses petit gémissements.
Ca y est, c’est dans la poche, me suis-je dit.

Doucement, j’ai entrepris de lui retirer son débardeur et bingo, j’avais bien vu, il avait de magnifiques abdos super bien dessinés. J’y ai passé ma langue pendant un bon moment tout en le caressant et en revenant quelque fois à sa bouche. Puis je lui ôte son short et commence à le sucer à travers son slip.
Enfin je libère sa pine de sa prison de tissue et la, bondit une superbe bite non circoncise d’au moins 19 cm.
Maintenant qu’il est complètement à poil, il décide de me déshabiller et il explore chaque cm de mon corps avec ses doigt et se langue mais bizarrement, il ne touche pas à ma bite.
Bref une fois entièrement nu, je le conduis dans ma chambre et je me jette sur son dard et commence à la lécher puis je l’avale (pas complètement), il lâche un gémissement qui ne trompe pas sur son état
Je laisse bien vite sa queue pour m’occuper de ses couilles bien pendantes, puis je descends avec ma langue vers son anus. Il ouvre ses jambes et les soulèvent, J’y introduis ma langue du mieux que je peux, il râle, se dandine...
Je me lèche un doigt et je le lui introduit : il est très séré comme je les aimes. Je lui mets un deuxième doigt et il gémit de plaisir.
Je reviens sur sa queue et l’avale goulûment en même temps, un troisième de mes doigts le pénètre.

Mon homme est près : je lui lâche la pine, je retire mes doigts je lui enfonce mes 18,5 cm d’un coup sec. Il crie de douleur. Je reste au fond de lui pendant un moment et je commence mes va et viens, d’abord doucement, puis de plus en plus vite lui gémit de plus en plus fort et pendant que je lui labour le cul, il prend sa queue et se masturbe. Il a l’air d’aimer ça : il gémit et crie de plus en plus fort :
OUI DEFONCE MOI LE CUL !! PLUS FORT !!!

Après au moins vingt minutes de défonce, je sors ma queue, il la gobe aussitôt et quelques secondes plus tard je jouis dans un gémissement et je m’écroule sur lui.

Quand je reprends mes esprits, je trouve patrice étendu en dessous de moi, le dard à moitié bandé : je me jette dessus pour lui faire reprendre de la vigueur. Un fois ses 19 cm bien dur et prêt à l’emploi je m’empale sans préparations (il faut dire que j’ai l’habitude)
Que c’est bon !!!!!!!!!!!! Je monte et je descend sur ce dard qui me fait tant de bien, je suis complètement en transe et tellement excité que ma queue rebande et je commence à me masturber de nouveau énergiquement.
10mn plus tard environ, tous nos muscles se contractent et nous éjaculons en même temps : moi sur son torse et lui dans mes entrailles. Et je m’écroule à nouveau sur lui pour échanger un passionnant baiser. Ensuite nous allons prendre une douche mêlée de baisers et de caresses magnifiques. Puis vient le moment de nous séparer :
Patrice : « j’ai passé un formidable moment et merci de m’avoir fait découvrir tout cela »
Moi : « quoi c’était ta première ? »
P : « hé oui je ne suis jamais allé plus loin que la masturbation avec un autre homme »
Moi : « heureux de t’avoir initié et j’espère te revoir pour d’autre cours de salsa et pour autre chose… »
Voila nous nous sommes quitté par un petit baiser sur la bouche.

Si vous avez aimez mon histoires ou si vous voulez m’en envoyer ou m’envoyer des photos :

ggaycho@caramail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.