Best Of Cyrillo

Page précédente

Sauna a Lille

Grand adepte des histoires du site de Cyrillo, je passe régulièrement consulter les histoires écrites par certains d’entre vous. L’occasion pour moi de me détendre… Si vous voyez ce que je veux dire.
Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer, c’est à moi de raconter ce qu’il m’est arrivé il y a quelques mois durant des vacances passées sur Lille.

Jeudi soir, je rejoins un ami à moi. Lui, John, 24 ans, plutôt beau gosse, 1m75 brun aux yeux bleus/gris. Moi, 20 ans, 1 m 87 brun aux yeux bleus.

John était décidé à me faire découvrir le milieu des saunas gays. L’idée n’étant pas pour me déplaire, je me suis laissé guider vers un sauna pour homme de Lille. Arrivé sur place, nous avons été accueillis par un jeune homme carrément canon qui nous donne nos clés pour les vestiaires ainsi que deux serviettes de bain qui, soit dit en passant, doivent être les plus courtes qui existent sur le marché ;). Nous passons la porte des vestiaires et commençons à nous déshabiller. La tenue de rigueur dans ce genre d’endroit est bien entendu la plus simple, nu sous la serviette qui ne cache plus grand-chose. Une fois dévêtus, nous nous rendons dans la salle principale après le passage obligé par les douches. Sur la gauche un écran diffusant des DVD divers et variés ainsi que deux sièges permettant de s’allonger et de se relaxer. A notre droite, le hammam (que nous ne découvrirons que plus tard) et le bain à bulles. A coté du bain à bulles, nous trouvons le sauna et juste en face de nous, on peut apercevoir un passage a coté de celui qui va au bar, a demi fermé par un rideau.

Nouveaux venus, nous décidons d’entreprendre une découverte des lieux et nous engouffrons dans ce passage. Nous y découvrons les backrooms avec dizaines de pièces, un peu partout disposant chacune d’un matelas, d’un distributeur d’essuietout et un autre de gel. Une pièce avec 4 fauteuils et un écran plat diffuse des films pornos. Il est 20h30, il n’y a personne dans les backs, on retourne dans la salle principale. On tente le sauna puis le hammam et on fini dans le bain à bulles. A chaque instant, à chaque endroit, on observe, on se sent observé, épié, chassé. C’est un jeu de regard, de tentation, des petits signes, des clins d’œil. Dans le bain à bulles, deux autres mecs sont déjà présents.

C’était pour moi une première dans ce lieu et je ne savais pas trop comment me comporter face à ces hommes visiblement en recherche d’un plan. Bien entendu nous n’étions pas là pour faire une partie de carte et tout le monde savait bien qu’il allait finir par se faire plaisir. Mais je ne savais pas réellement comment m’y prendre, j’avais peur de précipiter les choses ou pire, me faire refouler. Et puis j’aime bien être cherché, j’aime bien que l’on tente de me séduire, même pour un plan sexe, ça fait monter l’excitation.

Je m’allonge, les yeux fermés avec mes jambes sur John, de manière à toucher l’autre côté du bain à bulles. Mes pieds reposent donc à coté d’un autre mec, qui était le plus intéressant des deux présents. En bougeant légèrement, j’ heurte ce jeune homme qui m’esquisse un sourire après que je me sois excusé. Soudain, je sens une main effleurer mon pied. Puis l’effleurement devient répétitif et insistant. Le mec d’en face est en train de me caresser. En ouvrant les yeux je croise son regard et de nouveau un sourire. Je me rends également compte que l’autre mec qui était avec nous s’est rapproché de celui d’en face et qu’il y a visiblement de l’activité sous la mousse produite par le bain à bulles. Après quelques instants de caresses mutuelles à distance, je décide de prendre les choses en main. J’abandonne John et vais me mettre en face, entre les deux mecs que je coupe en pleines caresses.

Je veux être leur proie, je veux qu’ils ne s’intéressent qu’à moi. Un peu surpris par mon action, ils me regardent, interpellés, mais n’attendent pas très longtemps avant de s’attaquer à moi. De mon côté, la nature étant bien faite, j’ai été doté de 2 mains me permettant de satisfaire ces deux males en chaleur. Hé oui, fini les petites caresses à distance, on passe immédiatement au travail manuel. Je prends prend en main (et c’est le cas de le dire) celui qui était en face de moi et m’intéresse beaucoup à sa queue. Elle est de taille raisonnable, au toucher je dirais 16 à 17 cm. Je le caresse, le branle, lui pince les tétons. Il s’abandonne totalement à mes mains et se laisse faire en penchant sa tête en arrière, en se mordant les lèvres parfois ou en laissant sortir quelques gémissements de plaisir. L’autre mec s’occupe de moi. Je le laisse faire, il m’intéresse moins. Une queue un peu moins longue et épaisse que l’autre (dans les 14/15cm). John se joint à nous discrètement.

Après quelques minutes passées là dedans, quelques minutes passées à branler mon/mes voisins, me faire branler et surtout mater par les mecs qui passaient et qui avaient bien compris notre petit jeu, je décide de me lever, laissant en plan mes deux mecs et invitant John à aller en direction du hammam. Nous faisons un petit tour côté hammam, sauna, douche. En passant, je constate que mes deux potes de branle se sont occupés puisque celui qui m’intéressait était en plus passif et se faisait prendre, toujours dans le bain à bulles, par l’autre mec qui était hyper chaud. Je les vois sortir quelques minutes plus tard pour aller prendre une douche, chacun dans son coin. John et moi décidons finalement de nous diriger vers les backrooms. Je croise le regard d’un mec qui était arrivé après nous et qui m’intéressait pas mal. Il était plutôt grand, il devait au moins faire ma taille, métis, plutôt bien foutu et avec le regard insistant. On ère dans les backs, à la recherche d’action ; John et moi étant très voyeurs. Rien à l’horizon mais le beau métis nous suit et cherche lui aussi un endroit animé. Après plusieurs dizaines de minutes, toujours pas d’activité, le temps passe et plus personne ne rentre.

A ce moment je décide de prendre les choses en main. Après tout, je ne suis pas uniquement venu pour me faire tripoter 5 minutes dans un bain à bulles. J’invite donc John à se poser dans une cabine. Une fois installé sur le matelas, on laisse la porte ouverte puis on commence une petite exhib. Première pour moi, je suis en général de l’autre côté de la scène ;). Je passe donc ma main sous sa fine serviette qui entourait ses hanches et atteint sa queue pour commencer à le caresser doucement. Il fait de même et nous montons rapidement en excitation. Rien à voir avec les deux mecs précédents, John est monté 18/19cm plutôt épais et c’est donc un plaisir pour les mains. Il n’en faut pas plus pour attirer les foules. 1 puis 2 puis 3 mecs passent, s’arrêtent, observent.

Parmi eux, je vois le métis que j’avais repéré précédemment ainsi que le mec intéressant du bain à bulles (il avait déjà eu son compte mais il en redemandait visiblement). Le fait de me sentir maté m’excité encore plus et j’exhibe avec fierté mes 20cm au garde à vous que John se fait un plaisir à entretenir. Je fais signe à mon métis de s’approcher. Il entre et retire immédiatement sa serviette laissant apparaitre un sexe bien bandé d’environ 18/19cm bien ferme. Je me fais un plaisir de m’emparer de sa queue pour m’amuser avec. Lui s’attaque aussi à la mienne et s’approche de celle de John qui refuse et préfère prendre le statut de voyeur. Je me retrouve donc en duo avec le métis. Je le branle, il fait de même et nous nous excitons mutuellement par la découverte mutuelle du corps de l’autre. Une main sur la queue, l’autre main sur le corps à le parcourir.

Torse, tétons, ventre, jambes, tout y passe. Je m’attarde sur ses couilles. Il n’a pas vraiment de poils, il se rase mais tout juste ce qu’il faut, il laisse quand même une petite toison agréable au niveau du pubis. Soudain, il se baisse et gobe ma queue dans sa bouche. Un frisson de plaisir me saisit et je laisse échapper un gémissement. Cet agréable spectacle attire du monde. De là où je suis placé, je ne vois que deux mecs en train de se branler devant le spectacle que nous leur offrons. C’est alors que je leur fais signe de se joindre à nous. Sans hésitation, ils rentrent tous les deux. Le mec du bain à bulles et un autre gars inconnu au bataillon arrivent. Voyant arriver deux nouveaux joueurs, le métis se relève me permettant ainsi de saisir à mon tour sa queue dans ma bouche et lui procurer une pipe comme j’aime les faire. Je prends en bouche cette belle queue qui s’offre à moi (c’est mon premier métis, miam !) et commence à lécher le gland qui pointe vers moi. Je commence délicatement des vas et vient sur sa queue. Etant donné l’endroit, elle a un goût d’eau de piscine, d’eau chlorée.Ca surprend au début mais on s’y fait vite.

Je poursuis mon travail le faisant monter rapidement en pression, au point qu’après seulement 5 minutes de ce traitement, il me demande d’arrêter sous peine de le faire juter. Pendant ce temps, le mec du bain est venu se placer à côté du métis et se fait sucer par ce dernier. Le dernier mec s’est approché s’occupe de ma queue. Il est relayé par le gars du bain et le métis. Tout le monde tourne, chacun s’occupe de son voisin puis fait en sorte de changer de proie. On se branle, on se suce, on se caresse. John lui reste sur le côté et profite du spectacle qui lui est offert. Il est bientôt rejoint par l’inconnu qui se retire de notre petit jeu nous laissant à 3. Le métis passe beaucoup de temps sur ma queue et c’est réciproque. Nous nous suçons, nous branlons, nous embrassons. On fait monter la pression, c’est super kiffant. Puis, après une quinzaine de minutes, le métis se met à côté de moi, dans la même position demi-assise et prend en main ma queue. J’ai compris qu’il voulait juter, il n’en pouvait plus. Je me mets donc à le branler. Les 3 autres nous observent. Je fais en sorte de bien positionner ma main pour lui procurer un max de sensations et de plaisir.

Son souffle devient plus rapide, il se met soudain à se contracter, sa queue devient encore plus dure, puis il jouit. Une explosion de sperme bien blanc s’étale en 5 ou 6 jets sur son ventre. Il est soulagé. Il continue cependant à me branler dans le but de me faire jouir mais je l’arrête car j’ai envie de changer d’endroit. Il se lève, s’essuie, m’adresse un sourire et me fait un petit signe de remerciement. Il a visiblement bien prit son pied.

Tout le monde sort, direction la douche. Chacun se laisse aller sous le jet d’eau tiède et apaisant… Cependant je n’ai toujours pas juté et il est hors de question que je me finisse solo. J’entraîne donc John pour faire un tour dans le hammam et vérifier s’il n’y aurait pas un nouvel arrivant, au fond, dans le coin sombre destiné aux plans cul. Personne. Je suis un peu déçu mais décide tout de même d’aller dans le bain à bulles où je retrouve mes deux compatriotes du début de l’aventure. Après quelques instants, les mains sont de nouveau baladeuses, je me déplace pour me retrouver entre eux deux. Je me laisse faire en laissant traîner mes mains sur leurs queues pour m’amuser à les titiller. Ils me branlent, m’embrassent, me caressent. Je suis devenu LE plan cul de cette soirée, et j’aime ca. Je me laisse faire, je me laisse aller. Après toute cette soirée passée, il ne me faut pas longtemps pour que la sauce monte. Je sens la jouissance arriver. Je les arrête tous les deux mais il est trop tard, je jouis dans le bain à bulles, sans bruit, sans qu’ils ne s’en aperçoivent. Je fais un signe à John et nous partons en direction des douches puis des vestiaires sans un mot. Je leur laisse ainsi un petit souvenir de moi, bien qu’ils ne soient pas au courant ;).

Nous quittons les lieux après 2h30 passés sur place, heureux de notre soirée. Je suis également très satisfait de cette première fois au Sauna même s’il a fallut que je provoque les choses, je me suis bien amusé.
John me propose de venir dormir chez lui, j’accepte volontiers. On se couche l’un dans les bras de l’autre assez rapidement après cette soirée agitée. Le lendemain, le réveil fût plutôt hot. Lui n’ayant pas juté la veille, il est très entreprenant, ce qui n’est pas pour me déplaire. On passera finalement ce week-end prolongé ensemble. Le samedi soir, de sortie sur Lille de nouveau, après un petit passage dans un bar gay plutôt sympa (dont le patron est un blondinet plutôt mignon ;) ), nous nous décidons à retourner dans ce fameux sauna…

Mais cela c’est une autre histoire….

Belgari0n

belgari0n@live.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.