Page précédente

Petite semaine dans le var....

17 Août, j'arrive à Fréjus. Je vais y passer quelques jours au soleil vu la grisaille parisienne. Je me suis décidé sur un coup de tête et je vais être hébergé chez des potes.

J'arrive dans la résidence avec piscine. Le pied !!!

Le temps de dire bonjour et de boire un petit café, nous voilà tous en maillot et prêts à aller plonger. Je suis chez des potes qui sont en colocation. Il y a Marie et Sylvie, les deux meilleures amies du monde ; pas une dispute depuis que je le connais. Il y a aussi Stéphane, le footeux bogoss tombeur des dames, l'hétéro macho puissance 10 et nouveau que je ne connais pas, son prénom est Kylian.

Alors poux vous décrire ces petits mecs ; Stéphane a 30, il est du style italien, 1m80 bien foutu et sans doute bien pourvu mais j'ai jamais eu l'occasion de le voir nu.

Kylian, 25 ans, est plus petit et trapu mais dans le genre musclé, il a les cheveux châtains et des yeux clairs. Son maillot a l'air bien rempli devant mais ce sont ses fesses qui ont l'air magnifiques.

A la vue de ces deux mecs, je préfère plonger dans l'eau pour éviter que ma bite gonflée se dessine sur mon maillot de bain.

Après quelques heures de baignades et bronzette, on est rentré entre mecs les filles voulaient parfaire leur bronzage.

Kylian est parti le premier sous la douche. Stéphane en profite pour me montrer où je vais dormir. C'est la seule chambre avec deux lits ; et Stéphane ne revient pas souvent seule de ces sorties alors il préfère avoir la chambre avec le grand lit.

Kylian arrive, avec sa serviette autour de la taille. Il est à craquer. Je reste là à déballer mon sac histoire de pouvoir mâter quand il retirerait la serviette. Je le vois dégrafer le devant mais sans la retirer.

Il me demande si je peux sortir. Il devient rouge et me dit qu'il est super pudique et ne peut pas se mettre nu devant moi.

Je lui réponds que je comprends mais je lui indique aussi que je ne le suis pas alors faudra pas qu'il s'étonne si je me change quand il est dans la chambre. Il répond juste en souriant.

Un autre qui n'est pas pudique, c'est Stéphane. J'allais entrer dans la salle de bain. Et le voilà en courant, nu comme un ver, la queue qui balance et qui est vraiment assez imposante. Le fessier vierge qui fait bander en 10 sec.
Il me pousse et me dit "je suis déjà à poil alors c'est à moi d'y aller".

Je retourne donc dans la chambre récupérer ma trousse de toilettes que j'avais oubliée.

Kylian est dos à moi, nu, en train de remonter un boxer sur ses magnifiques petites fesses.
J'aperçois aussi ses couilles.

J'ai une trique d'enfer et je garde la serviette au niveau de ma queue pour ne pas que ça se voit.

Je lui dis désolé, je venais juste récupérer ma trousse de toilettes.

Kylian me répond que ce n'est pas grave.

Il s'assoit sur son lit et on discute un peu et on convient d'aller faire des courses pour un barbecue après ma douche.

Après la douche et le centre commercial on rentre à la maison.

Les filles sont attendues après le barbecue chez des copines pour une soirée totale féminine. Stéphane quand à lui à rdv avec une petite nana pour aller boire un verre.

Après manger, on se retrouve juste avec Kylian et on boit quelques verres.

Je lui demande s'il veut sortir boire un verre ou autre.

On décide d'aller un pti moment sur la plage. Je suis fatigué de mon voyage et je ne serai pas contre me coucher tôt.

Il m'emmène sur une plage que je connais. J'y suis déjà venu à St Aygulf, il y a un endroit de rencontre pour gays. On marche et bien sûr tous les mecs aux alentours attirés par la viande fraîche se rapprochent. Ils attendent qu'on leur fasse un show. Je demande à Kylian ce qu'il est venu faire ici.

Il me répond qu'il venait souvent sur cette plage en journée et qu'il aimait bien. La journée, ça n'est pas un endroit de rencontre alors peut être que ce que je pensais de lui était faux.

On décide de rentrer sans avoir vu aux détours d'une baraque de plage, un mec debout en train de se faire tailler une pipe par un autre. Kylian avait l'air choqué. Moi ça m'a titillé un peu.

Une fois rentré je décide de me d'aller me coucher.

Je rentre dans a chambre, et je me désappe complètement. Je dors nu.

J'étais en train de plier mes fringues quand Kylian est entré. Il est resté bloqué à me regarder un ptit moment. Il s'est ensuite dirigé sur son lit. Il s'est désappé aussi mais n'a pas retiré son boxer.

Je me suis allongé sur le ventre, sur la couette. Kylian s'est relevé pour éteindre et j'ai pu voir que je ne laissais pas indifférent. Le gonflement de son boxer en disait long sur son excitation.

J'ai lancé la conversation directe en parlant sexe.

Je lui ai demandé s'il avait quelqu'un dans sa vie avec qui il pouvait baiser.

Il a rit en me disant que non et il a continué en précisant que ça n'avait jamais été le cas.

Kylian était puceau et il venait de me le dire.

J'ai trop rien dit, je ne savais pas quoi répondre à ça.

Mais je me suis lancé en lui demandant ce qu'il l'existait au point de faire craquer son boxer. Il a éclaté de rire et a répond timidement, "je crois que c'est toi"

J'étais content de sa réponse mais je ne voulais pas être le premier. Je ne suis pas du genre relation sérieuse et je ne voulais pas juste le baiser.

Sans que je réponds rien, j'ai senti Kylian s'allongeait sur moi. J'ai senti sa queue à travers le boxer. Il me caressait le dos et ensuite s'est relevé pour caresser mes fesses.
Je me suis retourné et on s'est embrassé.

On s'est fait pas mal de petit câlin et je lui ai retiré son boxer.

Il faisait sombre mais au toucher j'ai pu constater que sa queue était épaisse.

Il n'osait pas toucher ma queue. J'ai pris sa main et je l'ai dirigé sur mon zob et il m'a branlé très lentement.
Je suis descendu sur son zob et j'ai commencé à le lécher puis lui sucer.
Heureusement que nous étions seuls, il gémissait très fort.
J'ai descendu ma langue jusqu'à son trou et j'ai commencé à le lécher aussi, il criait de plus en plus. Je me suis levé et je lui ai calé ma queue dans la bouche pour le faire taire tout en continuant à lui caresser le trou.
Il suçait bien et me touchait le trou aussi. Il avait envie de moi et moi de lui.
Je l'ai fait s'asseoir sur ma queue juste pour se frotter et il kiffait. Il kiffait tellement que j'ai senti plusieurs jets de sperme tomber sur mon ventre.
Il accélérait ses mouvements pour me branler la queue et j'ai giclé plusieurs jets sur sa raie.

On s'est de nouveau embrassé et chacun est allé se coucher.

Pour cette première journée dans le sud, c'était nickel et le début d'autres nuits aussi chaude...
Même plus chaude !!!

Abdel

funkytrik@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.