Best Of Cyrillo

Page précédente

Sex shop à la gare du Nord

L'été dernier, je traînais dans la quartier de la gare du Nord à Paris en attendant un train et je suis entré dans un sex shop. Ça faisait bien longtemps que je n'avait pas mis les pieds dans ce genre d'endroit et j'ai vu, au fond de la pièce, un mur d'images qui donnait un aperçu de séquences vidéo consommables dans les cabines du sous-sol pour 2€ les 9 minutes. Je mate ces extraits de séquences et j'avise, à côté de moi, un black qui enfait autant. Il a entre 35 et 40 ans, pas très grand, mince. Il porte un sac en plastique et au vu de ses vêtements, il ne semble pas rouler sur l'or. Mais ce qui retient vite mon attention, c'est l'énorme bosse qui déforme son pantalon à l'endroit de la braguette et descend sur la cuisse. Le mec bande en matant ces vidéos. Je suis scotché, je ne peux m'empêcher de jeter autant de regards que possible pour regarder ce qui semble être un bon gros chibre en érection. Sauf que je ne suis pas assez discret. Le mec voit que je le regarde, il voit même ce que je regarde. Je vois qu'il a vu et il sait que j'ai vu qu'il m'avait vu. Vous me suivez ?

En fait c'est moi qui le suit parce que le mec sort du sex shop. Il traverse la rue, j'en fait autant. Il jette un coup d'oeil derrière, voit que je le suit. Puis il s'enfile dans un autre sex shop (le coin en est farci) en tout point semblable au précédent.

J'y entre à mon tour. Là aussi, il y a un mur de télévision avec des extraits de scènes hotmais le gars ne s'y arrête pas et descend direct vers les cabines. Je lui emboîte le pas et j'entre dans la cabine voisine de la sienne. Je ne sais pas vraiment quoi faire ; est-il entré pour se branler en matant une vidéo ? Pour me donner une contenance, j'enfile 2€ dans l'appareil et lance une vidéo dans ma cabine. Mais quelques secondes après, j'entends des coups frappés au mur du côté de la cabine du black. Message reçu. Aussitôt, je sors de ma cabine et entre dans la sienne. En effet, mon homme m'attend la bite sortie, en érection, circoncise et d'un calibre plus qu'intéressant. Je me jette à genoux et commence à bien pomper ce bel outil.

Le mec gémis rapidement, peut-être peu habitué à ce genre de gâterie et me donne de bons coups de bites dans la bouche. Je sens ses grosses burnes brunes me claquer le menton, je les choppe, les malaxe. Il me tient la tête sur sa queue, il semble aimer que je la prenne bien au fond. Il veut sentir son gland taper au fond de ma gorge. Et puis, rapidement, sans prévenir, il me largue ses jets de foutre dans la bouche. Je sens le goût musqué du jus de mec envahir mon palais alors je fais mon travail de salope et je bouffe, j'avale, je suce encore, je nettoie la queue, le gland du mec. Et puis je sors de la cabine, repus.

William110

william110@gmx.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.