Best Of Cyrillo

Page précédente

SITUATION SUR UNE AIRE DE REPOS A MONTPELLIER.

Je m'appelle Fred, je suis marié, et je vous raconte mon expérience sur une aire de repos,
je suis commercial,24 ans, et je suis souvent sur la route. Jusqu'à un jour ou j'ai eu une envie pressante sur l'aire de repos de Gigean dans le sens Beziers/Montpellier sur l'autoroute A9.
Il est 14H30 environ quand je décide de m'arrêter et d'aller faire pleurer Paul mon ami intime...

Soudain je vois un attroupement de mecs se balader, il faut dire que l'aire de repos est assez grande et il y a même une forêt.
Je passe devant et je vais directement aux toilettes, j'avais tellement envie (p i s s e r) que je restai bien 5 bonnes minutes.
Là je rencontre un mec plutôt pas mal bâti disons environ la trentaine, poilu, bien dessiné qui vient à côté de moi et la surprenant il commence à bander grave.

Moi stupéfié, je commence à imaginer se type à poils...
Puis il rentre son gabarit, et se dirige vers les cabines pour les grosses commissions et il me fait un signe de la tête en se léchant les babines...

Moi qui n'avais pas baisé depuis 3 Jours et oui en général je baise en moyenne PRESQUES TOUS LES 2 JOURS.

Très envie de me vider les couilles, je décide de rentrer dans la cabine, là il referme d'un trait la porte et se jette sur ma bite raide en deux deux.

Il commence par me sucer avec sa langue, puis il me suce mes couilles, je râle de plaisir car j'ai trouvé que les mecs sucent mieux que les femmes.
Au bout de 10 minutes, il me propose de lui défoncer son petit cul, il me passe une capote, et me l'enfile en deux deux, on dira qu'il avait déjà un cul bien préparer.

Il me lance, va y d'un coup j'aime que l'on me baise directement, moi je lui dis ok mais dans 1M Carré c dure!!!!!!
Il me dit pas de problème, il se déshabille complètement, il avait un torse hyper bien dessiné et poilu, il me dit vas y déchaîne toi.

Je lui ai labouré son cul pendant un bon quart d'heure quand je sentis la sauce monter !
Il se retire et enlève ma capote et ouvre sa bouche ...

Je lui envoie toute ma purée dans la bouche, allez six bons jets, bien épais et il avale tout
Moi épuisé et encore de la route a faire pour rejoindre ma femme, il me laisse son numéro et me dit quand tu veux je suis à toi !

Mais je ne l'ai jamais rappelé.

Fred

fred.034@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.