Best Of Cyrillo

Page précédente

Un jeune mec en slip blanc a la piscine!

Salut je m'apelle Bruno je suis Black j'ai 19ans.

Il y a quelques jours quand j'étais à la piscine, cette dernière était occupée par des manouches. Quand je suis arrivé aux bassins, il y avait quelques jeunes manouches qui sautaient et hurlaient dans l'eau. L'un d'eux était carrément en slip blanc.

Je pouvais voir ses fesses au travers du tissu mouillé, devant la forme me semblait bien lourde. Il courait, faisant balloter le contenu. (hhhuummm)

Chance pour moi, ils sont venus jouer vers l'endroit où je me trouvais.
Le mec en slip devait avoir dans les 18 ou 19 ans, pas plus.

De temps à autre, il se touchait la teub qui réagissait à ses caresses. Il me regarda le regarder, je tournais les yeux ou bien je mâtais son paquet.

À un moment donné, je suis sorti de l'eau pour me diriger vers les toilettes.
J'ouvris la porte des chiottes et tombai nez à nez avec le jeune mec en slip blanc.

Il est de ma taille, brun, un corps musclé mais pas de la gonflette, ça se voit.
Son slip a l'air plus que plein.
Il me regarde et me demande direct :
«Tu veux me la sucer ? »

Il n'attend pas ma réponse; il me pousse à l'intérieur des toilettes et ferme la porte derrière lui.
Il baissa directement son slip, prit ma tête, me força à me baisser. Il frotta son zob sur mes lèvres.
Sa teub était épaisse, circoncise avec des bourses étonnement développées.
Je bandais comme un taureau.

Il me défonçait la bouche, heureux de se faire pomper ; il se branlait en même temps, me remplissant la bouche de ses belles couilles qui ballottaient, et me frappait le menton lorsqu'il se servait de ma bouche comme d'un cul.
Il se mordit la lèvre, il n'allait pas tarder à gicler !
Il sortit sa bite de ma bouche et se branla plus vite encore en me regardant.
Je léchai son gros gland puis il lâcha toute sa jute dans ma bouche; ses jets s'écrasaient sur ma langue et sur le pourtour de ma bouche. Il se retint de ne pas crier.

J'engloutis une dernière fois sa tige pour bien le nettoyer, puis il sortit du chiotte en remballant sa marchandise.

Je me suis baigné encore un petit moment, puis je suis sorti.

Une camionnette était juste devant la porte avec un mec, un manouche, brun et ressemblant à celui que je venais de sucer dans les toilettes et qui était parti bien avant moi.

- Monte, me dit-il, tu me feras ce que tu m'as fait à mon frère.
J'ai hésité, puis je suis monté dans la voiture. Le mec avait un petit bouc, cheveux courts bien coupés, marcel blanc laissant voir son travail sur la fonte, jeans moulant bien son gros paquet qu'il palpa en me disant de monter.

On démarra, puis il s'arrêta un peu plus loin et deux potes à lui sautèrent dans la voiture; il redémarra en trombe !

Là j'étais déjà moins à l'aise, lui OK, mais trois c'était pas prévu.
Nous nous arrêtâmes dans un coin tranquille vers les falaises surplombant la mer. Là ils me firent descendre de la voiture et le conducteur m'ordonna de me foutre à poil.

Pantalon sur les chevilles et t-shirt enlevés, l'un des autres mecs me fit me pencher en avant et siffla en voyant mon trou de balle.

Il y appuya un doigt, puis me cracha dans le fion et fit pénétrer son index à l'intérieur. Il me fit gémir. Le conducteur avait pendant ce temps là baissé son jeans et sortit sa teub de son slip.

Elle était encore plus grosse que celle de son frère. Il me l'enfonça dans la gorge et fit des allers-retours de plus en plus rapides. Le troisième avait lui aussi sorti sa bite et se l'astiquait en regardant son pote se faire sucer.

Celui qui se trouvait derrière moi laissa tomber son doigt et commençait à me perforer l'anus avec sa tige raide comme une barre de fer. Je l'avais maintenant bien à fond dans le cul, je me faisais limer des deux côtés...
Celui qui nous regardait venait se faire sucer de temps à autre en remplaçant le frère de celui de la piscine, sa pine sentait le mec, il avait des couilles très pendantes, il avait du en sauter des nanas ...
Celui qui était dans mon cul sortit, puis le conducteur installa au sol une couverture et s'assit la bite toujours droite.
Il me fit asseoir sur sa bite, et pendant qu'il me défonçait le trou, les deux autre se faisaient sucer à tour de rôle.

Après un moment comme ça, celui qui m'enculait me mit face à lui, la bite toujours au fond de mon cul. J’étais allongé sur son ventre et un des deux mec que je suçais passa lui aussi derrière moi et pointa sa queue dans mon trou occupé.

Doucement il pénétra lui aussi, j'avais maintenant deux bites dans le fion.
L'autre vint se mettre à genoux devant mon visage pour que je le suce.
Tous les trois giclèrent ensemble.
Mes deux trous furent pleins de sperme chaud et épais. Quand ils se retirèrent de mon cul, je mis la main et constatais que j'avais l'anus ouvert, du jus coulait du trou, j'en ai joui tellement cela avait été bon.

HHUUMMMM j'en bande encore !!!

Bruno

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.