Best Of Cyrillo

Page précédente

 

EBATS AMOUREUX A SMALLVILLE (1)

Clark et Pete

Cette histoire met en scène Clark et Pete, personnages de la série Télé SMALLVILLE.
Tous les faits décrits dans cette histoire sont purement fictifs.
Ils ne mettent en aucun doute la sexualité des protagonistes. Cette histoire reste un pur fantasme.
LE SIDA TUE ENCORE ET TOUJOURS, ALORS S'IL VOUS PLAIT PROTEGER VOUS !!!

Tout se passe dans la petite ville tranquille de Smallville dans l'état Kansas aux Etats-Unis. C'est dans cette ville que vit Clark Kent, fils adoptif de Martha et Jonathan Kent. Clark avait un ami qui s'appelle Pete Ross, qu'il connaît depuis sa plus tendre enfance. Clark possède des dons que seul ses parents connaissent : il a des supers pouvoirs comme la vision X, la super vitesse. Mais Clark a aussi un physique digne des plus belles statues de la Grèce Antique : Il a des cheveux châtains, des yeux noisette, un sourire enjôleur, de puissants pectoraux, des abdominaux très développés, des jambes musclées et de superbes fesse bien fermes...

Du haut de ses 18 ans, son physique de rêve ne laisse pas indifférentes les filles du lycée, mais Clark ne leur prêtent aucunes attentions car Clark était gay. Il aime les garçons depuis quelques années. Tout avait commencé dans les vestiaires du gymnase du lycée, Clark laissait traîner son regard sur les corps si musclés des autres garçons de sa classe. En rentrant chez lui, après chaque cour de sport, il ne pouvait s'empêcher de se branler en pensant aux corps de ses camarades couverts de sueur après une bonne séance de gym et après une douche relaxante.

Aujourd'hui malgré tous les beaux mâles de sa classe, Clark avait le béguin pour son meilleur ami Pete. Il rêve souvent de lui et Pete dans le même lit. C'était un de ses plus grands fantasmes : Coucher avec son meilleur ami. C'est alors qu'il mit au point un stratagème pour pouvoir réaliser son fantasme. Un jour Clark téléphona à Pete :
- Salut Pete, c'est Clark tu veux venir chez moi pour travailler sur l'exposé qu'on doit faire en Histoire ?
- Je veux bien, je m'ennuyais chez moi. Lui répondit Pete.
- Super ! Je t'attends.
- A tout de suite, Clark.
- A tout de suite, Pete.

Une fois le téléphone raccroché, Clark ne pu s'empêcher de pousser un cri de victoire. Son fantasme allait bientôt se réaliser. Il retourne vite dans sa chambre et pour l'occasion, Clark met un short et un T-shirt moulants qui laissaient deviner son physique avantageux et surtout son petit cul bien ferme. Avant que Pete arrive, il ne pu s'empêcher de se branler tellement il est excité.

Vers 14h00 Pete arriva chez Clark et sonna à sa porte. Clark descendit rapidement pour aller ouvrir à son ami. Son visage s'illumina quand il vit son ami.
- Salut Pete, entre
- Tes parents sont ne pas là ?
- Ils sont partis à Métropolis pour affaires.
- Ok, tu veux qu'on se mette où pour travailler ?
- On n'a qu’à monter dans ma chambre on sera plus à l'aise.
- D'accord ! Conclue, Pete

Ils grimpent l'escalier menant à la chambre de Clark, ce dernier fit entrer Pete dans sa chambre avant de fermer la porte. Pendant que Pete s'installait, Clark n'en finissait pas de dévisager le corps de son ami : Une peau noire comme l'ébène, des cheveux très courts, un torse très musclé, des jambes athlétiques. Clark était dans un état second en regardant le corps de son ami qu'il convoite depuis si longtemps. Clark s'assit au bureau aux cotés de Pete et commencèrent à travailler. Au bout d'une heure de travail, Clark et Pete firent une pause. Ils descendirent à la cuisine, afin de se désaltérer car il faisait très chaud ce jour là. Après avoir fini leurs verres de jus d'orange, les deux garçons remontèrent dans la chambre de Clark. Une fois la porte fermée, Clark décida de mettre son plan à exécution.
Il s'approcha de Pete et lui dit :
- Tu ne trouve qu'il fait très chaud ici ?
- Tu as raison on étouffe, lui répondu Pete
- On n'a qu'as enlevé nos T-shirts nous serons plus à l'aise.
- Tu as raison et tu devrais aussi ouvrir la fenêtre.
- D'accord !

Clark et Pete enlèvent leurs T-shirts, laissant apparaître ainsi leurs torses si musclés, couverts d'une sueur très érotique. A la vue du torse imberbe de Pete, Clark eut une érection qu'il eut du mal à dissimuler. Il s'approcha de Pete et le serra contre lui avec ses bras puissants, l'embrassa dans le cou et avec ses mains il commence à masser les fesses musclées de son ami, Pete lui dit d'un air surpris :
- Qu'est ce que tu fais Clark ?
- Ecoute Pete, je dois te dire que depuis longtemps je fantasme sur toi. Jour et nuit je pense à nous deux dans le même lit.
- Mais Clark, ça veut dire que tu es.
- Oui Pete, c'est ça je suis gay. Et je veux faire l'amour avec toi et donc réalisé mon fantasme. Mais est ce que toi tu le veux ?

Pour seule réponse Pete embrassa Clark :
- Oui Clark je veux coucher avec toi. Il faut dire que toi aussi tu m’excites avec ton physique qui ne me laisse pas indifférent.

Sur ces quelques mots Clark embrasse Pete avec passion. Leurs langues s'entremêlent avec une grande sensualité, leurs salives se mélangent. Ce baiser dure une longue minute.

Ensuite ils se regardent et échangent quelques mots :
- Pete c'était génial ce baiser !
- Tu as raison Clark
- Si on allait plus loin ?
- Ok, fit Pete

Tout en massant le petit cul bien ferme de son ami, Clark lui baissa son short libérant ainsi sa queue circoncise, bandée à mort et qui mesurait près de 23 cm :
- Quel engin ! Je ne pensais pas qu'elle était aussi belle.

Clark prit cette queue dans sa main droite et donna quelques coups de langues sur le gland de son ami. Puis il commença à engloutir la queue de Pete, qu'il ne put pas entièrement prendre dans sa bouche. Clark commença des vas et viens sur la grosse queue de Pete. Ce dernier poussa de petits gémissements :
- Clark tu suce comme un dieu.
- Merci, allonge-toi sur mon lit tu seras plus à l'aise.

Pete se couche sur le lit et Clark se remit à sucer la queue de son ami, qu'il désirait depuis si longtemps. Pete pousse de longs râles de plaisir, tout en passant ses mains dans les cheveux de Clark. Au bout d'un moment Pete dit à Clark :
- Clark, c'étais parfait, mais je préfère attendre pour jouir. J'aimerais bien que tu me sodomises. N'oublie pas de mettre un préservatif avant.

Clark arrêta de sucé son ami et lui répondit :
- Comme tu voudras !

Clark se leva, et alla chercher un préservatif dans la boite pharmacie de la salle de bains. Quand il retourna dans sa chambre il vit que Pete était à quatre pattes sur le sol, ce dernier tourna sa tête dans la direction de Clark et lui dit :
- Dépêche-toi Clark ! J'ai trop envie de sentir ta queue dans mon cul

Le visage de Clark s'illumina et fit un sourire à vous faire fondre de plaisir. Il baissa son short libérant ainsi sa queue longue de 19 cm. Sa queue épaisse était raide comme un piquet. Il déchira l'emballage du préservatif et le fit glisser le long de sa queue. Une fois le préservatif en place, il se positionne, à genoux, derrière Pete et lui dit :
- Avant de te sodomiser, je vais te préparer ton joli petit cul, comme ça tu auras un peu moins mal.
- Merci Clark.

Clark lui enfonça alors un doigt dans le cul et commença de petits vas et viens. Il mit un deuxième, puis un troisième doigt. Au bout de deux minutes de préparation, Clark positionna sa queue devant le trou du cul de Pete. Sans crier gare, il pénétra son ami, ce qui provoqua chez Pete un petit cri de douleur très vite remplacé par de longs soupirs de plaisirs. Clark encula Pete pendant de très longues minutes. Les coups de reins de Clark se firent de plus en plus rapides et violents. De temps en temps il s'arrêtait, sortait entièrement sa queue et rentrait aussitôt dans le cul de Pete. Ces agissements provoquèrent chez Pete des cris de plaisirs, ce qui décupla l'ardeur de Clark qui sodomisa encore plus fort et plus rapidement Pete.

Au bout de quelques minutes, Pete s'arrêta net et dit à Clark :
- Maintenant je veux que tu jouisses dans ma bouche.
- Comme tu veux !

Clark se redressa et se mit face à Pete qui lui se mit à genoux. Il aspira la queue de Clark et l'astiqua jusqu'à ce qu'il jouisse et expulse 4 jets puissants de sperme. Pete se retira, avala un peu de la semence de son ami. Il se redressa et donna à Clark un baiser langoureux, afin de lui faire partager son sperme. Ils s'enlacent avec leurs bras musclés et font durer ce baiser de longues minutes. Pete murmura à l'oreille de Clark :
- Maintenant mon grand c'est moi qui vais te sodomiser. Tu vas sentir ma grande et grosse queue dans ton cul.
- Huuummm ! J'attends ça depuis longtemps.

Clark se mit à quatre pattes et baissa la tête, afin d'offrir son cul sans poils à Pete Ce dernier prit un préservatif et le déroula le long de sa grande queue, qui allait bientôt pénétrer le cul de Clark. Afin de préparer "le terrain" il cracha de la bave dans le trou du cul de Clark et introduisis deux doigts. Il les enfonça profondément, ce qui provoqua chez Clark des gémissements de plaisir.

Il rentra sa queue d'un seul coup et entièrement. Clark poussa un cri de douleur, qui fut très vite replacé par une vague de plaisir. Pete redoubla d'effort et encula Clark de plus en plus vite. Clark se mordait les lèvres tellement il adorait sentir la queue de Pete lui ramoner son cul. Pete donnait de grands à-coups. Il jouit en déversant, dans le cul de Clark, six longues éruptions de sperme. Il pousse un grand soupir de plaisir et se couche sur le lit de Clark. Ce dernier se releva et se coucha au près de son ami. Il lui donna un magnifique baiser. Clark prit Pete dans ses bras et lui dit :
- Merci Pete d'avoir réalisé son fantasme.
- Tout le plaisir a été pour moi Clark.

Pete caressa le torse musclé de Clark et donna quelques baisers sur les pectoraux et le abdominaux de son ami. Il releva la tête et lui dit :
- Clark.je t'aime !
- Moi aussi Pete, moi aussi.

Pete se coucha aux cotés de Clark, tout en en se serrant l'un contre l'autre, ils s'endorment. Au alentour de 17h00, ils se réveillèrent, Clark donna un baiser à Pete ce qui le réveilla en douceur. Pete dit à Clark :
- C'est 17h00.
- Il est l'heure pour moi de rentrer.

Pete et Clark se levèrent et s'habillèrent. Pete ramassa ses affaires et descendit à la cuisine, suivi de Clark. Il ouvrit la porte et dit à Clark :
- J'ai passé un après midi merveilleux.
- Moi aussi Pete !
- Je t'aime mon amour.

Pete donna un dernier baiser à Clark et parti en direction de chez lui. Clark fixa son ami du regard et sourit, ravi d'avoir réaliser son fantasme. Un autre fantasme trottait déjà dans sa tête avec un autre bogosse, mais ceci. Et une autre histoire !

P.S. : Voici mon deuxième récit, j'espère qu'il vous aura plus autant que le premier. N'hésiter pas à me faire parvenir vos avis, critiques, conseils. Quant à moi je vous dis @+ pour une prochaine histoire, sur les nombreux mecs qui sont dans les Séries TV.

Anubis_42

nickos42300@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo