Best Of Cyrillo

Page précédente

* Texte original non corrigé...

Soir d'été*

Un soir d'été je décidais de sortir en boite de nuit afin de me changé les idées car n'ayant pas trouvé ce que je voulais sur le net.

Je pris une douche qui dura un certain temps, le temps de bien tout lavé au cas ou un ou plusieurs mecs me baiserait, mais, pas certain. Je sortis de la douche et me secha puis alla a poil de la salle de bain a ma chambre afin de choisir mes vetements. Mais, j'étais éxité car tout en choisissant mes vetemetns je bandais et me caressais la queue, puis me branla jusqua jouir. Ce que j'ignorais c'est que j'avais des voyeurs qui matais la scènes. Quand j'ouvris l'amoire, il y avait des posters de mecs a poil et certains en pleine baise.Je pris un josckstrap, j'enfilais un survet et un t-shirt.

Je suis allé ensuite dans la cuisine ou je bu un verre d'eau et toujours éxité comme jamais. Ma branle ne m'avais pas suffit j'avais besoin de me faire enculé, de me faire ramoné le cul. J'e retournais dans la chambre car j'avais oublié le plus important, les capotes.

Je me dirigeais vers l'entrée quand tout ta coup on frappa a la porte. Intrigué car je n'attendais personne, mes potes était partie en vacance et je me demandais qui cela pouvait être. J'ouvris la porte et je vis deux mecs sur le palier. Il me demande s'ils peuvent ce servir de mon téléphone pour appelé le garagiste, j'ai dit oui il se trouve juste là ce qui les fis entré.

Je du resté un certains temps qui me paraissais longue et je bandais fort dans mon jockstrap, je mouillais du cul tellement mon envie étair grande et comme les deux mecs était de dos je pu les regardé sans qu'il s'en aperçoivent tout en me doigtant le cul.

Celui de gauche est brun, 1.80m, costaud et un beau petit cul.Son pote faisait 1.85m, blond, costaud et un cul d'enfer, si je pouvais je me serais mis a genoux baissé son froc/slip puis je lui aurais lécher son cul. Pendant que j'imaginais la scène j'avais fermé les yeux un instant et me doigtais toujours, quand un des deux mecs se retourna vers moi et vis ce que je faisais. Un sourire au lèvre il retourna son pote sans faire de bruit ni parlé puis se retournère et j'entendis 'pas avant 2h ?  j'ai besoin de ma caisse je fais comment pour rentré a cette heure ?" en entendant cela j'avais retiré mon doigt de mon cul et ouvris les yeux. Le mec qui m'avait maté se retourné et se dirigea vers moi.

Dehors, la nuit était tombé et la pluie aussi, je me suis dit que c'est pas ce soir que je me prendrais des bites. Je rageais et j'en voulais a ses 2 mecs qui m'avait fait raté certainement de bonnes bites. Je vis le mec s'approche et il me dit

- sa te gène si on reste chez toi car dans la casse on va s'enmerder
- je répondis non et je leurs proposais soit un film soit un dvd.
- un dvd de cul si t'en a ?
- je me retournais et le regais, j'ai dit je vais voir mais pas sure
- il insiste en disant je suis sure que t'en a les PD ont toujours sa chez eux
- t'est PD n'est ce pas et tu allais ou ?  Te faire sauté je présume ?

je ne répondais rien, j'étais comme tétanisé, puis il continua

- ont ta maté pendant que tu te branlais tout a l'heure et je t'est vu te doigté ton cul pendant que franck était au tel, alors t'est PD ?
- je répondis doucement oui
- plus fort j'ai pas compris
- je répondis oui
- t'aime quoi les grosse teub de male je parie
- sa tombe bien ont est bien monté
- a voir la bosse que ta tu dois triquer a mort dans ton jock
- déssape toi qu'on mate

je le regardais puis regardais son pote car je me suis dit je vais sevire de vide couille ou pire. voyant que je ne faisais rien il me dit "a poil". je m'éxecutais et il me parla a nouveau.

- t'aime la bite, tu va pas être déçu, ont va t'enculé comme t'aime mais avant tu va nous sucer
- par contre tu garde ton jock pas besoin de voir ta queue ta chatte nous suffira

sa me faisait bandé et il le voyait, ils étaient tous les deux assis dans mon canapé lequel allais surement servire pour me baisé ou dans mon lit. Ils me regairdère et virent que je bandais un max, j'avais envie de me faire sucer et de me branlé mais je pouvais pas compté sur les deux mecs, qui me matais.

- tu bande tellement que ta envie de nos queues pour cela que tu sortais n'est ce pas, pour te faire enculé ?
- je répondis oui, j'aime la bite et me faire enculé tout comme j'aime me faire sucé
 
ils se regardèrent un moment avec un sourire, j'étais maintenant en jock que je gardais comme il me la dit. puis il me regarda alors que son pote ne disait toujour rien.

- tu vas te prendre nos bites dans ta gueule et dans ton cul toute la soirée puisque t'aime ça tu sera pas déçu
- ne compte pas sur nous pour te sucer mec mais ont te reserve une belle surprise
- je lui demandais quoi
- tu verras faut être patient une surprise sa ce dit pas

Ils baissèrent leurs survet et slip en même temps et fit j'aillir deux belles bites bien raide. Je les regardais comme si je regardais deux bijoux magnifique et je salivais a la vu de ses matraques. je m'approchais d'eux, baissas le survet encore plus pour avoir un accès directe a leurs queues et aussi pour pouvoir lècher leurs couilles que je vis bien pleine.

Je pris la bite en bouche de celui qui n'avais pas arrêter de me parlé et commença a le sucé, pendant ce temps je branlais le second mec avec ma main. Pendant ce temps celui-ci se  mis plus a son aise sur le canapé.  Comme ils ne voulaient pas connaître mon nom il m'appela jock en raison du jockstrape que je portais. Je suçais tour a tour ses bites qui m'étais offerte et qui ne demandais qu'a être prise comme deux fleurs. Puis je me suis mis a têté le gland de celui qui m'avais parlé quand j'entendais des gémissements. je me retira puis lui dit

- s'il te plaît ne me jouis pas dans ma bouche ni dans mon cul

Il regarda son pote puis me regardais voyant que j'étais effrayé et me dit

- rassure toi, si ont jouis se sera sur ta tronche ou ton dos ou ton torse et on baise jamais sans capote t'en a ?
- oui j'en est pleins
- parfait j'espère qu'il y en aura jusqua demain car ont va t'enculé mec c'est ce que tu veux ?
- oui, oh oui je veux vaut queues
- aucun bleme tu les auras jusqua demain

Puis je me penche et je reprends ma suce la ou je m'étais arrêté, le second se leva et se placa derrière mon cul pour maté et là miracle il me parla.

- ton trou est bien ouvert parfait tu l'auras jusqu'au couilles ok

je fis signe de la tête puis me doigta le cul pendant que sont pote était visiblement plus présent tellement sa lui plaisais. L'autre me doigtais toujours mon cul et moi je suçais sa bite que je continais a sucer, a lècher et me mis a lui lécher ses couilles sa le fit gémir plus fort. L'autre sortis sont doit de mon cul et revint s'asseoir, je commençais a le branler quand je sentis la queue de sont pote pris de vibrations je me suis dit il va juté. je me retirais, léchais de temps en temps le gland,sa yige, ses couilles et là il me jouis sur la figure comme il me l'avait dit. Il me regardais branler son pote puis me dit de le sucer comme lui voir mieux. je pris sa queue dans ma bouche et commença, avec ma mais je lui caressais ses couilles et j'entendais gémir,  l'autre s'adressais a moi.

- t'est un bon suceur toi...tu dois t'en prendre des bites en une nuit...tu vas ou pour te faire sauté en boite ou dans un lieu de drague ?

voyant que je m'appliquais a sucer la queue de son pote qui se trouvais au nirvana je ne pouvais répondre, mais, il savait qu'il l'aurais tout a l'heure alors il continua a me parlé quand il se plaça derrière mon cul et vit un cul bien ouvert.

- putain t'est bien ouvert du fion toi...tu te fait enculé très souvent pour avoir un trou béant
- d'ici demain t'aura plus besoin de te godé ton cul, car ont va te l'ouvrir un max
- chaque soir ont viendra t'enculé et t'auras ta dose de queue dans la bouche et ton cul
- chaque soir tu nous ouvriras en jock mec et parfois même de temps en temps ont viendra avec des potes pour qu'ils prenne leurs pieds, ok jock ?

je fis un signe de mon cul alors que celui-ci avait un doigt. voyant que j'étais d'accord il me mis deux doigts puis trois pendant que je suçais son pote. puis, pendant qu'il me doigtais mon cul il se pencha et regarda ma queue qui était raide, il la toucha et sa m'éxita encore plus. Il le vit et comme il me doigta mon cul avec 3 doigts il sortie ma queue de "sa prison" afin de la voir. il l'avait dans sa main, il vit sont pote les yeux fermés puis commença a me branlé, il entendit mes gémissements de plaisir, son pote ouvrit les yeux et vit ma queue raide dans sa main, il lui sourit et voyant que sa me plaisait il me mis une claque sur le cul, puis il me dit.

- t'aime qu'on te branle jock ?

a cette question il vit sont pote pris de spasme et me retira a temps de sa queue, il me maintena la tête pour me jouir sur le visage. L'autre regarda dans un meuble et trouva un tas d'accesoir et la le second me dit de la fermer avant que je dise quoi que ce soit et de resté a 4 pates sans bouger. Il rejoignis sont pote et regarda tout les objets que j'avais, des godes de toutes tailles de 17 a 25cm, ils me regardère et moi aussi. L'un deux pris un des godes et me le foura dans mon cul il faisait 20cm, il commença doucement et voyant que sa entrais faciement la mis entière jusqu'au couilles.

Il fit un va et vient pendant environ 20 mn puis s'arrêta le laissère dans mon cul et allais sasseoir sur le canapé la queue toujours raide, les couilles toujours remplie. ils voyais que je matais leurs bites et le plus bavard me dit

- t'est un vrai PD toi, ta un fode dans le cul et tu mate nos queue, tu les veux encore.

voyant que je ne répondis pas il me dit

- quoi ta perdu ta langue ?
- non
- alors réponds a ma question
- mais avant réponds aux questions de tout ta l'heure quand tu suçais mon pote
- repose tes questions
- tu vas ou pour te faire enculé ?
- sa depends, soit dans un bar avec un sous-sol aménagé pour la baise soit dans un lieu de drague
- tu vas ou ?
- quand il fait mauvais temps dans un bar qui se trouve a 30m de chez moi

il vit de quoi je parlais et me dit de continué...

- combiens de bite tu te prends dans une nuit ?
- sa dépends, 2 a 4 voir 7 peut-être plus
- tu vas dans le petit bois qui se trouve pas loin de chez toi ?
- oui
 tout en se caressant leurs queues je répondit oui
- t'y va en jock ?
- oui
- jamais a poil ou avec un god dans ton cul ?
- non

puis pendant qu'il se caressait leurs queues me dit

- encule toi avec ton gode

je me mis en position et je m'empalais dessus comme si c'étais une vrai bite, puis ils se leva du canapé, regadère que sa rentrais bien et me présentèrent leurs bites

- suce

je repris leurs qui qui entretemps avais un peu débandé, je la pris entière chacun leur tour, je léchais le gland, sa tige, ses couilles a chacun des deux pendant que je m'enculais sur mon god. Voyant que l'envie de jouir se faisait de nouveau sentir, il me retira de sa bouche me dit de me mettre a 4 pattes, retirère le god et mis une capote. J'allais enfin me faire enculé après toutes ses questions. J'avais des phantasmes et pendant ce temps, l'un d'eux vint devant ma bouche et me dit "suce ma queue". Je repris la ou je m'étais arrêter, mais, me demandais de ne pas le faire jouir trop vite car il veut m'enculer., puis comme il était a porté de main il ouvrit un tiroire du meuble et trouva mon journal. il le prit et ne pouvant rien dire commença a lire, il lu avec attention puis s'arrêtas, il montra le passage a son pote et lu a sont tour, puis il me regarda très souriant.

L'autre se retira de mon cul puis s'allongea, je compris ce qu'ils voulaient faire une double pénétration, allongé et moi debout il avait une vue parfaite sur ma queue, mes couilles et mon cul bien ouvert, plus que tout a l'heure. il me dit

- empale toi sur ma bite et ensuite penche toi vers moi sans m'embrassé compris ?
- compris

je m'accroupis et il m'aida a me diriger sur sa queue, j'entrais doucement car elle était large et je mouillais du cul par peur, car isont pote avait une bite bien grosse et large. je stopais, puis me regarde et dit

- continue, faut pas voir peur, je commence et une fois qu'il verra que t'est bien touvert il viens nous rejoindre, de quoi ta peur ?  c'est pas ce que tu veux ?
- si je veu mais j'ai peur d'avoir mal est est grosse sa bite et large
- panique pas a l'avance et détends toi sa aidera, je vais te dilaté ton cul et t'auras pas mal
- continue jusqu'au couilles pour dilaté ton cul

je continuais, toujours inquiais et il le voyais, quand j'arrivais sur ses couilles je restais un moment sans bouger et me laissa faire, puis il commença doucement ses va et viens dans mon cul qui petit a petit s'ouvris. J'avais le cul diltaté quand ils sont arrivé, mais, je n'avais pas imaginé qu'il serait bien monté tout les deux et loin d'imaginé qu'il m'enculerais tout les deux et en même temps. Face a ses deux grosses bites je n'étais pas assez dilaté pour les prendres, alors l'autre vient derrière et celui qui me ramonait maintenant mon fion vit que je paniquais

- relax mec il regarde ton trou

Rassuré, je me laissais enculé pendant 30mn. jugeant que j'étais assez ouvert, il me pencha en avant et entra sa queue dans mon cul. j'eu un cris de douleur, alors il entra doucement et finit par la mettre completement dans mon trou. Baisé par ses deux mecs je pris mon pieds et il l'entendait. A un moment donné je disais

- oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c'est bon plus vite
- ok me répondire t'il de concère

ils m'enculère pendant un certains temps dans cette position, le second se retira et vint me jouir sur le dos, le premier fit de même et me jouis sur le dos et sur mon cul. A ce moment je me rendis compte qu'ls n'avaient pas mis de kapote, je leur fit remarqué puis ils me montre un teste recent je pu lire: séronégatif tout les deux.Il lu le miens qui était séronegatif aussi.

Ils bandaient encore après avoir joui a deux ou trois fois. je me mis devant eux un doigt dans le cul, je constatais qu'il était très ouvert et je mis ma main, puis ils disent

- attends on a pas finis avec toi la nuit ne fait que commencer et jusqua 16h tu auras un bon trous et te faire baisé par deux mecs sans crainte.
- super j'en veux encore
- ta une grosse faim de bite toi
- oui et j'ai envie que vous m'enculez encore mais debout et pendant ce temps branlez moi jusqua ce que je jute
- ok
- tu les veux, tu les auras

je leurs montrais la capote et il la reposa sur le meuble et me pénétra sans ménagement puisque mon cul était bien ouvert. il commença ses va et viens et avec sa main commença a me branler. Il continua ainsi pendant un certains temps, voyant le plaisir que je prenais il augmentais la vitesse dans mon cul puis sur la queue. Au bout de quelques minutes ont jouis ensemble dans un râle de plaisir. Son jus chaud dégoulais dans mes entrailles pendant que le miens vint sur le sol. Il se retira et le second pris sa place. il me pénètre et commence ses va et viens dans mon cul et augmente la vitesse, je lui pris sa main puis la posa sur mon sexe qu'il prit et me branla sans ménagement comme pour mon cul. Au bout d'un moment ont juta ensemble sentant sont jus coulé dans mon cul pendant que ma semance rejoignis la première.

Ont alla dans la chambre j'avais leurs jus qui dégoulinais de mon cul celui qui m'avait presque pas parlé le remarqua et me dit

- ta aimé te faire remplie ton cul ?
- oui trop bon
- plus besoin de capote alors surtout entre nous 3
- oui pas besoin
- si vous venez avec d'autres mecs la capote
- t'inquète, les mecs qu'on connaist sont séronégatif et sa fait un baille qu'il se sont pas vidé les burnes
- si ta aimé prendre en toi notre semance tu aimeras te prendre la leur
- ok mais je veu voir le test sida ou rien
- pas de blem tu les auras

fatigué par des heures de baise ont s'allongeais sur le lit et ont discutais de baise

- tu voulais te faire enculer ce soir ?
- oui
- comme t'aurais voulu ?
- non hélas
- rare sont les mecs qui veulent réalisé les phantasmes
- t'en a d'autres ?
- oui
- vas y
- je voudrais lècher vos culs
- ok

ils se mette a quattre pattes sur mon lis et je leurs lèche le cul, se qui les fit revandé  et moi aussi, alors l'un d'eux vint derriere moi, m'encule sec (sans capote) et me dit

- t'est une vrai pute toi tu te fait enculé et t'aime te faire remplire salope

sont pote nous fis changé de position et je m'empalais sur sa que quand son pote me mis la sienne.

- t'aime te faire bourré salope attends on va te remplir comme t'aime putain
- ouais fit l'autr
- chaque soir on viendra te baisé comme une pute et tu nous accueille en jock compris salope ?
- compris
- pour que tu prenne ton pieds ont viendra avec des potes pour te donner ta dose de foutre putain
- oh ouiiiiiiii

sur ses mots ils me remplire mon cul, l'un d'eux resta en moi, me fit levé puis me branla en m'encula a donf, je gemissais de plaisir et de bonheur.

- regarde la salope elle prends sont pied en se faisant enculée comme une putain et branlée
- han...han...putain tu va tout te prendre

puis jouis en me faisant jouir sur la moquette. Ils se reposèrent moi aussi au bout du lit et ont dormis, j'avais toujours mon jock et ils mon réveillé il bandait, se sont mie en face de ma bouche, je les est sucé et ils mon jouis dans la bouche sans se retiré, j'avalais et je pris goût a cela qui était nouveau pour moi. leur jus était sucré et l'autre un goût amer. Ils se branlère de nouveau et cette fois ci ils me jouire tout les deux sur mon jock tout neuf. ont continuais et a midi, je devais mangé avant eux et une fois terminé sous la table et je me mis a les sucés et pris leur jus que j'avalais. ont continua ainsi appliquand des pauses de 60 minutes  a chaque fois puis recommencère ainsi et a 16h vont dans la salle de bain, se lave et avant de partir me font sucé leurs queues et j'avale de nousveau puis parte.Le cul béant, pleins de foutres qui dégoulinait sur mes jambes et n'ayant pas la force de me diriger vers la salle de bain je m'allongeais et dormis. une fois réveillé j'allais dans la salle de bain changea de vetements et n'ayant pas de leurs nouvelles m'ahbilla pour sortir  dans un bar. je suis sans jock, sans slip, je me dirige vers le bar et une fois a l'interieur je me dirige vers le sous sol, je baisse mon survet et les autres mecs me voyant la bite raide avec un tatouage sur mon cul ou il y a écrit baisé moi et donné moi votre jus. un mec s'approcha et une nouvelle baise se fit. mais c'est une autre histoire...

Gaymen

gaymen@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.