Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode 1 ici

Épisode Précédent ici

Une soirée a dispo de mon maître :

Hier soir je reçois la visite impromptu de mon maître, de bonne humeur il me fit grâce des présentations habituel et me demanda de lui servir une bière. Il s’installa sur le canapé et m’ordonna d’aller me préparer pour sortir. Une fois prêt il m’emmena dans une backroom. Dans le vestiaire il m’ordonna de me foutre a poil et de me mettre a genoux et mis mes habits dans un casier. Dans un sac a dos qu’il avait emporté, il en sortit un collier qu’il me plaça au cou et y accrochât une laisse.

Nous descendons au sous sol, lorsqu’au bas des escaliers il m’ordonna de me mettre à 4 pattes. Il y avait déjà pas mal de monde et parmi tous ces mecs j’étais le seul a poil et a 4 pattes à marcher comme un chien au bout de ma laisse. Durant la petite balade aux milieux de ces mecs j’entendais quelques « humm… woua… pas mal ton clébard etc.… » Puis… il trouva une cabine de disponible, nous y sommes rentré et laissant la porte ouverte y accrochât la laisse a la poigné me disposant face au couloir, il me plaça un bandeau sur les yeux et me menotta les mains derrière le dos. Assis sur mes tallons j’attendais… quelque mn âpres qui me paru bien longue je sentis une bite inconnue se présenter sur mes lèvres, j’ouvris donc la bouche et la suça.

Le mec y prenant plaisir me pris la tète entre ses mains et me baisa la gueule en y enfonçant bien sa bite pour enfin me lâcher ses jets de foutre sur la figure.
La scène avait peut-être été vue qu’une autre bite vint se collé sur ma bouche pour être sucer, une bite qui avait de bonne proportion car elle me remplissait bien la bouche. Je suçais cette queue pendant un bon moment lorsque le mec me demanda de me retourner et de me penché en avant, ma tête contre le sol les reins bien cambré il m’écarta les cuisses, m’enduis le trou de gel et me travailla le cul de ses doigts, en y enfonçant 1 puis 2 puis 3 affin de bien me dilater avant d’y faire pénétrer sa grosse bite. Il me lima le trou du cul pendant au moins 5 bonne MN avant d’y lâché sa semence dans mes entrailles, il se retira de mon cul me claquant le cul amicalement en me disant « merci » Mon trou ouvert par cette gosse bite je sentais son sperme s’écoulé sur mes cuisses. Je commençais donc à me relever pour reprendre ma position initiale lorsque qu’une main se plaqua sur ma nuque et qu’une voix me dise :
- Bouge pas salope…

Je suis donc resté accroupi et sentie une autre bite s’engouffré d’un coup sec dans mon trou, le mec me baisa brutalement, me claquant le cul à chaque coup de rein pour enfin se finir sur mon dos.

Le mec partis je restais dans la même position le cul bien ouvert, sans doute a la vue de tous le monde qui passais devant la cabine lorsque mon maître vint me libérer de mes menottes et de mon bandeau, toujours a 4 pattes il m’emmena cette fois-ci dans un endroit ou il y avait un sling a la vue de tous le monde ; il m’y installa et replaça le bandeau sur mes yeux, j’étais a la vue de tous ces mecs qui se baladaient offrant mon cul bien ouvert, lubrifier par le gel et le sperme de mon 1er enculeur. L’attente ne fut pas bien longue qu’une bite vint s’engouffrer dans mon trou sans que je m’y attende, sa bite s’activant dans mon cul que peu de temps âpres une autre bite vint se plaquer sur ma figure, je tournais donc la tête pour pouvoir prendre cette queue dans ma bouche et la suça, je me faisais baiser par les 2 trous comme une bonne salope que je suis devenu dû au dressage de mon maître.
Mon enculeur éjacula le 1er dans mon cul et curieusement y resta planter âpres avoir joui pendant que l’autre continuais a me baisé la gueule, qui ne fut pas long a me remplir la bouche de son foutre.

Les 2 mecs s’étant bien vider les couilles, ils se sont retirés de mes 2 trous en même temps.
La soirée continua ainsi et je fus baisé par 2/3 mecs âpres lorsque mon maître vint me détaché. Nous sommes remontés au vestiaire pour me rhabillé et sommes rentré.
Contrairement a son habitude mon maître monta chez moi et comme a son arrivé me demanda de lui servir une bière. Ma condition d’esclave exige, Je me suis vite re-déshabillé afin de me représenter devant lui à poil avec sa bière et me positionna a genoux entre ses cuisses.
- J’ai passé une bonne soirée à te faire baiser comme une bonne salope et une bonne chienne, t’es devenu un bon batard et un chien bien obéissant, t’es donc prêt maintenant à être une pute a part entière, j’ai quelques projets et tu va me servir d’investissement…
A ces mots il m’ordonna de m’occuper de sa queue, je lui dégrafais donc son pantalon sortie sa bite pour la sucer et par l’excitation ne mit pas longtemps à me remplir la bouche d’un foutre épais qu’il m’obligea à avaler.

Apres lui avoir bien nettoyé sa bite il se rhabilla et partis.
Crevé par cette soirée j’ai pris une bonne douche pour enlever tous le sperm collé a ma peau et me suis couché, je ne mis pas longtemps à m’endormir…

lope91

ericm91@voila.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.