Page précédente

Soleil levant

C'était il y a 5 ans. J'avais 19 ans et faisais mes études en Allemagne à Stuttgart. C'était une ville assez sympa et plutôt libre question mentalité : on y voyait de tout sans que cela ne gène personne.

Un après-midi de mai, je faisais mes courses dans ces grands magasins typiquement allemands à plusieurs étages genre nouvelles galeries. J'étais au rayon gel douche et je faisais mon choix en essayant le parfum de chacun des produits. Après quelques essais, je remarque qu'un mec est à côté de moi.
Sur le coup, je le trouve très mignon et continue vers le rayon des shampoings.
Je recommence mon petit manège pour faire un choix et je suis surpris de voir que le mec m'a suivi. Cette fois, je le regarde un peu plus et il me sourit.
Il s'approche de moi et me demande en anglais, si je sais où se trouve la gare. Un peu étonné, puisque la gare est juste à côté et qu'on peut pas la louper, je lui indique. Il me demande si je connais la ville et ce qu'on peut y faire.
Je lui réponds sans vraiment me douter que c'est une technique de drague.
C'est courant ici de parler à des inconnus et tous les mecs ne sont pas forcements homos pour autant.
Il me remercie et me demande si je fais quelque chose le soir. Je lui dis que je sors avec des copains et des copines et qu'il peut se joindre à nous. Il me répond que non et me donne son tel au cas où.
Je commence à avoir des soupçons. Nous nous quittons.
Sur le chemin de mon appart, je n'arrive pas à effacer son corps. Il est asiatique, il a les cheveux mi-longs noirs et des yeux marron. Il est aussi grand que moi mais beaucoup plus musclé, sans être bodybuildé pour autant.
A peine arrivé à la maison, je sens une terrible sensation dans le bas-ventre et ne peut m'empêcher de penser à lui. J'annule mon RDV du soir et l'appelle. Il se réjouit et m'invite à le rejoindre chez lui. Jusque là je ne sais toujours pas ce qu'il veut de moi : juste faire connaissance ? De la compagnie ? Plus ?

Je me dépêche alors de me rendre chez lui. Il m'y attend en jogging et en t-shirt blanc.
Très simple et tellement sexy. Il me sourit et me dit qu'il est content que je l'aie appelé. Il me fait m'assoire à une table et me propose un verre d'eau. On discute de choses très banales, comme les études, les amis, les loisirs. Il me demande alors très directement :
- Tu n'es pas gay, n'est-ce pas ?
Un silence s'installe et je réponds que si.
- Tu as envie de moi ?
Il se lève pour attendre ma réponse, qui sera très vite oui.
Je sens alors tout mon corps frémir. Je m'approche de lui. Nous nous enlaçons et je me jette très vite sur son jogging, pour découvrir qu'il ne porte rien dessous. Je ne peux résister à sa queue parfaite pour moi : pas très longue et fine. Je le suce avec envie et je l'entends gémir. Il me redresse et m'entraîne dans sa chambre où il allume la télé.
Un film gay apparaît et je reprends mon travail sur son engin.
Je n'en peux plus et avale sa queue comme si je n'avais pas mangé depuis des siècles. Et il apprécie.
Il me relève et me donne une capote pour que je le prenne. Nous nous déshabillons complètement. Le spectacle est encore plus jouissif.
Il est tellement beau et bien fait que je dois me retenir de ne pas jouir ! Il s'approche de son lit et se baisse. Je m'approche alors de lui et commence à me frayer un chemin vers son trou quand le téléphone sonne. Il se relève alors très vite et répond. Je suis un peu déçu mais il me demande de le rejoindre tout en parlant dans sa langue avec son interlocuteur. Je me baisse et recommence à le sucer avec vigueur. Il a une maîtrise de lui exceptionnelle et réussit à terminer son coup de fil sans gémir.
Mais dès qu'il raccroche, il retire sa queue de ma bouche et crache tout son jus sur mon visage en hurlant de plaisir. Il me rassoit très vite sur son lit et vient doucement s'empaler sur ma queue bien bandante. Il gémit de plus belle et il ne me faut pas longtemps pour jouir dans un râle à peine audible.

Nous nous enlaçons et nous dirigeons vers la salle de bains pour prendre une douche. Il me sourit et me montre le gel douche, faisant allusion à notre première rencontre...

x-24

youngmiky@hotmail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.