Page précédente

Songe

Nuit froide, saison d'automne
Longue et passionnante rêverie.
Amour perdu, songe monotone
Je te sens, te vois et m'évanouis.


Tu est devant moi nu et endormis
Je te touche ,tu ne bouge pas
Je te savoure toute la nuit
Et je songe à cette nuit d'ébats


Tu palpite ,tu trésaille
Je t'observe, j'ai peur
Il faut que je m'en aille
Là tu me vois,et je meurt


Ma vie est un secret
Mes rêves mes évasions
Personne ne connaît la vérité
Nous ne somme que des pions

 

poète

fibert59@free.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.