Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Partouze des deux frères (soumission 15)

A la demande des deux frères (cf. soumission 8), j’organisais un mercredi après midi de baise avec Jean bien sûr et Phil et Luc. J’avais négocié pour eux le même tarif que pour Jean, ce qui arrangeait bien leurs finances !
Comme lieu de rendez vous, ils ont choisi le même hôtel d’affaire que la dernière fois. Les appartements sont grands, et les accès sont très discrets.

J’avais donné rendez vous à Luc et Phil au bar du coin de la rue d’où j’appelais les « clients » pour connaître le numéro de leur suite. Je profitais du trajet jusqu’à l’hôtel pour leur expliquer que je récupèrerais le fric au début et que je ferais le partage après.
5 minutes plus tard je présentais Phil et Luc (ils n’étaient pas trop à l’aise, la notion d’argent laissait planer une certaine gène) à nos clients.
Après s’être dénudés, la présence de Jean aidant, ils ont vite retrouvé l’excitation, d’autant plus que les deux frères les rejoignirent vite, leurs sexes raides au spectacle des trois jeunes corps dont deux inconnus jusque là.

Je me plantais dans le coin bureau et partageais les billets en trois parts égales, il n’était pas question que je me fasse du fric sur le dos des copains !
Du coin de l’œil je matais l’évolution des « rapports humains ».

Ils passèrent un bon moment à se sucer les uns les autres, seul l’aîné n’appliqua pas la réciprocité et prenait son plaisir à se faire bouffer la tige à deux bouches.
Phil et Luc s’essayèrent à la gorge profonde pour engloutir les 25cm de leurs clients. Je les regardais attentivement car si les 22cm de Marc ne leur posait pas de problèmes ils n’avaient pas encore réussis à prendre la totalité des 26cm d’Eric.
Je ne sais si c’est l’excitation due au trip mais toujours est il qu’ils réussirent à avaler les deux engins. Je préviendrais Eric que dorénavant il pourra s’enfoncer totalement dans leur gorge, 1cm de plus ne devrait pas poser de problème !
Les frères eurent envie de goûter les nouveaux culs en premier et plaçant Phil et Luc cote à cote, à 4 pattes sur le lit ils se mirent à leur bouffer l’oignon.
Ecartant bien les fesses pour plonger au plus loin leurs langues, ils eurent tôt fait de leur assouplir l’anus et de leur plonger quelques doigts dedans.
Jean pendant ce temps là, tétait en alternances les bites jumelles des deux frères.
Alors que les anus s’ouvraient gentiment, et que trois doigts tournaient facilement, ils se sont redressés et demandant à Jean de les Kpoter, ils graissèrent abondamment les deux trous offerts.
Une fois équipé, chacun accrochant sa proie aux hanches, ils posèrent leurs glands sur les rondelles frémissantes d’appréhension ! et d’une poussée lente mais continue, ils ont fait entrer leurs 25cm jusqu’aux couilles.
Luc et Phil ont apprécié la délicatesse le la pénétration. Après un court temps au fond des cul, ils sortirent totalement. La deuxième enculade fut beaucoup moins douce et ils durent s’accrocher aux draps pour ne pas être projetés contre le murs !
Le rythme s’est accéléré et mes deux amis ont commencé à bien prendre leur pieds aussi.
Changement de position. Sur le dos et les jambes relevées, ils se firent saillir bien profondément. Jean pour ne pas rester de coté, s’est placé entre eux et se penchant une fois à gauche suçait Luc et une fois à droite pipait Phil entre les soubresauts des deux enculeurs.
Le plus âgé prévint Jean de ne pas les faire jouir pour qu’ils puissent s’occuper du cul de son « petit » frère . Alors qu’ils augmentaient encore la cadence, Jean freinait l’excitation de Phil et Luc en les serrant très fort sous les couilles.
Les deux clients remplirent les Kpotes sans que mes deux amis ne jouissent.
Pour faire retomber un peu la pression, je préparais un thé pour tout le monde. Court moment de répit.
Sur l’ordre de son frère le plus jeune pris la position de levrette et Jean s’est appliqué a bien lui ouvrir le trou avec sa langue. Bavant dedans, l’anus s’est tout doucement ouvert et avec ses doigts, Jean enfonçait toujours plus loin la salive.
Mes deux amis entretenaient leurs « formes » à coté par un 69 vorace.
L’aîné décida que la préparation était suffisante et ordonna à Phil de passer le premier. Se souvenant du traitement qu’il venait de subir, il commença la première saillie lentement puis se déchaîna rapidement en grand coups de pine. Luc vint le remplacer puis ils alternèrent quelques instants.
Soudain l’aîné qui avait une idée derrière la tête, demanda à Luc de se coucher sur le dos pour que son frère vienne s’asseoir sur lui. Aussitôt fait, le jeune frère surplombant à genoux le bassin de Luc s’assit sur la bite tenue à la verticale par Jean. Puis l’aîné poussant son frère dans le dos jusqu’à ce qu’il soit couché sur le torse de Luc ordonna à Phil de joindre sa queue à celle de Luc !
Comme son frère émettait quelques réserves à son plan, il se mit à genoux devant lui (au dessus de la tête de Luc) et lui enfonça son gland dans la gorge coupant ainsi toute protestation. Ses couilles pendantes trouvèrent place dans la bouche de Luc. Phil rappelé à l’ordre commença la double pénétration.
De mon fauteuil, je voyais perler sur le front de l’enculé, la double sodomie, même par deux bites normales ( 19cm et 20cm), ça déménage un peu !
Je vois l’aîné prendre son pied à mater son frère se faire enculer par deux mecs.
Après ¼ heure, l’excitation eut raison de mes amis qui déchargèrent dans leurs kpotes alors que l’aîné dosait son petit frère. Son jus abondant débordait aux commissures des lèvres et coulait sur le menton de Luc.
Après avoir bien nettoyé le gland de son frère, le plus jeune à grand coup de langue est allé récupérer ce qui lui avait échappé sur la gorge et le cou de Luc.
Jean surexcité par le spectacle alors que le groupe se désemboitait, sauta sur la bite non purgée du double sodomisé l’enKpota et s’empala violemment dessus (un cri m’indiqua que mon jeune ami avait surestimé la préparation de son anus).
Après une chevauchée endiablée, il explosa sur le torse de sa monture alors qu’il se faisait remplir le cul.

Les premiers à reprendre le dessus furent les deux frères qui après une bonne douche nous laissèrent, nous précisant que la suite était louée jusqu’au lendemain matin.
La porte juste refermée, je me suis mis nu à mon tour et c’est trois bouches qui vinrent me lécher, sucer le gland, la bite et les couilles. Il ne me fallu pas longtemps pour me vidanger dans la bouche de Jean, ce dernier avalant jusqu’à la dernière goutte de mon sperme.

La douche étant suffisamment grande c’est tous les quatre que nous nous sommes lavés de nos « turpitudes ».
Une fois rhabillés, j’ai donné à Luc et à Phil leur part. Ils me remercièrent de les avoir mis sur un plan pareil où tout en prenant leur pied, il se faisait du blé. Je leur proposais que si il le désirait, j’étais prêt à leur céder ces deux clients, Jean ayant suffisamment à faire avec les 4 autres. Ils acceptèrent rapidement car avec l’achat de leur moto, leurs finances étaient à sec et il leur manquait encore de l’équipement.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.