Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 110

Sur la console de l’entrée, je dépose l’enveloppe et monte vite rejoindre Marc.
Il est plus de 4h du matin, je me glisse dans le lit, Marc y est seul. J’ai pensé un instant que Jimmy y serait aussi.
Marc se colle à moi et je m’endors aussitôt.

Quand je me réveille, il est midi et je suis seul dans notre grand lit. Un jock et je descends. Près de la piscine, au soleil je vois Jimmy se dorer à poil à coté d’Arnaud (notre petit voisin). Des bruits provenant de la cuisine m’y attire. Marc est aux fourneaux. Je l’enlace passant mes bras autour de sa taille et me collant à son dos.
Il me dit bonjour, tourne la tête pour qu’on se fasse un bisou. Il me dit qu’il a rangé l’enveloppe dans son bureau et me demande ce que j’ai fait pour avoir gagné autant en si peu de temps.
Je lui dis que je n’avais pas ouvert l’enveloppe, mais que l’effet que désirait faire Emma avait été réalisé au delà de ses espérances. Il me dit qu’il veut bien me croire. Je lui cite les noms des deux types auprès desquels je me suis fait remarquer. Il connait les noms et me dit qu’ils n’ont pas la réputation d’être facilement impressionnables.
Il me dit qu’il m’a prévu pour cet après midi la suite du formatage de Jimmy. Qu’il ne faut pas que je bâcle un taf au profit d’un autre. Il me rappelle que je dois assumer la vie que j’ai choisi de mener.
Bien m’sieur !
Mais en attendant Bruno doit nous rejoindre pour le déjeuner, cela faisait quelques semaines que nous ne nous étions vus.

Jimmy nous quitte pour rejoindre Samir et Ammed avec pour instruction d’être prêt pour 14h30 au donjon.

Bruno arrive, apéro et narration de ma soirée. Arnaud est bouche bé, Bruno quand à lui a la même réflexion que Marc concernant les deux hommes d’affaires.

La conversation dévie sur Jimmy et le programme de l’après midi. Marc aimerais le finir en double sodo avec Bruno. Pas de problème, avec Arnaud, nous allons nous préparer tous les trois et ils pourront nous rejoindre vers 15h/15h30.

Pendant qu’ils prennent leur café, Arnaud et moi rejoignons le donjon. Jimmy y est déjà accompagné de Samir et Ammed.
Il est déjà sur un des slings. Voyant cela je me dis que nos deux serviteurs pourraient bien nous préparer tous les trois.
L’ordre est donné et je me couche sur le sling central et Arnaud prend le dernier à ma droite.
Ammed nous attaches les poignets et chevilles aux chaînes de suspente. Samir, la main droite ganté et couverte de graisse vient jouer avec nos anus. Il y met gentiment un doigt, que rejoint très rapidement un deuxième. Il les tourne doucement, écartant nos sphincters lentement.  Il prend la précaution de changer de gant à chaque cul. Les sensations sont cools. Ce n’est pas si souvent que la préparation est aussi progressive. Nous bandons tous les trois comme des cerfs et quand je regarde en haut des cuisses de nos deux préparateurs, les shorty en cuir sont bien déformés.

Les doigts sont remplacés par des godes. Je leur demande à ne pas les prendre trop gros pour que Marc et Bruno sente encore bien les bords de nos boyaux quand ils vont nous enculer. Nous sommes finis de préparer avec des plugs raisonnables calés dans nos anus.
En attendant nos mâles, ils nous gratifient d’un bon massage musculaire sur nos bras et jambes.

C’est à ce stade que Marc et Bruno pénètrent dans le donjon. Surprise Eric les accompagne. 3 culs préparés et trois bites pour les défoncer c’est le bon équilibre.
Ammed et Samir règlent les chaînes et nous voilà les têtes en arrières amenées à la bonne hauteur pour les pipes. J’hérite de Bruno, Arnaud de Marc et Jimmy d’Eric. Ils nous défoncent nos gorges  tout en discutant  des mérites de chacun. Profondeur de gorge pour Jimmy, étroitesse de cette dernière chez Arnaud et sensation de massage par mes déglutitions.
Echanges de bites et je me trouve à sucer Eric. Sucer c’est un grand mot pour le fait qu’il m’élargit le larynx à grand coup de rein. J’apprécie et pense à Arnaud qui ne va pas tarder à connaitre cela le pov petit !
 
Je récupère Marc sur lequel je m’applique particulièrement (normal c’est mon mec). A coté de moi j’entends les étranglements d’Arnaud. Bien qu’encouragé par son tonton Bruno, il a encore du mal avec les très gros calibres !
 
Nos trois mâles se retirent de nos bouches et se font kpoter par Samir et Ammed. Suspentes réglées de façon à ce que l’on soit confortable, nous attendons nos sodomisateurs. Ils reprennent dans l’ordre des pipes.
Trop bon de se faire enculer en aussi bonne compagnie. Jimmy halète sous les coups de butoir d’Eric, Arnaud et moi apprécions l’échange de nos mecs. Rotation des enculeurs et c’est à mon tour de me faire défoncer la rondelle par la méga teub d’Eric. Samir prévenant me passe un peu de poppers sous le nez. Je chauffe et m’ouvre comme une fleur. Quand c’est au tour d’Arnaud de le subir, c’est une dose dans chaque narine dont il a besoin mais ça rentre quand même.
C’est parfois un peu dur mais c’est si bon après !!

Marc décide de passer aux choses sérieuses et demande à nos deux aides de nous détacher. Il s’installe au sol avec Bruno, cul contre cul pour que leurs queues se collent. Marc demande à Samir et Ammed de leur porter Jimmy dessus.
Aussitôt dit aussitôt fait et Jimmy se balance au dessus des deux glands réunis. Marc mène la manœuvre et règle la descente. Pose de la rondelle sur les glands, Ammed maintient la position pendant que Samir appui sur les épaules. Les glands rentrent. Autour d’eux nous admirons. Jimmy apprécie. Il pousse de lui-même pour descendre plus vite. Ammed et Samir l’aide à se relever puis le laissent descendre tout seul. Pendant ce temps là, avec Arnaud j’entretiens la vigueur d’Eric. Nous lui faisons une pipe à deux bouches. Alternant le léchage symétrique de sa bite avec bouffage des boules pendant l’excitation du gland à grand coup de langue.

Bruno se retire pour laisser la place à Eric. Nouvelle dilatation pour l’anneau de Jimmy.
Sa nouvelle assise à raison de lui et après une demi douzaine de va et vient, il jute sur Marc, assis au plus bas sur les bites réunies. Samir et Ammed le relèvent et le déposent à coté.
Bruno qui avait pris la place d’Eric sous nos bouches éjacule. Je me retire pour laisser Arnaud boire son tonton. Je le branle et il se jute dessus. Je m’achève de quelques coups de poignets et vise ses abdos déjà maculés.

Les deux seuls à n’avoir pas été jusqu'à bout, Samir et Ammed sont laissés dans le donjon. J’irais mater les enregistrements plus tard. Je suis sur qu’ils se seront fait du bien avant de ranger la pièce.
 Nous regagnons la maison et alors que les « adultes » discutent dans le salon, Arnaud, Jimmy et moi profitons du soleil printanier au bord de la piscine.

Comme Arnaud me fait la remarque, j’explique que cette année j’ai décidé de garder le « cul blanc » d’où la présence du maillot sur mes fesses.
Je trouve très sexy la marque du bronzage et Marc est d’accord.

Ce n’est qu’en début de soirée que je peux ouvrir les enregistrements du donjon.
Je passe rapidement sur nos galipettes, j’y étais !.
Je trouve notre départ du lieu.
Comme je l’avais senti, Samir et Ammed se sont donnés une petite heure de plaisir avant de procéder au nettoyage de la salle.
Leurs rapports ont évolué vers une très nette domination de Samir sur Ammed.
Dès que nous avons eu passé la porte, Ammed s’est retrouvé attaché en croix contre le mur. Samir, collé dans son dos, lui tirait la tête en arrière en lui demandant qui était le maître. Il lui caresse le dos, lui claque les fesses. A chaque contact, Ammed accuse le coup mais ne se plaint pas.
Une fois ses fesses bien marquées, rouges, Samir qui bande comme un taureau se colle de nouveau à lui et d’après ce que je peux deviner il l’encule. Là seulement Ammed s’autorise à gémir.

Après un petit moment où Samir à coups de rein plaque Ammed durement contre le mur, je le vois le détacher. Quand il se tourne (Ammed), je m’aperçois qu’il bande bien raide, la soumission est bien son trip.
Samir ne l’a détaché que pour mieux le soumettre. Il le plie en travers d’une des selles et le rattache à chaque pied du support histoire qu’il ne puisse se relever.
Dans cette position, les jambes écartées Ammed présente son trou au travail.
Samir utilise toute la gamme des godes, enfin à partir du 20 x 5. quand il en arrive au géant de 28 x 7, il le graisse bien et malgré la préparation précédente, il y va doucement. Ammed gémit de plus belle sous les encouragements de Samir.
Lentement il prend quand même la totalité de l’engin. Je le sais pour y être passé, il faut beaucoup de volonté pour arriver à le prendre totalement dans le cul !

Quand il le retire, ça provoque un manque qu’il comble par un gode intermédiaire, je pense le 22 x 5,5 probablement. Je ne comprend pas ce qu’il veut faire jusqu’au moment où il s’approche et encule Ammed, la bite collée au gode. Là, je l’entend dire à Ammed qu’il est bien serré dans son cul de salope, que bientôt il va le mettre sur le marché pour qu’il lui rapporte un max en tant que garage à mégabites.
Il n’y tient plus et je le vois se crisper, sûrement en train de doser le cul de son ami. Une flaque de sperme apparaît sous le tréteau, Ammed à jouit aussi.
Quand il le détache, j’entend Samir rassurer Ammed et lui dire que jamais il ne le lui fera un coup pareil. Ammed de lui répondre qu’en cas de « dèche » profonde, il serait capable de le faire et Samir de lui rouler un patin.

Je suis allé raconter ça à Marc qui a trouvé cela très mignon.  

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.