Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 126

J’émerge seul dans mon lit, il est 13h passée.
Remise en mémoire de la touze de la veille, je jette un coup d’œil à la piscine, pas de trio en vu.
Je croise Manu qui me demande où j’étais la veille. En deux mots je lui dresse le tableau. Il me dit que j’aurais pu le brancher sur ce coup. Je lui dis que la prochaine touze je ne l’oublierais pas.
Nonchalamment, j’étire mes muscles dans un crawl paresseux. A cette heure de la journée les beaufs déjeunent et j’ai la paix. Une heure plus tard je sors et tombe sur Bo-gosse et sa moitié en terrasse à me mater.
Je m’assois à leur table et d’un regard interroge le plus vieux. Réponse aussi brève : le trio. OK !
Manu se ramène avec un croc et une bière fraîche. Sans un mot, je déjeune.
Bo-gosse parle. Il me dit que nous pourrions aller à notre rendez vous sur la plage.
J’aime cet humour !
Je monte chercher clef de voiture, huile et drap de bain. Ils sont dans le hall à m’attendre.
Bo-gosse me montre sa caisse, une Audi  A5 RS flambant neuve. Je montre la mienne, BM Z8 !
Il me fait un signe qu’il a compris et il démarre. Je le suis. Volontairement, il me laisse voir sa moitié se pencher sur lui et je n’ai pas besoin de beaucoup d’imagination pour savoir qu’il lui fait une pipe.
 Bo-gosse se gare, je place le Z8 à coté et kpote. Pas la peine de faciliter le travail des voleurs.
Malgré ses efforts, Bo-gosse bande encore à moitié quand il me rejoint.
Promenade jusqu’à la plage et direct à l’océan.
Retour aux serviettes. Moitié se met nu et attaque la protection de Bo-gosse. Ce dernier me propose ses services. OK et le voilà qui me huile le corps. Ce n’est pas un étalement de crème, c’est un réel massage délassant.
Nous passons l’après midi avec au maximum 20 mots de chacun de nous. Quel calme ! Et nous prenons un ton de plus coté bronzage.
Moitié nous quitte quelques instants pour aller voir qui traine dans les sous bois. A son retour, nous avons droit à un résumé : une bonne partie de vieux même pas beaux, quelques jeunes en manque de bites, il s’est fait sucer par trois mecs mais sans aller jusqu’au bout, et il est tombé deux fois sur de l’action mais rien de transcendant.
Comme nous partions, Bo-gosse me propose de passer chez eux. OK.
Je les suis jusqu’à une villa assez proche de celle de la veille. Portail automatique et nous rentrons les voitures. Grosse villa avec piscine. Plongeon direct dans cette dernière histoire de se dessaler.
A notre sortie, Moitié nous sert un apéro et s’attaque à nos shortys de bain. Je laisse faire et bientôt ma bite disparait entre ses lèvres. Il me fait durcir avant de passer à son mec. Quand ce dernier est bien dur, il alterne entre nos deux queues. Il suce bien ce petit ! Penché sur nous, il arrive à avaler correctement mes 20 cm (normal puisqu’il arrive à bouffer les 24 de son mec !).
C’est très bon et fait baisser la tension psychologique qui régnait entre nous.
Je confie à Bo-gosse qu’il a un expert dans Moitié. Il me répond qu’encore là ce n’est qu’un avant goût.
Je n’ai pas encore finit mon verre que ce dernier m’enkpote et s’assoit sur ma bite. Avec juste le gel de la kpote, il arrive à s’assoir sur mes cuisses. Arrivé au plus bas, ma queue au plus profond de lui, il me fait un ballet avec son anus, succession de serrages et relâchements, un véritable massage de bite.
Il se relève et part s’assoir sur son mec. Je regarde et les 24cm disparaissent avec la même facilité.
Moitié va entretenir nos raideurs comme ça pendant un bon moment jusqu’à ce que Bo-gosse me demande de le rejoindre. Oui, j’ai bien compris, il veut que nous double sodomisions Moitié.
Docile Moitié se couche sur son mec et j’enjambe la méridienne sur laquelle ils sont installés. Je pose mon gland à l’entrée de Moitié et attend que sn mec ressorte.
Il le fait ne laissant que le bout de son gland dedans. Je colle le mien enkpoté sous sa couronne et dans un même mouvement, nous pénétrons Moitié. Léger soubresaut de sa part, mais nous l’investissons relativement facilement.  La présence de nos deux queues lui tire quelques gémissements incontrôlés. Mais vu le cœur qu’il met à se limer dessus, c’est du plaisir qu’il en tire. Ma bite reste bien collée contre celle de Bo-gosse. Comme je me souviens de ma propre saillie, la veille, je me couche sur Moitié et mord un de ses trapèzes. Son gémissement se transforme en cri de plaisir. Bo-gosse me fait un clin d’œil.
Je prends les choses en main si on peut dire et fixe Moitié sur le torse de son mec, ne prenant pas ses protestation de couilles écrasées en compte. Dans cette position, je peux limer activement le trou massant de mon gland la hampe qui l’occupe avec moi.
Ça a l’air de bien leur plaire. Je glisse sur tous mes 20cm et monte en pression sous l’action massant de son sphincter. Bo-gosse me souffle qu’il ne va pas tarder. J’accélère et m’enfonce une dernière fois à fond et dans une dernière morsure, je me vide. Bo-gosse remplit le cul de Moitié en direct et ce dernier tapisse les abdos de son mec.
Je me retire avant de débander. C’est amusant de sortir d’un cul Kpoté avec plein de sperme dessus, comme si la kpote avant craquée. Je vérifie quand même mais c’est bien le sperme de Bo-gosse qui est dessus et le mien dedans.
Moitié se dégage et lèche son sperme. J’admire la maitrise de son anneau, quand il a déculé son mec, pas une goutte de sperme n’est sorti, beau travail.
Nous avons finit l’apéritif plus calmement.
Comme la villa ne dispose que de quoi faire les petits déjeuners et les apéros, Bo-Gosse me propose un restau à Royan.  OK. Je pars à l’appart m’habiller et ils passent me prendre.
Quand j’arrive à la résidence le trio me saute dessus pour me demander où j’étais. Je n’ai pas de compte à leur rendre ! Ils m’énervent et je les éjecte un peu durement.
Short long kaki, chemisette blanche et baskets de marque, je suis prêt.
Je m’engouffre à l’avant de l’A5, et nous partons. Pas mal comme caisse, silencieuse, confortable… Moitié se détache pour venir m’enlacer avec le dossier et me faire des bisous dans le cou. Engueulade de Bo-gosse, non pour les bisous mais pour la ceinture de sécurité. Il était temps nous passons devant une paire de Motards.
Le diner est parfait même si notre trio attire les regards. Parmi une majorité de quinquagénaires bedonnants avec mémère et parfois petit dernier aux basques, il est vrai que sortons du lot ! Les serveurs ne s’y sont pas trompés et nous sommes servis avec un zèle à rendre jalouses les autres tables.
J’en apprends un peu plus sur le couple qui m’invite. Bo-gosse a une galerie d’art à Paris et Moitié est un de ses artistes. Ironiquement je demande s’il peint avec son sperme, ce dernier sans se démonter me dit que cela lui arrive d’en mélanger avec ses couleurs.
Nous en rions tous les trois.
A la fin du dîner comme Bo-gosse tient à m’inviter, je laisse le pourboire. Comme ils étaient deux à nous servir, j’abandonne 2 x 50€, pas question de paraitre pingre, et puis c’est moins que le montant du dîner. Le jeune serveur me rattrape avant la porte pour me dire que la note avait déjà été payée. En souriant je lui dit que c’est leur pourboire. Il me remercie.
J’offre à mes nouveaux amis un dernier verre à l’appart. Je commande les cocktails au restau du rez-de-chaussée. Bo-gosse trouve cela très pratique. Manu nous les apporte et comme il a terminé son service il a ajouté un quatrième verre et me demande s’il peut rester. Je n’ai pas le temps de répondre que Bo-gosse dit oui.
Je fais les présentations et dis de se mettre à l’aise.
Bo-gosse jaillit de ses vêtements pour nous apparaître en slip ES, Moitié de même et Manu en shorty Hom. Beau joueur je quitte mes habits pour rester en Aussiebum.

Comme nous sirotions nos cocktails, Manu et Moitié ont trouvé que cela manquait d’action et je me suis retrouvé avec Moitié entre les jambes qui s’attaquait à mon slip quand Manu faisait de même sur Bo-gosse. L’élastique sous les couilles, cote à cote, nous nous sommes fait bouffer la bite. Manu ne m’a pas fait honte et sans problème à pris les 24cm dans sa gorge. Moitié qui pensait surement être un des seuls à pouvoir le faire en a été un peu jaloux. En me penchant, j’ai mis ma main  dans le slip de Moitié pour aller lui tâter la rondelle. Comme quelques heures auparavant, elle était souple et prête à s’ouvrir.
Manu étant dans le même état et comme je désirais de nouveau prendre les 24cm dans mon trou, je propose une brochette où Manu enculerai Moitié, tout en se faisant prendre par moi-même qui subirait la loi de Bo-gosse.
Aussitôt proposé aussitôt mis en application. Sur le tapis, nous nous enfilons à la suite. C’est quand même très bon d’être en sandwich. Quelques instants pour trouver le rythme successif qui fait que nous en avons tous pour notre plaisir. J’apprécie fortement les 24cm de Bo-gosse qui me défoncent le cul. Les mouvements s’amplifient et nous nous séparons en deux couples. Je prends mon pied à me faire démonter l’anus et Manu lui apprécie d’être actif (position qu’il  a rarement).
Décollés, alors que je me fais prendre par derrière, je me rapproche de Manu qui baise Moitié  de face. Ma bite prend place au dessus du visage de Moitié qui me bouffe les couilles pendant que Manu penché en avant me suce la queue.
Là ça devient très très bon ! C’est dans cette position que nous jutons tous les uns après les autres.
Je jute sur les épaules de Manu, je contracte mes muscles anaux et essore la bite de Bo-gosse. Manu se retire juste à temps pour gicler sur le ventre de Moitié qui y ajoute son propre sperme.

Remerciements réciproques pour la soirée et seul Manu reste avec moi. Je ne veux pas rester seul en ce moment.

Nous nous sommes revus plusieurs fois avant que la semaine ne se finisse et que je rentre à la maison. Nous serons amenés à nous revoir, j’ai pris l’adresse de la galerie de Bo-gosse. Le trio de copains m’ont fait la gueule de m’être réservé mes nouveaux amis. C’est leur problème, après tout, ce ne sont que des rencontres de vacances !!

Retour à la maison. Marc est en déplacement, je me pose et réfléchis un peu à mon avenir.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.