Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 26

Le dimanche matin, après une soirée sympathique et alcoolisé, le réveil a été assez laborieux. Quelques piverts dans le coin du crâne s’évertuaient à me picorer le cerveau.
Je descendais vite prendre la médication adéquate et surtout un bon demi litre d’eau !
Pendant que Marc préparait le café, je suis aller réveiller Seb. Comme il dormait encore, j’ai pu le mater, nu sur le lit, le spectacle me fit un petit effet au niveau du bas ventre !

Je le secouais et quand il me demanda l’heure, le prévint qu’il était déjà 11h. je lui laissais ¼ d’heure pour être en tenue de jogging.
Marc nous entraîna dans la variante de la ruine (cf. soumission 16) et à la pause de la ruine, nous lui avons fait une pipe à deux bouches, profitant d’arriver sur le gland pour nous rouler des pelles. A genoux l’un en face de l’autre, nous nous masturbions réciproquement.
Marc a juté sur le visage de Seb et je l’ai nettoyé entièrement à coup de langue pour qu’il puisse finir le parcours sans honte !

Une bonne douche et surtout un solide en cas nous a remis sur pied.
Alors que nous prenions notre café tranquilles enfoncés dans les confortables fauteuils du salon, nous avons entendu des motos se rapprocher. Eric ayant été décommandé, ce ne pouvait être que Phil et Luc.
Je vais ouvrir et effectivement, c’est eux qui sont devant la porte. je les fais entrer en leur précisant que nous avons un  invité, histoire de limiter les gaffes !
Ils nous disent que comme ils tournaient dans le coin en moto, l’idée leur avait pris de se faire payer un café. Comme j’en fais toujours des tonnes, j’ai vite sorti deux mugs pour les servir. Au moment des présentation et à l’énoncée de leur prénom, j’avais vu Seb réagir en affûtant son regard sur les deux physiques essayant de deviner ce que cachaient les combinaisons.
A mots couverts, Phil me demande des conseils de musculation pour réussir à tenir certaines positions que leur  font prendre les deux frères (cf. soumission 15).

A la fin Marc nous dit qu’on ferait mieux de descendre à la salle. Alors que j’y descend avec Phil, Luc et les deux autres nous emboîtent le pas. Sans fausses pudeur, nous nous mettons tous en jock et je commence à m’occuper de Phil pendant que les trois autres s’échauffent tranquillement. J’entends Luc admirer le corps de Seb et Marc faire quelques remarques sur Luc, comme quoi les « exercices » physiques entretenaient bien ses muscles.

Comme je montrais a Phil les mouvements pour renforcer ses fessiers et ses cuisses, les trois autre sont venus le voir faire. C’est assez suggestif de mater un mec à 4 pattes qui lève la cuisse sur le coté, découvrant ainsi son trou du cul !
Luc pour mieux m’expliquer leurs problèmes de position, se place derrière Phil et commence à lui bouffer le cul.
Quand il se relève, le trou de Phil a commencé a bien s’ouvrir. Je lui en fait la remarque et il me dit alors que se prendre une à deux fois par semaine les deux frères ça laissait des traces ! et Luc de confirmer.

Alors que Marc expliquait à Seb de quoi il retournait, je demandais à mes deux compères s’ils faisaient bien les exercices que je leur avais recommandés de faire avec leurs plugs. Ils m’avouèrent qu’ils ne les faisaient pas très souvent ! je leur disais qu’ils n’avaent alors pas à se plaindre ! mais que bientôt ce ne seraient plus de mignons petits trous fermes et appréciés mais de grosses chattes larges qui n’intéresseraient plus personne !
Ils ont pris assez mal mes remarque et me dirent de les tester pour que je vois le contraire.

Comme nous étions tous à bander, j’allais chercher les Kpotes et Avec Seb, nous avons commencé à enculer chacun le sien. Avec la seule lubrification de la Kpote, nous avons entré assez facilement nos bites au fond des anus. Même si nous sentions bien les bords, je trouvais que le sphincter manquait de tonus. Vexé Phil, se mit à serrer son anus et là j’ai commencé à apprécier la sodomie. Seb à coté de moi ne disait rien mais appréciait le fait d’être actif dans le trou de Luc. Comme je lui demandais son avis, il me dit que de son coté c’était parfait.

Comme j’en doutais, en me penchant, je viens passer un doigts le long de sa verge  et profitant d’un va et vient le fit pénétrer avec sa bite. Sans problème, le cul de Luc laissa passer l’ensemble. En quelques mouvement, je me rendais compte que le cul de Luc était dans le même état que celui de Phil. Corrects mais avec un début de fainéantise !

Pour Seb qui ne connaissait que les chattes de meufs, c’est vrai que sa bite se trouvait plus comprimée que dans un vagin. D’ailleurs, il prenait son pied à limer profondément  prenant exemple sur moi, de temps à autres, il sortait totalement et replongeait dans le cul avant la fermeture totale du trou.
Dans le groupe, cela fera un nouvel adepte du recto/verso soit : 2 actifs, 4 actifs/passifs, et 3 passifs. 

Marc n’était pas resté à nous regarder mais se faisait piper alternativement par nos deux enculés. Comme il était bien raide, je lui cédais ma place pour avoir son avis.
Il parvint à la même conclusion que moi, ses 22x6 entrant sans résistance dans le cul de Phil.

Marc demanda à Phil et Luc de se mettre en 69 sur un banc de muscu et alors qu’il enculait Luc, je proposais à Seb de se faire Phil. Quelques minutes plus tard, je rejoignais le quatuor en sodomisant Seb. A partir de là, cela s’est vite terminé, Seb trop excité n’a pu retenir sa jouissance et enfoncé à fond dans Phil a explosé dans sa Kpote. je l’ai suivi de près et Marc dans le même temps dosait Luc. Les deux enculés se sont repus de leurs spermes respectifs, et malgré leur voracité, leurs bouches débordaient.

Après un passage aux douches, une fois propres, nous avons fini le point sur les exercices de musculation et surtout sur l’intérêt d’exercer le sphincter sur les plugs régulièrement.
Luc et Phil promirent à Marc de le faire. Je pense que le risque de se faire éjecter de notre petit groupe a du germer dans leurs petites cervelles car même si j’apprécie leurs culs et leurs bites, si Marc et Eric ne leur trouvent plus d’intérêt, je ne pourrais pas faire grand chose !!

Après leur départ, Marc a demandé à Seb si il désirait « pénétrer » le groupe. Devant la réponse positive et enthousiaste, il lui précisa quand même les quelques règles implicites.

- Marc et Eric ont tous les droits,
Tous les autres doivent obéir à leurs désirs,
- Obligation de rester physiquement en forme, sport, muscu et entretien des « outils » sexuels (comme il avait pu s’en rendre compte avec Phil et Luc),
- Pas de baise hors du groupe sauf accord de Marc et Eric et toujours en protection totale (Kpote impérative),
- Confiance totale exigée pour sexe sans Kpote,
- Interdiction de divulguer les actions du groupe aux personnes extérieures.

Si cela lui convenait, nous serions heureux de l’accepter. Seb réfléchit quelques instant et nous confirma son accord nous précisant que pour le moment, il n’avait plus de meuf, car il venait de la larguer pour cause de désir de môme.

Comme il allait nous quitter, Marc le prévint que le we suivant, il devra venir à la maison faire connaissance d’Eric. La prochaine partouze n’étant pas prévue avant 3 semaines.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.